Loïc Dauvillier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Loïc Dauvillier
Image dans Infobox.
Loïc Dauvillier en 2009.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
CambraiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Loïc Dauvillier, né le à Cambrai, est un auteur (scénariste de bande dessinée et d'albums jeunesse), réalisateur de film d'animation français, comédien et musicien au sein de la compagnie Il était une fois...

Biographie[modifier | modifier le code]

Loïc Dauvillier est d'abord éditeur : il crée en 1996 les éditions Charrette[1] (jusqu'en 2012)[2].

Il se lance au scénario, en 2004, avec Marc Lizano au dessin, dans une première série jeunesse de trois tomes, La Petite Famille.

Depuis, il a scénarisé de nombreuses bandes dessinées, aussi bien des adaptations littéraires que des récits intimistes. Parmi ses adaptations figurent plusieurs tomes Oliver Twist de Charles Dickens, en 2012 le roman L'Attentat de Yasmina Khadra[3], et en 2014, Falaises d'Olivier Adam.

Deux de ses ouvrages[4] font partie de la « Bibliothèque jeunesse idéale » du Centre national de la littérature pour la jeunesse (BnF) : L'Enfant cachée (2012)[5], conçu en collaboration avec le dessinateur Marc Lizano, qui évoque la « déportation des Juifs »[6] et « où Dounia, l'enfant de 1942 devenue grand-mère, trouve enfin la force de parler »[6]. L'album reçoit la Mention Spéciale du Jury œcuménique de la bande dessinée 2013[7], et est en sélection finale des « Pépites d'Or »[8] 2012 du Salon du livre et de la presse jeunesse, dans la catégorie BD. Le second ouvrage sélectionné dans la « Bibliothèque idéale » est le troisième tome de la série Myrmidon[9] : Myrmidon dans l'antre du dragon, dessiné par Thierry Martin, publié en 2014.

Publications[modifier | modifier le code]

Séries[modifier | modifier le code]

One-shots[modifier | modifier le code]

Littérature jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Renard et Loup, dessin de Cecil, éditions Il était une fois..., 2018

Filmographie (Animation)[modifier | modifier le code]

  • Monsieur Lapin, 24 épisodes de 2 min 30 s. Auteurs : Loïc Dauvillier et Baptiste Amsallem. Réalisateurs : Loïc Dauvillier, Jérôme D’Aviau. Production : Marmitafilms (2016)
  • La P'tite Étincelle, 15 épisodes de 2 min 30 s. D'après les ouvrages jeunesse d'Édouard Manceau publiés aux éditions Frimousse, adaptation de Monia Lyorit et Loïc Dauvillier. Réalisateur : Loïc Dauvillier. Production : Chacapa films (En développement - Pilote en cours)
  • Myrmidon, (en développement). Auteurs : Loïc Dauvillier et Thierry Martin. Réalisateur : Loïc Dauvillier.

Spectacles[modifier | modifier le code]

  • « La famille Gribouillis »[16] de Monia Lyorit et Loïc Dauvillier, d'après deux ouvrages d'Édouard Manceau La famille Gribouillis (2009) et Nom d’un champignon ! (2007), production Il était une fois ; création 2015 - Ce spectacle tourne toujours.
  • « Le vilain petit canard » d'après Andersen, avec Monia Lyorit, Alexis Vitrebert et Loïc Dauvillier.Le texte a été adapté par Monia Lyorit et Loïc Dauvillier , production Il était une fois ; création 2017 - Ce spectacle tourne toujours.
  • « La Battle de dessin », production Il était une fois ; création 2016 - Ce spectacle tourne toujours.
  • « Renart et Loup », avec Cecil et Loïc Dauvillier, Le texte est de Loïc Dauvillier. pour la forme dessinée, production Il était une fois ; création 2018. pour la forme sans dessin, production La Plop compagnie ; création 2018
  • « Les Grandes dents », avec Maria-Paz Matthey et Loïc Dauvillier, production Il était une fois ; création 2019.

Musique[modifier | modifier le code]

Loïc Dauvillier a été le batteur du groupe Lucie Cries de 1990 à 1993.

Il a également réalisé des lignes de synthé pour les 3 albums du groupe (1993-1995).

