Đàn tranh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un instrument de musique image illustrant le Viêt Nam
Cet article est une ébauche concernant un instrument de musique et le Viêt Nam.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Đàn tranh

Le đàn tranh est un instrument de musique à cordes pincées Vietnamien de la famille des cithares sur table, proche du koto Japonais ou du guzheng Chinois.

Origine[modifier | modifier le code]

Le Đàn Tranh Vietnamien prend son origine du Guzheng Chinois. Il a été adapté par les Vietnamiens depuis l'époque des rois Trần, sous forme d'instrument à 9, 15 ou 16 cordes.

Avec le temps, cet instrument a vu ses cordes en soie remplacées par des cordes métalliques. Aujourd'hui, les modèles modernes possèdent 17 cordes à la place des 16 cordes habituelles.

Un modèle à 22 cordes rajoute une octave supplémentaire et permet de pouvoir jouer plus dans les graves.

Structure[modifier | modifier le code]

Đàn tranh a la forme d'une caisse allongée, arrondie, longueur de 110 à 120 cm. Il a seize cordes. Il y a des chevalets vers le milieu de l'instrument pour accorder les notes. Avant, les artistes portaient souvent 3 plectres aux pouce, index et majeur pour pincer les cordes. Les plectres sont en métal, en corne ou en ivoire.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Đàn tranh est joué seul pour accompagner des poèmes ou joué avec des autres instruments traditionnels pour la musique folk en préférence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :