Thibault Balahy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Thibault Balahy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Thibault Balahy, né le à Saint-Étienne (Loire), est un dessinateur et scénariste de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat arts plastiques[1], il entreprend des études d'arts appliqués puis enseigne cette discipline. Il commence dans le dessin de presse pour Toulouse Mag en 2001. Il est sélectionné comme « jeune talent » du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême (en 2002, 2003 et 2005)[2]. Il se lance dans l'auto-édition en créant la microstructure Ouroboros en 2005[2]. Il publie L'homme qui cherchait sa tête et Monsieur. Il a participé au site de bande dessinée Grandpapier et à la série Les Autres Gens créée par Thomas Cadène[3]. En 2009, il est publié chez Alain Beaulet avec La boîte[2].

Thibault Balahy s'intéresse à des projets croisant musique et bande dessinée ; en 2008, alors qu'il est professeur d'arts appliqués au lycée Charles-Coulomb d'Angoulême, il participe en tant que dessinateur au festival « Blues passion » de Cognac et publie ses carnets de croquis dans un blog[4]. En 2011, le dessinateur collabore avec le groupe musical Coup d'Marron afin de sortir à la fois un CD et une bande dessinée issue d'une chanson du CD : Dawson, le nord c'est pas fait pour les chiens[2],[5].

En 2013, il est l'initiateur d'un recueil collectif produit par Café Creed et intitulé Art monstre, qui « questionne la figure du monstre dans l'Art »[6]. Avec Loïc Dauvillier au scénario, il adapte en roman graphique le roman d'Olivier Adam Falaises (2005), publié par Olivius en , qui attire des critiques positives sur Charente Libre[7], Le Devoir[8] et La Presse[9].

En 2016 paraît Il faut fermer le robinet, premier titre adressé à la jeunesse et co-écrit avec Benoît Preteseille, édité par Comme Une Orange[10] puis en 2019, parait la BD Redbone - l'histoire vraie d'un groupe de rock Indien (Steinkis)[11],[12] qui remporte le prix 2019 de la bd aux couleurs du Blues dans le cadre du festival Blues sur Seine [13].http://www.bullesdemantes.fr/bdm/prix-de-la-bd-aux-couleurs-du-blues-2/prix-2019/

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • 2009 : La boîte, collection petits carnets, édition Alain Beaulet
  • 2010 : Dawson, le nord c'est pas fait pour les chiens, Viltis bd
  • 2014 : Falaises, librement adapté du roman d'Olivier Adam, scénario de Loïc Dauvillier, collection Olivius, éditions de l'olivier/Cornélius
  • 2016 : Il faut fermer le robinet!, livre illustré jeunesse, textes de Benoit Preteseille et dessins de Thibault Balahy, éditions Comme une orange, 2016.
  • 2019 : Redbone - l'histoire vraie d'un groupe de rock Indien, sur un scénario de Christian Staebler et Sonia Paoloni, éditions Steinkis, .

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Choco creed 7, édition Café Creed. (ISBN 9782844930507)
  • 2010 : Le cheval de quatre, numéro 8, recyclage, 2010.
  • 2012 : Invisibles, affiches de films inachevés, édition Café Creed
  • 2012 : Les autres gens, tome 5, éditions Dupuis
  • 2013 : David Lynch, je ne suis pas un monstre dans Art monstre, 22 auteurs questionnent la figure du monstre dans l'art, édition Café Creed, .
  • 2013 : Les autres gens, tome 12, 13, éditions Dupuis
  • 2014 : Les autres gens, tome 14, 15, éditions Dupuis

Ouvrages auto-édités[modifier | modifier le code]

  • L'homme qui cherchait sa tête, atelier Ouroboros
  • Monsieur, atelier Ouroboros

Expositions et projets artistiques[modifier | modifier le code]

  • Exposition collective de mail art « souvenirs de vacances », galerie L'art de rien,  ;
  • Reportage sérigraphié (en collaboration avec le labo sérigraphique de la Fanzino) pour les Expressifs de Poitiers, 2008 ;
  • Exposition collective « Rock art » dans le cadre du festival Rock en Seine, 2009 ;
  • Exposition « Café frappé » avec le collectif Café Creed pendant le festival de la bande dessinée d'Angoulême, 2010 ;
  • Résidence au carré Amelot (La Rochelle) pour le spectacle « Dawson » avec le groupe Coup d'marron, première programmée lors des chantiers des Francofolies, 2011 ;
  • Exposition « Luxe et beauté », sérigraphies par l'atelier du Gratin, Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, Angoulême, 2012 ;
  • Exposition « Invisibles », avec le collectif Café creed, FIBD, 2012 ;
  • Exposition « Art monstre », avec le collectif Café creed, FIBD, 2013 ;
  • Exposition « Redbone », dans le cadre de "Musiques d'automne", centre culturel Simone Signoret, Château Arnoux, .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa biographie sur le site de l'accFa
  2. a b c et d La rédaction, « Coin BD et disque - Des bulles dans les airs », L'Hebdo de Charente-Maritime,‎
  3. Culturebox, « Thibaut Balahy dessine pour "Les autres gens" », sur France TV Info,
  4. La rédaction, « Le croqueur d'anecdotes », Sud Ouest,‎
  5. A. Perroud, « Dawson, le nord c'est pas fait pour les chiens », sur BD Gest,
  6. La rédaction, « Café Creed s'invite au bal des monstres », Sud-Ouest,‎
  7. La rédaction, « Mélancolie », Charente Libre,‎
  8. Fabien Deglise, « Livre - Falaises, Thibault Balahy et Loïc Dauvillier », Le Devoir,
  9. Simon Chabot, « Falaises: Olivier Adam en BD **** », La Presse,
  10. La rédaction, « Il faut qu'un robinet soit ouvert ou fermé », Charente Libre,‎
  11. C.F., « Redbone : l’histoire vraie d’un groupe de rock indien », sur Cité BD,
  12. M. Moubariki, « Redbone : L'histoire vraie d'un groupe de rock indien », sur BD Gest,
  13. M. Moubariki, « Redbone : L'histoire vraie d'un groupe de rock indien », sur BD Gest,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]