  • Singles & EPs
    1. Nec Pluribus Impar (CD, Maxi), Alea Jacta Est, 1991
    2. Mythes Et Lumière (CD, Maxi), Alea Jacta Est, 1991
    3. La Loi D'Avril (CD, Maxi), Alea Jacta Est, 1993
  • Albums
    1. Res Non Verba (CD, Album), Alea Jacta Est, 1993
    2. Semper Ad Alta (CD, Album), Alea Jacta Est, 1994
    3. Nihil Ex Nihilo (CD, Album), Alea Jacta Est, 1995
  • Compilations
    1. Prima Verba (1990-1993) (CD, Comp), Alea Jacta Est, 1995
    2. Non Nova, Sed Nove - Vol. II (2xCD, Comp, RM), Infrastition, 2008
    3. Non Nova, Sed Nove - Vol. I (2xCD, Comp, RM), Infrastition, 2008
    4. Auctor Terminat Opus (2xLP, Comp, Ltd, Gre), Brouillard Définitif, 2014


Loïc Dauvillier est à l'origine du projet musical In Flux (2014-2015).

Ce projet consiste à mettre en musique l'ouvrage de Jean Cocteau" La machine infernale.

  • Compilation
  1. L'appel de la muse volume V (CD), Alea Jacta Est, 2015 (titre : Thèbes - Piste 1)


Sous le pseudonyme de LAFREUX, Loïc Dauvillier écrit,compose et interprète des morceaux à destination du jeune public.

  • EP
    1. Chansons débiles pour enfants intelligents (EP 6 titres, CD, Digital) L'autre Label - octobre 2020
  • Single
    1. Le single, même que ça veut rien dire (2 titres, bandcamp ) autorod - janvier 2020
  • EP à venir
    1. Chansons énervées pour enfants polis (EP 5 titres, CD, Digital) L'autre Label - octobre 2021
    2. En duo avec Sergio del Vilard, La Famille (EP 5 titres - CD, Digital) L'autre Label - 2022
  • Compilation à venir
    1. Les formidables chansons de la terrible cruelle gentille sorcière (EP 5 titres, CD, Digital) L'autre Label - 2021 ou 2022


Sous son nom, il participe à la compilation initiée par Kim Giani.

  1. Super Pizza Club (CD), L'absence Records, 2021(1 titre / 100 exemplaires).



Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clément Solym, « Soutenez les éditions Charrette », sur ActuaLitté, .
  2. Biographie, sur le site des éditions de la Gouttière.
  3. Manuel F. Picaud, « L'Attentat », sur Auracan,
  4. a b et c Les ouvrages de Loïc Dauvillier dans la « Bibliothèque idéale », site de la BnF.
  5. Y. Tilleuil, « L'Enfant cachée », sur BD Gest,
  6. a b c d et e Avis critique d'Olivier Piffault, La Revue des livres pour enfants, 1er février 2012 ; repris sur la notice de l'ouvrage du catalogue BnF.
  7. a b et c Jacques Tramson, « Mention spéciale 2013 », sur joedlbd.fr.
  8. a et b Fred Ricou, « Pépites 2012, sélections finales... », ActuaLitté, .
  9. a et b Avis critique de la série Myrmidon (TT), Benjamin Roure, Télérama du 7 décembre 2018.
  10. Catherine Gentile, « L'avis de Ricochet : Myrmidon au pays des cow-boys », sur ricochet-jeunes.org, .
  11. J-M Grimaud, « Nous n'irons plus ensemble au canal Saint Martin », sur BD Gest',
  12. Benoît Cassel, « La nuit des cendres », sur Planète BD,
  13. Laurent Boileau, « Loïc Dauvillier et Jérôme D’Aviau : "Avec Inès, nous voulions surtout montrer les conséquences de la violence conjugale" », sur Actua BD,
  14. Nicolas Vadeau, « Hugo et Cagoule (Dauvillier, Lizano) – Les éditions de la Gouttière », sur BdEncre,
  15. Fiche de l'ouvrage, sur le site de son éditeur, les éditions de l'Olivier.
  16. Le spectacle « La famille Gribouillis », sur le site iletaitunefois.fr.
  17. NS, « « Little Joséphine », prix œcuménique de la bande dessinée - Mention spéciale à L’enfant caché », sur La Croix, .

Annexes[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :