Thieme-Becker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thieme-Becker
Auteur Ulrich Thieme et Felix Becker
puis Hans Vollmer et Frederick Charles Willis
Pays Allemagne
Genre Dictionnaire biographique d'histoire de l'art
Version originale
Langue allemand
Titre Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart
Éditeur Wilhelm Engelmann (en)
puis E. A. Seemann
Lieu de parution Leipzig
Date de parution 1907-1950

Le « Thieme-Becker » (ThB) — de son véritable nom complet en allemand : Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart — est un dictionnaire biographique allemand d'histoire de l'art fondé par Ulrich Thieme et Felix Becker et publié à Leipzig entre 1907 et 1950. Il est une source de référence pour l'histoire de l'art.

Le Thieme-Becker original[modifier | modifier le code]

Le dictionnaire est initié sous l'édition d'Ulrich Thieme (1865-1922)[1] (volumes I à XV) et Felix Becker (1864–1928)[2] (volume I à IV).

Il est ensuite complété par Frederick Charles Willis (1883-1969)[3] (volumes XIV et XV) et Hans Vollmer[4] (1878–1969) (volumes XVI à XXXVII)[5].

Son titre complet est Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart — soit « Dictionnaire général des artistes de l'antiquité à nos jours » — et est publié en 37 volumes entre 1907 et 1950, dont les quatre premiers sont édités par Wilhelm Engelmann (en) et les autres par E.A. Seemann, tous deux de Leipzig[5].

Le supplément Vollmer[modifier | modifier le code]

Le Thieme-Becker est immédiatement complété par Allgemeines Lexikon der bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts — soit « Dictionnaire général des artistes du XXe siècle » —, publié en six volumes par E. A. Seemann entre 1953 et 1962[5]. On se réfère à ce supplément par l’appellatif « Vollmer », et à l'ensemble des deux œuvres par « Thieme-Becker-Vollmer ».

Portée et réputation[modifier | modifier le code]

Les premiers 37 volumes contiennent 148 180 biographies écrites avec l'aide d'environ 400 spécialistes du monde entier[5]. Les six autres volumes contiennent 47 229 biographies, pratiquement toutes rédigées par Hans Vollmer[5]. L'attention que le Thieme-Becker-Vollmer a portée aux artistes non occidentaux, en particulier ceux venant d'Asie de l'est et du monde islamique, font de cet ouvrage une « entreprise pionnière » en la matière[6]. Il est toujours apprécié pour sa grande couverture d'artistes qui sans cela n'auraient été que très peu connus, ainsi que comme compendium de connaissances sur l'histoire de l'art de la première moitié du XXe siècle : il « reste l'un des dictionnaires d'artistes qui font le plus autorité[7] » et la référence du genre la plus largement consultée, même dans les pays non germanophones[8],[9]. Les sections bibliographiques sont considérées comme « exceptionnels » et « inestimables »[10].

Le Thieme-Becker-Vollmer a rarement été épuisé. Des fac-similés photomécaniques des volumes originaux sont publiés des années 1940 aux années 1980, et l'ensemble des 43 volumes est réimprimé en livres de poche en 1992[11], dans une édition pour étudiants en 1999[12] puis sur CD-ROM en 2008[13]. La date tardive de la publication d'un index de six volumes, en 1996-1997, est une indication de l'utilité toujours actuelle de cet ouvrage[14].

