Tragulus kanchil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tragulus kanchil
Description de cette image, également commentée ci-après
Petit chevrotain malais au zoo de Singapour.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Artiodactyla
Sous-ordre Ruminantia
Famille Tragulidae
Genre Tragulus

Espèce

Tragulus kanchil
(Raffles, 1821)

Synonymes

  • Moschus kanchil Raffles, 1821[1]
  • Tragulus javanicus kanchil (Raffles, 1821)[1]

Répartition géographique

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Tragulus kanchil, communément appelé Petit chevrotain malais, Petit cerf-souris ou Kanchil (localement en malais), est une espèce de mammifères herbivores de la famille des Tragulidae, identifiée en 1821 en Asie du Sud-Est.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

L'espèce Tragulus kanchil est identifiée en 1821 par le militaire et naturaliste britannique Stamford Raffles[2]. « Kanchil », en malais, en plus de désigner cet animal, signifie « personne intelligente ».

En 2004, l'espèce jusqu'alors associée Tragulus williamsoni (identifiée en 1916 par le zoologiste britannique Cecil Boden Kloss) est reconnue comme espèce à part entière, distincte de Tragulus kanchil, sur la base de ses dimensions nettement supérieures le rapprochant plus de Tragulus napu[2],[3].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

L'espèce vit dans les forêts tropicales humides et les mangroves du Sud-Est asiatique : elle est présente en IndonésieSumatra, Bornéo, et dans les petites îles de l'archipel), en Malaisie (continentale et insulaire), Singapour, dans le Sud de la Birmanie, du Viêt Nam, du Laos et du Cambodge ainsi que dans le Sud de la Chine (au Yunnan)[4].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Les sous-espèce sont[1] :

  • sous-espèce Tragulus kanchil abruptus Chasen, 1935
  • sous-espèce Tragulus kanchil affinis Gray, 1861
  • sous-espèce Tragulus kanchil anambensis Chasen & Kloss, 1928
  • sous-espèce Tragulus kanchil angustiae Kloss, 1918
  • sous-espèce Tragulus kanchil brevipes Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil carimatae Miller, 1906
  • sous-espèce Tragulus kanchil everetti Bonhote, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil fulvicollis Lyon, 1908
  • sous-espèce Tragulus kanchil fulviventer (Gray, 1836)
  • sous-espèce Tragulus kanchil hosei Bonhote, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil insularis Chasen, 1940
  • sous-espèce Tragulus kanchil kanchil (Raffles, 1821)
  • sous-espèce Tragulus kanchil klossi Chasen, 1935
  • sous-espèce Tragulus kanchil lampensis Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil lancavensis Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil longipes Lyon, 1908
  • sous-espèce Tragulus kanchil luteicollis Lyon, 1906
  • sous-espèce Tragulus kanchil masae Lyon, 1916
  • sous-espèce Tragulus kanchil mergatus Thomas, 1923
  • sous-espèce Tragulus kanchil pallidus Miller, 1901
  • sous-espèce Tragulus kanchil penangensis Kloss, 1918
  • sous-espèce Tragulus kanchil pidonis Chasen, 1940
  • sous-espèce Tragulus kanchil pinius Lyon, 1916
  • sous-espèce Tragulus kanchil ravulus Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil ravus Miller, 1902
  • sous-espèce Tragulus kanchil rubeus Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil russeus Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil russulus Miller, 1903
  • sous-espèce Tragulus kanchil siantanicus Chasen & Kloss, 1928
  • sous-espèce Tragulus kanchil subrufus Miller, 1903

Description[modifier | modifier le code]

Le Petit Chevrotain malais est l'un des plus petits ongulés pesant environ 2 kg pour 45 cm de longueur[5]. Il ne doit pas être confondu avec Tragulus napu (le Grand Chevrotain malais) qui est présent dans les mêmes zones géographiques, mais est de taille et de poids nettement plus grands.

Petit cerf-souris (petit chevrotain malais), parc national de Kaeng Krachan, Thaïlande
Tragulus Kanchil, parc national de Kaeng Krachan, Thaïlande

De couleur rousse à gris-roux sur le dos, il présente des bandes blanches sur la partie ventrale et possède des pattes graciles.

Le petit cerf souris, à la différences de cervidés, n'a jamais de bois.

Les mâles mais possèdent deux canines supérieures allongées formant des crocs.

C'est un animal solitaire, la plupart du temps nocturnes mais parfois actif le jour en particulier pendant la saison "froide".

Comportement[modifier | modifier le code]

Jeune fille indonésienne avec un kanchil, en 1932.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le petit cerf souris kanchil est essentiellement herbivore.

Il se nourrit d'herbes, de fruits, de jeunes pousses et de tiges.[6]

Reproduction[modifier | modifier le code]

Écologie et préservation[modifier | modifier le code]

L'espèce est menacée par la disparition de son milieu naturel ainsi que par les populations de chiens errants.

Représentations artistiques[modifier | modifier le code]

Le Chevrotain malais est le héros d'une série de fables folkloriques du monde malais : le cycle de Sang Kancil. Ces fables racontent les aventures de Sang Kancil, un chevrotain malicieux et rusé, qui berne de nombreux animaux plus puissants. Il est comparé par Romain Bertrand et Georges Voisset au Roman de Renart ou aux Fables de La Fontaine[7],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Référence BioLib : Tragulus kanchil (Raffles, 1821) (consulté le )
  2. a et b Colin Groves et Peter Grubb, Ungulate Taxonomy, Johns Hopkins University Press, 2011, (ISBN 9781421400938), pp. 56-58.
  3. Meijaard, I., et C. P. Groves, « A taxonomic revision of the Tragulus mouse-deer », Zoological Journal of the Linnean Society (2004) 140: 63-102.
  4. (en) Lesser mouse deer, www.inaturalist.org, consulté le 15 novembre 2019.
  5. (en) Parcs nationaux de Thaïlande, « Lesser Mouse Deer », sur thainationalparks.com (consulté le )
  6. (th + en) Sompoad Srikosamatara et Troy Hansel (ill. Sakon Jisomkom), ในอุทยานแห่งชาติเขาใหญ่ / Mammals of Khao Yai National Park, Bangkok, Green World Foundation,‎ , 3e éd., 120 p. (ISBN 974-89411-0-8), กระจงเล็ก / Lesser Mouse Deer pages 80 et 81
  7. Romain Bertrand, « Tigres-rois et tigres-garous : Les dimensions félines du répertoire mystique du politique à Java (XVIIe siècle av. J.-C.-XXe siècle) », dans Paul Bacot, Éric Baratay, Denis Barbet, Olivier Faure, Jean-Luc Mayaud (dir.), L'animal en politique, Éditions L'Harmattan, coll. « Logiques Politiques », , 386 p. (ISBN 9782296333659 et 2-7475-5042-7, lire en ligne), p. 133-152
  8. « Bonjour, Sang Kancil »,

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :