Sang Kancil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sang Kancil
Les Curieuses Chroniques de Chevrotain
Image illustrative de l'article Sang Kancil
Marionnette du théâtre d'ombre wayang représentant Sang Kancil.

Genre Conte en prose
Date de parution Vers le XVIIe siècle
Pays d'origine Asie du sud-est
Type de média Manuscrit

Le cycle de Sang Kancil est une série de comptines qui se retrouve dans l'ensemble du monde malais. Ce cycle folklorique raconte les aventures de Sang Kancil, un Chevrotain malais malicieux et rusé, qui berne de nombreux animaux plus puissants.

Il est comparé par Romain Bertrand au Roman de Renart ou aux Fables de La Fontaine[1].

Le plus ancien manuscrit du cycle de Sang Kancil, Les Curieuses Chroniques de Chevrotain, est conservé à la bibliothèque nationale de France. Il est daté entre 1630 et 1635[2]. Une traduction française du cycle de Sang Kancil est réalisée par Georges Voisset en 2012 avec le titre Contes Sauvages : Les Très Curieuses Histoires de Kancil, Le Petit Chevrotain[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Romain Bertrand, « Tigres-rois et tigres-garous : Les dimensions félines du répertoire mystique du politique à Java (XVIIe siècle av. J.-C.-XXe siècle) », dans Paul Bacot, Éric Baratay, Denis Barbet, Olivier Faure, Jean-Luc Mayaud (dir.), L'animal en politique, Éditions L'Harmattan, coll. « Logiques Politiques »,‎ , 386 p. (ISBN 9782296333659 et 2-7475-5042-7, lire en ligne), p. 133-152
  2. a et b « Bonjour, Sang Kancil »,‎

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Contes Sauvages. Les très curieuses histoires de Kancil le petit chevrotain, Les Perséides, 2012.