Le Allgemeines Künstlerlexikon[modifier | modifier le code]

Une refonte du Thieme-Becker-Vollmer débute en 1969 sous le titre Allgemeines Künstlerlexikon: Die bildenden Künstler aller Zeiten und Völker — ou AKL —, soit, en français : « Dictionnaire général des artistes : les artistes visuels de tous les temps et de toutes les nations » (bien que vendu comme « Artistes du monde »). La progression est lente au début (trois volumes entre 1983 et 1989), en partie à cause du fait de l'isolation en Allemagne de l'Est du projet. Le rythme de publication s'accélère en 1991, quand il se sert de l’electronic data processing et passe à un nouvel éditeur, K. G. Saur Verlag (en), à Munich. À partir de 2006, l’AKL est publié par Walter de Gruyter, à Berlin, et a atteint, en 2014, 83 volumes avec Volume 83 : Lalix-Liebowitz[15]. Il y a également une version en ligne : Allgemeines Künstlerlexikon: Internationale Künstlerdatenbank — ou AKL-IKD —, qui en 2014 contenait 500 000 biographies (contenant en tout des informations sur 1 million d'artistes) ; le site est régulièrement mis à jour et environ 3 500 nouvelles notices sont ajoutées par an[16]. De Gruyter publie aussi un CD-ROM sous ce nom — la 31e édition est sortie en 2009[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Thieme, Ulrich », sur Dictionary of Art Historians (consulté le 11 août 2015).
  2. (en) « Becker, Felix », sur Dictionary of Art Historians (consulté le 11 août 2015).
  3. (en) « Willis, Frederick Charles », sur Dictionary of Art Historians (consulté le 11 août 2015).
  4. (en) « Willis, Frederick Charles », sur Dictionary of Art Historians (consulté le 11 août 2015).
  5. a, b, c, d et e (de) Heinz Ladendorf, « Das Allgemeine Lexikon der bildenden Künstler Thieme-Becker-Vollmer », dans Magdalena George, Festschrift Hans Vollmer, Leipzig, E.A. Seemann Verlag, .
  6. (de) Martin Warnke, « Alles über alle », sur Die Zeit, (consulté le 11 août 2015).
  7. (en) Achim Timmermann, « Thieme-Becker » dans The Oxford Companion to Western Art Online.
  8. Une étude de 1982-1983 estime que le Thieme-Becker est « l'un des trois outils bibliographiques préférés des historiens de l'art dans les lycées et les musées ». Cf. (en) Deirdre Corcoran Stam, « How art historians look for information », Art Documentation: Journal of the Art Libraries Society of North America, vol. 3, no 4,‎ , p. 118.
  9. Un sondage de 1984 montre que le « Thieme-Becker est la source la plus fréquemment citée » par les institutions cataloguant les œuvres d'art. Cf. (en) Christine Hennessy, « The status of name authority control in the cataloging of original art objects », Art Documentation: Journal of the Art Libraries Society of North America, vol. 5, no 1,‎ , p. 5.
  10. (en) Lee Sorensen, « Bibliography of art » dans Grove Art Online.
  11. Édition livre de poche : (de) Deutschen Taschenbuch Verlag (dtv), Munich, 1992 (ISBN 3-423-05908-7) et (ISBN 3-423-05907-9).
  12. Édition pour étudiants : (de) Leipzig, Verlag E.A. Seemann, 1999 (ISBN 3-363-00729-9) et (ISBN 978-3-86502-127-4).
  13. Édition CD-ROM : (de) Leipzig, Verlag E.A. Seemann, 2008 ; troisième édition : 2012 (ISBN 978-3-86502-177-9).
  14. (de) Thieme-Becker-Vollmer Gesamtregister: Register zum Allgemeinen Lexikon der bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart und zum Allgemeinen Lexikon der bildenden Künstler des XX. Jahrhunderts, Munich : K.G. Saur / Leipzig : E.A. Seemann, 1996–1997 (ISBN 3-598-23640-9). La première partie est un index par pays (trois volumes, 1996) et la deuxième est un index par spécialité artistique (trois volumes, 1997).
  15. (en) « Allgemeines Künstlerlexikon », sur degruyter.com (consulté le 11 août 2015).
  16. (en) « Allgemeines Künstlerlexikon: Internationale Künstlerdatenbank », sur degruyter.com (consulté le 11 août 2015).
  17. Interface en allemand : (ISBN 978-3-598-40974-5) ; interface en anglais : (ISBN 978-3-598-40976-9).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :