Trần Văn Khê

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tran (homonyme).
Dans ce nom vietnamien, le nom de famille, Trần, précède le nom personnel.

Trần Văn Khê, né le à Binh Hoà Dông[1] au Viêt Nam et mort le à Hô Chi Minh-Ville[2], est un spécialiste de la musique traditionnelle du Viêt Nam. Il est le père du musicien et ethnomusicologue Trần Quang Hải.

Personnalité de renom dans le domaine de la musique vietnamienne, il propose une approche très complète du monde de la musique. « Comme dans un début de partie de jeu de go, il a placé un pion dans chaque discipline et lieu d’exercice ; que ce soit en acoustique, en ethnomusicologie ou en anthropologie. (Selon François Picard), Trần Văn Khê a su aborder tous les domaines des musiques asiatiques et les magnifier par un extraordinaire talent de conteur[3]. »[4]

Dans le domaine de la musicologie, il fut notamment directeur de recherche au CNRS et enseignant à l'université Paris-Sorbonne, et en 2008 il est membre de l'UNESCO où il est coordinateur du projet « The Universe of Music, A History ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Il descend d'une famille de musiciens depuis quatre générations. Il est né dans le village de Dong Hua (ou Binh Hoà Dông)[1], près de Mỹ Tho, dans la province du Tiền Giang, à 70 km de Saïgon. Il réussit à réciter, à l'âge de 5 ans, le soutra de la résurrection[réf. nécessaire]. Trần Văn Khê sait jouer depuis son jeune âge de plusieurs instruments vietnamiens : đàn kim (luth en forme de lune), đàn cò (vièle à 2 cordes), đàn tranh (cithare à 16 cordes), trống (tambour).

Docteur de la faculté des lettres de Paris (Lettres-Musicologie), il a mené de front une triple carrière : chercheur au CNRS, musicien traditionnel et enseignant.[5] Il fut en particulier directeur des études puis président du CEMO, centre d'études de musique orientale auprès de l'Institut de musicologie de la Sorbonne[6].

Il a participé à plus de 200 festivals et congrès internationaux, donné des récitals et conférences sur la musique vietnamienne et les musiques d'Asie, dans les universités, stations de radiodiffusion ou de télévision des 5 continents.

Trần Văn Khê a écrit 3 ouvrages sur la musique traditionnelle du Viêt Nam, plus de 190 articles sur la musique du Viêt Nam, les musiques d'Asie et l'ethnomusicologie, et réalisé 14 disques sur la musique traditionnelle du Viêt Nam.

Il est également :

  • Officier de l'ordre des Arts et des Lettres du Ministère de la Culture et de la Communication du Gouvernement français en 1991.
  • Membre d'honneur du Conseil international de la musique (Unesco)
  • Membre du Comité directeur du Projet de l'Unesco-CIM, le projet UMH (The Universe of Music. A History)
  • Membre du Comité éditorial des disques OCORA, et des disques UNESCO
  • Membre correspondant de l'Académie européenne des sciences, des arts et des lettres

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice d'autorité personne sur le site du catalogue général de la BnF
  2. (vi) « Giáo sư Trần Văn Khê qua đời », sur VN Express, (consulté le 24 juin 2015)
  3. François Picard, rapporté par France culture (dans À voix nue : Trần Van Khê, par Caroline Bourgine (mars 2005)
  4. François Picard, « Review of Tràn Van Khê et le Viêt Nam », Cahiers de musiques traditionnelles, vol. 2,‎ , p. 282–283 (ISSN 1015-5775, DOI 10.2307/40240053, lire en ligne, consulté le 29 septembre 2019)
  5. Tran Van Khê, « Tran Van Khe et le Viet Nam », la Revue Musicale,‎ , p. 12
  6. Claudie Marcel-Dubois, Bernard Mauguin, Gilbert Rouget, Mireille Helffer et Tran Van Khê, « L'enseignement de l'ethnomusicologie en France », Revue de Musicologie, vol. 59, no 1,‎ , p. 18–37 (ISSN 0035-1601, DOI 10.2307/928627, lire en ligne, consulté le 29 septembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]