Đàn tranh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Đàn tranh

Le đàn tranh est un instrument de musique à cordes pincées Vietnamien de la famille des cithares sur table, proche du koto Japonais ou du guzheng Chinois.

Origine[modifier | modifier le code]

Le Đàn Tranh Vietnamien prend son origine du Guzheng Chinois. Il a été adapté par les Vietnamiens depuis l'époque des rois Trần, sous forme d'instrument à 9, 15 ou 16 cordes.

Avec le temps, cet instrument a vu ses cordes en soie remplacées par des cordes métalliques. Aujourd'hui, les modèles modernes possèdent 17 cordes à la place des 16 cordes habituelles.

Un modèle à 22 cordes rajoute une octave supplémentaire et permet de pouvoir jouer plus dans les graves.

Structure[modifier | modifier le code]

Đàn tranh a la forme d'une caisse allongée, arrondie, longueur de 110 à 120 cm. Il a seize cordes. Il y a des chevalets vers le milieu de l'instrument pour accorder les notes. Avant, les artistes portaient souvent 3 plectres aux pouce, index et majeur pour pincer les cordes. Les plectres sont en métal, en corne ou en ivoire.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Đàn tranh est joué seul pour accompagner des poèmes ou joué avec des autres instruments traditionnels pour la musique folk en préférence.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :