Juan Carlos Garrido

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Juan Carlos Garrido
Image illustrative de l’article Juan Carlos Garrido
Juan Carlos Garrido durant un entraînement le 16 janvier 2013
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Émirats arabes unis Al-Aïn
Biographie
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (50 ans)
Lieu Valence
Taille 1,80 m (5 11)
Poste Entraîneur
Parcours senior1
SaisonsClubsM (B.)
Flag of Spain.svg Betis Balompié
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1992-1998 Drapeau : Espagne El Puig CF
1999-2001 Drapeau : Espagne CD Onda
2002-2010 Drapeau : Espagne Villarreal CF B
2010-2011 Drapeau : Espagne Villarreal CF
2012-2013 Drapeau : Belgique FC Bruges 20v 9n 8d
2013-2014 Drapeau : Espagne Betis Séville 2v 3n 6d
2014-2015 Drapeau : Égypte Al Ahly SC 17v 7n 7d
2016-2017 Drapeau : Arabie saoudite Ettifaq FC
2017-2019 Drapeau : Maroc Raja CA 33v 17n 9d
2019- Drapeau : Émirats arabes unis Al-Aïn
1 Matchs de championnat uniquement.

Juan Carlos Garrido, né à Valence le , est un entraîneur de football. Il s'est fait connaître en amenant le Villarreal CF à la quatrième place du championnat en 2010-2011 et en demi-finales de la Ligue Europa la même saison. Il est actuellement sans club.

Carrière[modifier | modifier le code]

Juan Carlos Garrido commence sa carrière d'entraîneur très jeune. Il a seulement vingt-trois ans lorsqu'il est nommé à la tête du petit club amateur d'El Puig en 1991. Il entraîne cette équipe durant sept ans puis rejoint le CD Onda en 1996. À l'époque, il s'agit du club-école du Villarreal CF et il évolue en Tercera División, le quatrième niveau hiérarchique du football espagnol. En 2002, il est nommé à la tête de l'équipe réserve de Villarreal, avec laquelle il est promu en Tercera División après une saison. Il reprend ensuite la direction des espoirs du club puis revient diriger la réserve durant quelques mois en 2004.

Juan Carlos Garrido dirige ensuite les équipes de jeunes de Villarreal durant quatre ans. En janvier 2008, il est de nouveau appelé pour diriger la réserve, en remplacement de Juan Carlos Oliva. Il parvient à accrocher en fin de saison le maintien de l'équipe en Segunda División B, le troisième niveau du football espagnol. La saison suivante, il mène l'équipe à la victoire lors des « play-offs » de promotion vers la Segunda División A. Le , il est nommé à la tête de l'équipe première pour remplacer Ernesto Valverde, licencié. Il reçoit ensuite un contrat jusqu'en juin 2011[1] et parvient à ramener l'équipe à la septième place en fin de championnat. À la suite de la suspension du RCD Majorque, rendant le club inéligible pour la Ligue Europa, Villarreal est autorisé à prendre sa place lors de la prochaine édition.

La saison 2010-2011 du club est marquée par la réussite. Il échoue en demi-finales de la Ligue Europa face au FC Porto[2], le futur vainqueur. En championnat, le club se classe quatrième, une place qualificative pour les barrages de la Ligue des champions. Il y élimine les danois du Odense Boldklub mais termine ensuite dernier de sa poule. Les résultats ne sont guère meilleurs en championnat, le club luttant pour son maintien. Le , Juan Carlos Garrido est licencié à la suite d'une défaite en Coupe du Roi face au CD Mirandés, un club de troisième division[3].

Après quasiment un an sans entraîner, il est nommé entraîneur principal du FC Bruges le [4], à la place de Georges Leekens renvoyé deux semaines auparavant. Il devient le premier entraîneur espagnol à exercer en première division belge[note 1]. Dès son intronisation, il ramène le club brugeois vers le top-6 et écarte plusieurs joueurs qu'il considère comme insuffisants pour l'équipe[5].

Le , Garrido est limogé par le FC Bruges[6].

Le 2 décembre 2013, Garrido est nommé entraîneur du Real Betis à la place de Pepe Mel alors que le club occupe la dernière place du classement. Le 19 janvier 2014, Garrido est remplacé par Gabriel Calderón alors que le club occupe toujours la dernière place.

En 2014, il est nommé entraîneur d'Al Ahly SC, et fait ses premières expériences en Afrique où il remporte avec le club égyptien la Coupe de la CAF et la Supercoupe d'Égypte.

En 2016, il entraîne en Arabie Saoudite Ettifaq FC.

Le 1 juin 2017, le journal de Marca annonca que le Raja Club Athletic fait des négociations avec l'entraîneur espagnol pour rejoindre le club la saison 2017-2018. Le 20 Juin 2017, Juan Carlos Garrido est nommé entraîneur du Raja Club Athletic à la place de l’entraîneur Marocain Mohamed Fakhir.

Le 28/01/2019, le Raja Casablanca annonce son licenciement en raison de en raison de "dysfonctionnements techniques importants ayant impacté négativement la cohésion et les résultats" de l'équipe[7].

Palmarès en tant qu’entraîneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Égypte Al Ahly SC

Drapeau : Maroc Raja Club Athletic

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les frères Ferrera, Manu et Emilio, sont espagnols d'origine mais nés en Belgique et disposant de la nationalité belge.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Villarreal reward Juan Carlos Garrido with contract extension », sur http://www.dnaindia.com, (consulté le 21 janvier 2012)
  2. (en) « Villarreal boss Juan Carlos Garrido: FC Porto deserved to be in the final of the Europa League », sur http://blogs.bettor.com, (consulté le 21 janvier 2012)
  3. « Villarreal - Garrido licencié », sur http://fr.fifa.com, (consulté le 21 janvier 2012)
  4. « Juan Carlos Garrido est le nouvel entraineur du Club de Bruges », sur http://www.dhnet.be, (consulté le 21 janvier 2012)
  5. « Mannaert: "Il est normal que Garrido fasse des choix" », sur http://www.walfoot.be, (consulté le 21 janvier 2012)
  6. Garrido limogé, www.lequipe.fr, 19 septembre 2013.
  7. « Juan Carlos Garrido remercié par le Raja Casablanca », sur lequipe.fr, Groupe Amaury, (consulté le 28 janvier 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]