Thierry Froger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thierry Froger
Image illustrative de l’article Thierry Froger
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (57 ans)
Lieu Le Mans (France)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1971-1978Drapeau : France Le Mans UC- (-)
1978-1986Drapeau : France Lille OSC- (-)
1986-1987Drapeau : France FC Grenoble- (-)
1987-1991Drapeau : France Le Mans UC- (-)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1990-1994Drapeau : France Le Mans UCformation
1994-1997Drapeau : France Le Mans UC
1997-1998Drapeau : France Lille OSC
1999-2003Drapeau : France LB Châteauroux
2003-2004Drapeau : France FC Gueugnon
2005-2008Drapeau : France Stade de Reims
2010-2011Drapeau : Togo Togo
2011-2012Drapeau : France Nîmes Olympique
2013-2014Drapeau : France Vannes OC 14v 22n 21d
2015Drapeau : France US Créteil-Lusitanos12v 9n 18d
2017Drapeau : République démocratique du Congo TP Mazembe
2018Drapeau : Algérie USM Alger22v 10n 12d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Thierry Froger, né le 21 mars 1963 au Mans, est un footballeur français qui a évolué au poste de défenseur. Il est depuis juin 2018 l'entraîneur de l'USM Alger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Il débute dans le club de sa ville natale Le Mans au Stade Olympique du Mans de 1971 à 1978. Il part ensuite à Lille où il joue pendant 8 ans au LOSC. Après un passage à Grenoble en 1986, il revient au Mans où il termine sa carrière de joueur. Il devient alors entraîneur au centre de formation du MUC72 de 1990 à 1994.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il entraînera par la suite l'équipe première du Mans avec laquelle il sera élu meilleur entraîneur de Ligue 2 en 1996.

Après Le Mans, il part au LOSC et rate la montée en L1 de peu, le club nordiste terminant à la 4e place. Puis la saison suivante les mauvais résultats le conduisent à quitter le club en septembre 1998. Il est remplacé par Vahid Halilhodžić. Il rebondit 1 an plus tard à La Berrichonne de Châteauroux où il remplacera Joël Bats et dirigera le club 4 saisons.

Après son départ de Châteauroux, il signe à Gueugnon en très mauvaise posture mais réussit à sauver le club de la relégation. En 2004, il est à nouveau élu meilleur entraîneur de Ligue 2. Thierry Froger rejoint le Stade de Reims en juin 2005, où il reste trois saisons, avec une qualification en demi-finale en Coupe de la Ligue. Il est remplacé par Didier Tholot en juin 2008[1].

En juin 2010, il prend les commandes de l'Équipe du Togo, mais démissionne en mars.

Dans la foulée, il signe au Nîmes Olympique pour tenter de sauver les Crocodiles pointant à la 17e place du championnat de Ligue 2 à 1 point du premier relégable. Il ne parvient pas à maintenir le club qui échoue donc en National. Toujours en place lors de la saison de National 2011-2012, il parvient à remobiliser l'effectif nîmois et obtient la remontée immédiate en terminant 1er du championnat. Le 25 mai 2012, malgré ses résultats, son contrat n'est pas renouvelé[2].

En janvier 2013, il remplace Stéphane Le Mignan à la tête du Vannes Olympique Club en National. Lors de sa prise de fonction, il échoue dans sa tentative de faire remonter le club en Ligue 2 avant de terminer 17e la saison suivante. À la suite de cette relégation, le club dépose le bilan et il quitte ses fonctions[3].

Il rebondit aux Créteil-Lusitanos le 7 janvier 2015, prenant la suite du démissionnaire Philippe Hinschberger avec comme objectif le maintien du club en Ligue 2[4]. Le club termine la saison à la 14e place avec 45 points. Après un bon début de saison 2015-2016, le club est quatrième au terme de la 9e journée, la suite est plus difficile avec 7 défaites en 9 matchs dont une élimination au 7e tour de la Coupe de France. Le 4 décembre, il est mis à pied[5].

Parcours d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stade de Reims - Site officiel
  2. Froger quitte Nîmes sur objectifgard.com
  3. « National. Vannes OC : la "der" pour l'entraîneur Thierry Froger », sur ouest-france.fr, (consulté le 20 février 2015)
  4. « Football, Ligue 2 : Thierry Froger est le nouvel entraîneur de Créteil », sur leparisien.fr,
  5. « Foot. Ligue 2: A Créteil, le coach Thierry Froger est mis à pied! », sur leparisien.fr (consulté le 5 décembre 2015)
  6. « Thierry Froger, nouvel entraîneur du Vannes OC », sur www.vocfoot.net, (consulté le 30 décembre 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]