The Wedding Present

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Wedding Present
Description de cette image, également commentée ci-après

En concert en juillet 2009.

Informations générales
Surnom The Weddoes
Pays d'origine Royaume-Uni
Genre musical rock indépendant
Années actives depuis 1985
Labels Reception
RCA
Island
Cooking Vinyl
Scopitones
Site officiel scopitones.co.uk
Composition du groupe
Membres David Gedge
Charles Layton
Katharine Wallinger
Samuel Beer-Pearce
Anciens membres Shaun Charman
Peter Solowka
Keith Gregory
Simon Smith
Paul Dorrington
Darren Belk
Jayne Lockey
Simon Cleave
Terry de Castro
Kari Paavola
Simon Pearson
Graeme Ramsay
Christopher McConville
Pepe le Moko
Patrick Alexander
Jennifer Schwartz
Geoffrey Maddock

The Wedding Present est un groupe britannique de rock indépendant, formé en 1985 à Leeds.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début de carrière[modifier | modifier le code]

The Wedding Present est formé à Leeds en 1985 après la séparation de The Lost Pandas, l'ancien groupe de David Gedge et Keith Gregory[1],[2]. La formation initiale comprend David Gedge au chant et à la guitare, Peter Solowka à la guitare, Keith Gregory à la basse et Shaun Charman à la batterie[3]. Ils autoproduisent leurs premiers singles et sont remarqués par John Peel, animateur sur BBC Radio 1. En février 1986, celui-ci leur permet d'enregistrer leur première Peel Session, dont les titres sont commercialisés sur le EP The Peel Sessions[4].

Ils déclinent les sollicitations des maisons de disques et sortent leur premier album sur Reception Records, leur propre label, en 1987[5]. Le disque, qui porte le nom du footballeur nord-irlandais George Best, atteint la 47e place du UK Albums Chart[2],[6]. L'année suivante sort Tommy, une compilation de chansons datant de 1985 à 1987. Le disque comprend les premiers singles du groupe et des morceaux enregistrés durant des sessions radio[3].

RCA Records[modifier | modifier le code]

Ukrainski Vistupi v Johna Peela (Ukrainian John Peel Sessions) est composé de chansons du folklore ukrainien, pays dont est originaire le père de Peter Solowka. Elles sont enregistrées entre 1986 et 1988 lors de deux sessions radio. Le disque est édité par RCA Records en février 1989. The Wedding Present est accompagné par le chanteur et violoniste Len Liggins et par le mandoliniste Roman Remeynes. Entre les deux sessions, le batteur Shaun Charman rejoint The Popguns (en) et est remplacé par Simon Smith. Kennedy est leur première chanson à se classer dans le Top 40 du UK Singles Chart. Les deux albums suivants, Bizarro et Seamonsters, sont produits par Steve Albini. En 1991, le guitariste Paul Dorrington succède à Peter Solowka, qui poursuit sa carrière au sein de The Ukrainians[2],[3].

Au lieu de sortir un nouvel album, Wedding Present commercialise un 45 tours par mois au cours de l'année 1992. Les singles comprennent chacun un morceau original en face-A et une reprise en face-B. Ils se vendent tous à plus de 10 000 exemplaires durant la semaine de leur sortie et se classent dans le Top 30 du hit-parade britannique. Les 24 titres figurent sur les compilations Hit Parade 1 et Hit Parade 2[7].

Island Records et Cooking Vinyl[modifier | modifier le code]

En 1993, le bassiste Keith Gregory est remplacé par Darren Belk. The Wedding Present est signé par Island Records. Watusi, leur seul album réalisé pour le compte du label, est produit par Steve Fisk. Le guitariste Paul Dorrington quitte le groupe à son tour en 1995. Darren Belk passe à la guitare et Jayne Lockey lui succède à la basse[2].

David Gedge forme le groupe Cinerama, avec lequel il enregistre trois albums entre 1998 et 2002[3].

Reformation[modifier | modifier le code]

Après la séparation de David Gedge et de sa compagne Sally Murrell, le chanteur s'installe à Seattle et décide de rejouer sous le nom de Wedding Present[7]. En février 2005 sort l'album Take Fountain, enregistré avec des musiciens l'ayant accompagné dans Cinérama : le guitariste Simon Cleave, la bassiste Terry de Castro et le batteur Kari Paavola. L'album El Ray, édité en 2008, est produit par Steve Albini. Le groupe subit de nombreux changements de musiciens avant la sortie de leur dernier album en date, intitulé Valentina[3].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Au début de leur carrière, le son du groupe est caractérisé par la voix bourrue de David Gedge, qui chante avec un accent du Yorkshire, et le jeu de guitare rapide de Peter Solowka[8],[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

En concert[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Live 1987 (Scopitones)
  • 2007 : Shepherds Bush Welcomes The Wedding Present (Secret Records)
  • 2010 : Live 1988 (Scopitones)
  • 2010 : Live 1989 (Scopitones)
  • 2012 : Live 1990 (Scopitones)
  • 2012 : Live 1991 (Scopitones)
  • 2013 : Live 1992 (Scopitones)

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Tommy (Reception Records)
  • 1989 : Ukrainski Vistupi v Johna Peela (RCA Records)
  • 1992 : Hit Parade 1 (RCA Records)
  • 1993 : Hit Parade 2 (RCA Records)
  • 1993 : John Peel Sessions 1987-1990 (Strange Fruit)
  • 1996 : Evening Sessions 1986-1994 (Strange Fruit)
  • 1998 : John Peel Sessions 1992-1995 (Cooking Vinyl)
  • 1999 : Singles 1995-97 (Cooking Vinyl)
  • 1999 : Singles 1989-1991 (Manifesto)
  • 2006 : Search for Paradise (Scopitones)
  • 2007 : The Complete Peel Sessions (Sanctuary)
  • 2007 : Yé-Yé : the Best of the RCA Years (Camden Deluxe)
  • 2008 : How the West Was Won (Vibrant)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « The Wedding Present, britische Popband », Munzinger-Archiv (de) (inscription nécessaire)
  2. a, b, c et d (en) Colin Larkin, The Encyclopedia of Popular Music, Omnibus Press,‎ (ISBN 9780857125958, lire en ligne), p. 3849-3851
  3. a, b, c, d et e (en) Jason Ankeny, « Biographie de The Wedding Present », AllMusic
  4. (en) Ira Robbins, « Biographie de The Wedding Present », Trouser Press
  5. (en) « Leeds' Musical Heritage: 1980s (Pt 2) », BBC Radio Leeds,‎
  6. (en) « The Wedding Present », The Official Charts Company
  7. a et b (en) Sean Moeller, « Gedge resurrects Wedding Present », The San Diego Union-Tribune,‎
  8. (en) Mark Beaumont, « Cult heroes: The Wedding Present », The Guardian,‎
  9. François Gorin, « Les disques rayés : The Wedding Present », Télérama,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]