Theo Mackeben

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Theo Mackeben
Grabtondo Theo Mackeben.jpg
Bas-relief sur la pierre tombale de Theo Mackeben.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Theo Mackeben (prononciation : [teo makeːbn̩]), connu aussi sous les pseudonymes de John Morris et Red Roberts, né le à Starogard Gdański, alors en Prusse occidentale et décédé le à Berlin est un pianiste, chef d'orchestre et compositeur allemand de nombreuses musiques de scène et de films.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Theo Mackebens est fonctionnaire de l'armée prussienne et directeur de l'administration de la garnison de Starogard Gdański, actuellement en Pologne. Après avoir été diplômé de l'école secondaire de Coblence, de 1916 à 1920, Mackeben étudie le violon et le piano à la Hochschule für Musik de Cologne, puis à Varsovie, tout en prenant des leçons de Jules de Westheim. Il se produit ensuite, dans les années 1920 comme pianiste de radio et de café, notamment au Café Größenwahn où il accompagne la chanteuse Rosa Valetti et à l'Hôtel Esplanade de Berlin, avec l'orchestre de danse de Barnabás von Géczy.

En 1928, au Theater am Schiffbauerdamm, il dirige la création de Dreigroschenoper. Il arrange la musique de l'opérette de Carl Millöcker Gräfin Dubarry, pour une production de 1931 intitulée Die Dubarry.

Dans les années 1930, il compose la musique pour des pièces de théâtre et pour plus de 50 films, dont certains de Max Ophüls, Gustaf Gründgens et Willi Forst.

À l'époque du national-socialisme, Mackeben écrit de la musique de films de divertissement, mais aussi la bande originale de films de propagande comme Ohm Krüger, dénonçant le colonialisme anglais en Afrique du Sud.

Après la guerre, il écrit un concerto pour piano et une ballade symphonique pour violoncelle et orchestre, tout en étant également chef d'orchestre au Komische Oper Berlin.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Comme chef d'orchestre, les enregistrements de Mackeben, réalisés à la fin des années 1920 et pendant les années 1930 comprennent des extraits de Dreigroschenoper et de Die Dubarry, la Laendische Suite de Scassola, une fantaisie sur La Fiancée vendue de Smetana, Der Vogelhändler de Carl Zeller, La traviata de Verdi, Mahogony de Kurt Weill et Die schöne Galathée de Franz von Suppé , sur des labels tels que Telefunken et Berlin.

Une sélection de la musique de Mackeben a été enregistrée par l'Orchestre symphonique de la WDR de Cologne dirigé par Emmerich Smola et publié en 1995 par Capriccio.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Opérettes
    • 1931 : Die Dubarry (Film en 1951)
    • 1932 : Die Journalisten
    • 1934 : Lady Fanny And The Servant Problem
    • 1934 : Liebe auf Reisen
    • 1938 : Anita und der Teufel
    • 1943 : Der goldene Käfig
    • 1950 : Die Versuchung der Antonia
  • Opéras
    • Manuela
    • Rubens
  • Musique de film
  • Oratorio
    • Hiob
  • Concertos pour piano et violoncelle, musiques de scène, pièces orchestrales, lieder

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]