Tim Cowley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tim Cowley

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Nom complet Timothy Paul Cowley
Naissance (43 ans)
à Tokoroa (Nouvelle-Zélande)
Taille 1,85 m (6 1)
Surnom TC, Ledge[1]
Poste Troisième ligne aile, troisième ligne centre
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2002
2002-2003
2003-2008
2008-2011
2011-2013
North Harbour
Manchester RC
Cornish Pirates
CS Bourgoin-Jallieu
Saint-Médard RC
2 (0)[2]
? (?)
? (?)
41 (5)[3]
7 (5)[3]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2000Drapeau : Samoa Samoa3 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 18 août 2018.

Timothy Cowley dit Tim Cowley, né le à Tokoroa en Nouvelle-Zélande, est un joueur de rugby à XV et rugby à sept international samoan qui évolue au poste de Troisième ligne aile ou Troisième ligne centre. Il joue actuellement au sein de l'effectif du Association sportive Mérignac rugby.

Carrière[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Il évolue au club de Silverdale et au sein du North Harbour Rugby Union dans le National Provincial Championship. Il part ensuite pour jouer en Europe, d'abord au Manchester Rugby Club puis, en 2003 avec les Cornish Pirates[1] dans le National Division 2. Lors de la saison 2003-2004, il participe à la montée des Pirates en National Division 1. Les saisons suivantes, le club ne parvient pas à franchir le dernier palier pour atteindre la première division anglaise. La meilleure performance du club est une troisième place lors de la saison 2006-2007. Tim Cowley souhaite alors jouer dans une compétition au plus haut niveau. C'est pourquoi, en 2008, il s'engage pour deux ans avec le CS Bourgoin-Jallieu pour jouer dans le Top 14[4]. Lors du match face au Stade toulousain, sa saison est écourtée par une blessure à la tête survenue lors d'un choc avec son coéquipier Jean-Philippe Genevois. Il reste inanimé plusieurs minutes sur le terrain avant de sortir sur une civière[5]. Après une absence de plusieurs mois[6], il revient sur les terrains et se blesse à nouveau lors d'un entrainement. À la suite de cette nouvelle blessure, il est opéré des cervicales, ce qui met un terme à sa saison[7].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Bien qu'étant de nationalité néo-zélandaise, il décide de jouer avec les Samoa car il ne peut prétendre à jouer avec les All-Blacks. Il obtient sa première cape le à l'occasion d'un match contre le Japon comptant pour la Pacific Nations Cup. Il dispute ensuite deux autres test matchs contre le Canada et l'Italie. Il n'obtient plus de sélection en équipe nationale par la suite. Il joue également avec l'équipe des Samoa de rugby à sept.

en rugby à XV
  • 3 sélections
  • sélections par année : 3 en 2000
en rugby à sept

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Cornish Pirates Player Profile 2007/08s - Tim Cowley », sur www.cornish-pirates.com (consulté le 12 juillet 2009)
  2. Fiche du joueur sur rugbyhistory.co.nz
  3. a et b « Cowley Tim », sur www.itsrugby.fr (consulté le 18 août 2018)
  4. « Tone Kopelani et Tim Cowley officiellement berjalliens », sur www.csbj-rugby.fr, CS Bourgoin-Jallieu, (consulté le 12 juillet 2009)
  5. Cédric Bensaadi, « Toulouse aux forceps », sur www.rugby365.fr, Sporever, (consulté le 12 juillet 2009)
  6. « Cowley absent au moins 1 mois », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 12 juillet 2009)
  7. Jean-François Paturaud, « Bourgoin : Cowley opéré », sur www.coach365.fr, Sporever, (consulté le 12 juillet 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]