Treizième gouvernement de Croatie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
XIIIe gouvernement de Croatie
(hr) Trinaesta Vlada Republike Hrvatske
République de Croatie
Tihomir Orešković
Tihomir Orešković

Présidente de la République Kolinda Grabar-Kitarović
Premier ministre Tihomir Orešković
Élection
Législature VIIIe
Formation
Fin
Durée 271 jours
Composition initiale
Parti(s) HDZ-MOST
Ministres 22
Femmes 3
Hommes 19
Représentation
Diète
70 / 151

Le treizième gouvernement de Croatie (en croate : Trinaesta Vlada Republike Hrvatske) est le gouvernement de la République de Croatie entre le et le , durant la huitième législature de la Diète.

Coalition et historique[modifier | modifier le code]

Dirigé par le nouveau Premier ministre indépendant Tihomir Orešković, ce gouvernement est constitué et soutenu par une coalition de centre droit entre l'Union démocratique croate (HDZ) et Le Pont (MOST). Ensemble, ils disposent de 70 députés sur 151, soit 46,4 % des sièges de la Diète. Il bénéficie du soutien sans participation du Parti croate du Droit - Ante Starčević (HSP-AS), du Parti social-libéral croate (HSLS), du Parti du travail et de la solidarité (SRS) et de quatre partis mineurs, qui comptent ensemble 11 députés, soit 7,3 % des sièges de la Diète.

Il est formé à la suite des élections législatives du .

Il succède donc au XIIe gouvernement, dirigé par le Premier ministre social-démocrate Zoran Milanović, constitué et soutenu par une coalition entre le Parti social-démocrate de Croatie (SDP) et le Parti populaire croate - Démocrates libéraux (HNS), bénéficiant du soutien sans participation du Parti croate des retraités (HSU).

Au cours du scrutin parlementaire, la « Coalition patriotique » (DK), formée autour de la HDZ, arrive en première position mais avec une majorité relative, devançant de peu l'alliance « La Croatie croît », constituée autour du SDP. Après plus de soixante-quinze jours de discussions entre la DK et MOST, ces derniers arrivent à un accord, qui prévoit notamment que la direction du gouvernement ne revient pas au président de la HDZ Tomislav Karamarko, désigné premier Vice-Premier ministre, mais à un indépendant.

L'entrepreneur croate Tihomir Orešković, installé au Canada, est alors invité le par la présidente de la République Kolinda Grabar-Kitarović à former un nouveau cabinet dans un délai de trente jours. Celui-ci lui présente la liste de ses ministres le . Le lendemain, il se soumet au vote de confiance de la Diète, qu'il remporte par 83 voix pour, 61 contre, et 5 abstentions.

Dès le , le ministre des Anciens combattants Miro Crnoja est contraint à la démission, après ses propos controversés sur sa volonté de créer un « registre des traîtres à la patrie » et que la presse a révélé qu'il fraudait les impôts locaux[1],[2]. Il est alors remplacé par le vice-ministre Vesna Nađ, issu du Parti social-démocrate dans la mesure où les postes de la haute administration ministérielle n'ont pas tous été renouvelés. Tomo Medved prend finalement la direction du ministère le .

Le cabinet est renversé le , moins de cinq mois après sa prise de fonction. En effet, la Diète adopte une motion de censure par 125 voix pour, 15 contre et 2 abstentions. La veille, Tomislav Karamarko avait annoncé sa démission et la HDZ retiré son soutien à Tihomir Orešković[3].

Le , il est remplacé par le XIVe gouvernement de Croatie, également constitué de la HDZ et de MOST.

Composition[modifier | modifier le code]

Initiale ()[modifier | modifier le code]

Portefeuille Titulaire Parti
Premier ministre Tihomir Orešković Aucun
Premier Vice-Premier ministre Tomislav Karamarko (jusqu'au ) HDZ
Vice-Premier ministre Božo Petrov (jusqu'au ) MOST
Ministre des Affaires étrangères et européennes Miro Kovač HDZ
Ministre de la Politique sociale et de la Jeunesse Bernardica Juretić Aucun
Ministre du Développement régional et des Fonds communautaires Tomislav Tolušić HDZ
Ministre de l'Intérieur Vlaho Orepić MOST
Ministre des Finances Zdravko Marić HDZ
Ministre de la Défense Josip Buljević HDZ
Ministre de la Santé Dario Nakić Aucun
Ministre de la Justice Ante Šprlje MOST
Ministre de l'Administration publique Dubravka Jurlina Alibegović MOST
Ministre de l'Économie Tomislav Panenić MOST
Ministre de l'Entrepreneuriat et du Commerce Darko Horvat HDZ
Ministre du Travail et des Retraites Nada Šikić HDZ
Ministre des Affaires maritimes, des Transports et des Infrastructures Oleg Butković HDZ
Ministre de la Science, de l'Éducation et des Sports Predrag Šustar HDZ
Ministre de l'Agriculture Davor Romić MOST
Ministre du Tourisme Anton Kliman HDZ
Ministre de l'Environnement et de la Protection de la Nature Slaven Dobrović MOST
Ministre des Travaux publics et de l'Aménagement du territoire Lovro Kuščević HDZ
Ministre des Anciens combattants Miro Crnoja (jusqu'au ) HDZ
Vesna Nađ (intérim) SDP
Tomo Medved (depuis le ) HDZ
Ministre de la Culture Zlatko Hasanbegović HDZ

Galeries des ministres au 14 juin 2016[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Arnault Dérens, « Le retour des ultranationalistes en Croatie », sur www.letemps.ch/, (consulté le 24 avril 2016).
  2. Agences, « Un ministre croate forcé de démissionner », sur www.lefigaro.fr/, (consulté le 24 avril 2016).
  3. AFP, « Croatie: le gouvernement de droite tombe après un règne éclair », sur www.lepoint.fr/, (consulté le 16 juin 2016).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]