Tim Wu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tim Wu est un juriste américain, professeur à la Columbia Law School et rédacteur d'opinion pour le New York Times. Il est surtout connu pour avoir inventé et popularisé l'expression de neutralité du réseau[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Tim Wu est né à Washington[2] et a grandi à Bâle en Suisse et à Toronto au Canada[3]. Son père, Alan Ming-ta Wu, était originaire de Taïwan et sa mère Gillian Wu est britannico-canadienne[4],[5]. Ils ont étudié tous les deux l'immunologie à l'université de Toronto. À l'école, Wu se lie d'amitié avec Cory Doctorow[4]. Il a fréquenté l'université McGill où il a d'abord étudié la biochimie, puis la biophysique[4]. Il a obtenu un baccalauréat universitaire en sciences en 1995 et un diplôme de droit à l'université de Harvard en 1998. À Harvard, il étudia sous la direction de Lawrence Lessig, spécialiste des droits d'auteur.

Wu a été professeur agrégé de droit à l'université de Virginie de 2002 à 2004, professeur invité à la Columbia Law School en 2004, professeur invité à la Chicago Law School en 2005 et professeur invité à la Stanford Law School en 2005[6]. En 2006 il est devenu professeur titulaire à la Columbia Law School[7] et a lancé le projet Posner, une base de données gratuite de tous les avis juridiques de Richard Posner[8]. Tim Wu a déclaré que Posner était « probablement le plus grand juriste vivant d'Amérique »[8].

Influence[modifier | modifier le code]

Wu est connu pour avoir popularisé le concept de neutralité du réseau dans son article de 2003, Network Neutrality, Broadband Discrimination. L'article examine la neutralité du réseau en termes de neutralité entre les applications, ainsi que la neutralité entre les données et propose une législation pour traiter ces questions[1],[9].

En 2006, Wu écrit "The World Trade Law of Internet Filtering", qui analyse la possibilité de traiter la censure comme un obstacle au commerce par l'organisation mondiale du commerce[10]. En juin 2007, quand Google a fait pression sur le bureau du représentant américain au commerce pour qu'il porte plainte contre la censure chinoise à l'OMC, l'article de Wu a été cité comme une « source probable » de cette idée[11]. En 2006, Wu a également été invité par la Federal Communications Commission (FCC) pour aider à rédiger les premières règles de neutralité du réseau liées à la fusion de AT&T et BellSouth.

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Articles[modifier | modifier le code]

  • (en) Tim Wu, « How the Legal System Failed Aaron Swartz—And Us », The New Yorker,‎ (lire en ligne)
  • (en) Tim Wu, « Wireless Net Neutrality: Cellular Carterfone and Consumer Choice in Mobile Broadband », New America Foundation (en): Wireless Future Program, Working Paper No. 17, Newamerica.net,‎ (lire en ligne)
  • (en) Tim Wu, « Copyright's Communications Policy », Michigan Law Review (en),‎ (lire en ligne)
  • (en) Tim Wu, « The Broadband Debate: A User's Guide" », Journal of Telecommunications and High Technology Law, vol. 3, no 69,‎ (lire en ligne)
  • (en) Tim Wu, « Network Neutrality, Broadband Discrimination », Journal of Telecommunications and High Technology Law, vol. 2, no 2,‎ (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tim Wu, « Network Neutrality, Broadband Discrimination », Journal of Telecommunications and High Technology Law, Vol. 2,‎ , p. 141 (lire en ligne)
  2. (en) « Tim Wu », sur generalassemb.ly (consulté le 6 février 2018)
  3. (en) « Defending the Open Internet », sur nytimes.com, (consulté le 6 février 2018)
  4. a, b et c (en) « Toronto superstar academic who coined 'net neutrality' could be nominee for N.Y. lieutenant-governor », sur nationalpost.com, (consulté le 6 février 2018)
  5. (en) « Inspired by his father's activism, Tim Wu is running for lieutenant governor as an outsider », sur nytimes.com, (consulté le 6 février 2018)
  6. (en) « Timothy Wu », sur law.columbia.edu (consulté le 6 février 2018)
  7. (en) « Wu-Hoo! Nutty Professor Is Voice of a Generation », sur observer.com, (consulté le 6 février 2018)
  8. a et b (en) « A Paean to the Opinions of the Prolific Judge Posner », sur blogs.wsj.com, (consulté le 6 février 2018)
  9. (en) « Tim Wu elected board chair at free press », sur law.columbia.edu (consulté le 6 février 2018)
  10. (en) Tim Wu, « The World Trade Law of Censorship and Internet Filtering », Chicago Journal of International Law,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Google Fights Global Internet Censorship », sur washingtonpost.com, (consulté le 6 février 2018)

Médiagraphie[modifier | modifier le code]

Audio[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :