The Gillette Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gillette.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant une entreprise image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie
Cet article est une ébauche concernant une entreprise et les techniques, les sciences appliquées ou la technologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?).
Les entreprises étant sujet à controverse, n’oubliez pas d’indiquer dans l’article les critères qui le rendent admissible.

Gillette
logo de Gillette
Création 1895
Fondateurs King Camp Gillette
Personnages clés King C.Gillette, le créateur du premier rasoir jetable et fondateur de l'entreprise
Slogan La perfection au masculin
Société mère Procter & Gamble
Site web http://www.gillette.com

The Gillette Company est une société américaine spécialisée dans les produits d'hygiène. En plus des rasoirs du même nom, la Gillette Company commercialise les rasoirs électriques Braun, les brosses à dent Oral-B.

Origine de la marque[modifier | modifier le code]

King Camp Gillette (1855-1932), américain de Chicago né au Wisconsin, est le vendeur vedette de la « Crown Cork & Seal Company », une société spécialisée dans la fabrication de bouchons de liège. Le directeur de cette société, qui a remarqué sa prédilection pour le bricolage mécanique, lui suggère d’inventer quelque chose comme le bouchon Crown que l’on jette après usage, afin que le client en rachète. Cette idée obsède Gillette qui, un matin de 1885, alors qu’il aiguise son rasoir, a la vision d’un rasoir à tête démontable enserrant une lame mince jetable à double tranchant. Pour réaliser son idée, Gillette crée et installe, en 1901, dans un bureau situé au-dessus d'une poissonnerie de l'Atlantic Avenue, à Boston, l’American Safety Razor Company, qui devient, en 1902, la Safety Razor Company (Société des rasoirs de sûreté Gillette). La production commence dès l'année suivante, en 1903, Gillette vend 51 rasoirs et 168 lames. En 1904, le rasoir est breveté et ce sont 90 884 rasoirs et 123 648 lames qui sont fabriqués. Au début, les lames émoussées sont aiguisées, ce procédé est abandonné en 1906. Le problème posé par la fabrication d'une lame d'acier mince, coupante, à prix modique est résolu par William Nickerson, le seul employé de Gillette.

Gillette étend alors ses activités outre-mer. Il ouvre un magasin de vente à Londres, et crée à Paris une entreprise dans une usine de selles de bicyclette. En 1911, Gillette vend 35,6 millions de lames. Les chiffres s'accroissent.

Lors de la Première Guerre mondiale, le gouvernement américain équipe les soldats de trousses de toilette contenant des rasoirs, ce qui amène Gillette à livrer 4,2 millions de rasoirs aux forces armées.

En 1928, le rasoir électrique est inventé, mais le rasage, étant plus agréable avec de l'eau et du savon, le rasoir de sûreté Gillette continue à progresser. En 1933, Gillette figure sur la liste des cent plus grandes entreprises mondiales. King Camp, retiré de son entreprise en 1931, meurt l'année suivante.

En 1955, le groupe fait l'acquisition de Paper Mate ; depuis, le groupe a renforcé ses positions dans le secteur des stylos en faisant l'acquisition de Waterman en 1987 et en 1993, il acquiert Parker et Liquid Paper (stylo correcteur). D'autres diversifications ont eu lieu avec l'acquisition de Braun en 1967, Oral-B en 1984 et les piles Duracell en 1997. Duracell fut revendu à Berkshire Hathaway au cours de l'année 2014. Enfin, de 1972 à 1984, le groupe fut propriétaire de la marque de briquet Cricket[1].

Le , le groupe Procter & Gamble annonce et réalise son intention de fusionner avec Gillette avec une offre de 57 milliards de Dollars.

En , à la suite du scandale Tiger Woods, Gillette décide de retirer son parrainage au joueur de golf.

Début 2012, entre autres établissements, la firme a une usine à Boston employant 1 500 personnes. 700 pour fabriquer des lames et 800 pour concevoir et fabriquer les machines spéciales qui équipent les usines partout dans le monde.

Annexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]