Teresa Stadlober

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Teresa Stadlober
Image illustrative de l’article Teresa Stadlober
Contexte général
Sport Ski de fond
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Autriche autrichienne
Naissance (25 ans)
Club SC Sparkasse Radstadt-Salzburg

Teresa Stadlober, née le , est une fondeuse autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors des Championnats du monde junior 2013 à Liberec, elle termine deuxième du cinq kilomètres libre derrière l'Allemande Victoria Carl[1], puis elle remporte le dix kilomètres skiathlon en devançant les Russes Nadezhda Shuniaeva et Alisa Zhambalova[2]. Le mois suivant, elle participe aux mondiaux de Val di Fiemme où elle participe au skiathlon et au dix kilomètres libre, terminant respectivement 29e et 26e, et au relais quatre fois cinq kilomètres où l'Autriche termine à la onzième place.

C'est lors de la saison 2013-2014 qu'elle prend son premier départ sur une épreuve de coupe du monde, lors d'un sprint à Kuusamo. Cette épreuve fait partie du Nordic Opening, mini-ski où elle termine 62e du classement général. Elle participe ensuite au tour de ski, compétition sont elle termine à la 27e place. Dixième du dix kilomètres classique des mondiaux moins de 23 ans 2014 à Val di Fiemme, elle termine troisième du skiathlon remporté par la Norvégienne Martine Ek Hagen devant sa compatriote Ragnhild Haga[3]. Elle participe à quatre épreuves des Jeux olympiques d'hiver de 2014, le skiathlon où elle termine 36e, le relais terminé à la douzième place, le Team sprint, associée à Katerina Smutna, où elles finissent huitième et le trente kilomètres où elle finit 20e.

Elle commence sa saison 2014-2015 par le Nordig Opening où elle termine à la 33e place du classement final. Après deux courses à Davos, dont une seizième place sur un dix kilomètres classique, elle s'aligne sur le tour de ski. C'est lors du dix kilomètres classique départ en ligne disputé à Val di Fiemme qu'elle obtient son meilleur résultat, une sixième place[4]. Elle termine ensuite avec le treizième temps de la montée finale de l'Alpe Cermis pour franchir la ligne d'arrivée en dixième position[5]. Après deux coures à Rybinsk, ont une douzième place su skiathlon, elle participe aux mondiaux de Falun. 21e du skiathlon, elle termine ensuite 25e du dix kilomètres et termine sa compétition par treizième place du trente kilomètres classique. Sa saison de coupe du monde se termine par 29e place du trente kilomètres libre d'Oslo. Elle se révèle comme l'une des révélations de la saison en terminant deuxième derrière Stina Nilsson du classement U23, moins de 23 ans et 28e du classement général de la coupe du monde.

Elle commence sa saison suivante en course FIS en Finlande, obtenant une victoire sur un dix kilomètres classique. Pour le début de la coupe du monde, lors du Bordic Opening disputé à Ruka, elle termine à la 32e position du classement général. Elle obtient un Top 10 en terminant neuvième du skiathlon de Lillehammer. Lors du tour de ski, elle termine à la huitième place d'un quinze kilomètres classique départ en ligne à Lenzerheide[6]. Dixième à Toblach sur un cinq kilomètres libre, elle termine le lendemain à la huitième place du dix kilomètres classique de Val di Fiemme[7]. Elle termine à la onzième place de cette édition remportée par Therese Johaug[8]. Elle obtient un nouveau Top 10 avec une dixième place du dix kilomètres libre de Falun, disputé en départ en ligne. Sur le Ski Tour Canada, elle obtient son meilleur résultat sur le dix kilomètres libre de Canmore, terminant ensuite à la 18e position du classement final. 19e du classement général de la coupe du monde, elle termine troisième du classement des moins de 23 ans derrière Stina Nilsson et Nathalie von Siebenthal.

Après une 26e place à Ruka pour l'ouverture de la coupe du monde, elle termine quinzième du Nordic Opening de Lillehammer. Quinzième à Davos, elle termine sixième à La Clusaz d'un dix kilomètres départ en ligne disputé en style classique[9]. Lors du tour de ski, elle obtient une quinzième place du skiathlon d'Oberstdorf. Elle obtient aussi une cinquième place à Val di Fiemme sur dix kilomètres classique départ en ligne[10]. Elle termine finalement le tour de ski à la neuvième place[11]. Lors des mondiaux de Lahti, elle termine sixième du skiathlon[12], puis douzième du dix kilomètres. Lors de la dernière course, le trente kilomètres, elle termine à la huitième place[13]. Elle termine quatorzième de Finales, disputées au Québec. Elle continue sa progression en obtenant la douzième place du classement général de la coupe du monde.

Elle commence sa saison 2017-2018 par une victoire lors du cinq kilomètres classique de Saariselka en course FIS[14]. Pour ses débuts en coupe du monde, elle obtient la cinquième place du dix kilomètres, puis termine finalement sixième du Ruka Triple avec un quatrième temps de la poursuite libre qui clôture le mini-tour[15]. Elle obtient une nouvelle sixième place à Lillehammer sur un skiathlon avant de finir cinquième à Davos sur un dix kilomètres libre[16]. Lors du tour de ski, elle obtient une septième place du dix kilomètres libre, départ en ligne, puis termine à la troisième place à Val di Fiemme sur une nouvelle mass-start mais en style classique, devancée par Heidi Weng et la la Finlandaise Krista Pärmäkoski, se positionnant ainsi en cinquième position du classement général de l'épreuve avant la montée finale de l'Alpe Cermis[17],[18]. Lors de celle-ci, elle réalise le deuxième temps pour terminer en cinquième position au classement final[19]. À Planica, lors d'un individuel de dix kilomètres en style classique, elle prend la quatrième place, derrière Krista Pärmäkoski, Charlotte Kalla et Heidi Weng[20]. Lors de la dernière course avant les Jeux olympiques, elle obtient une sixième place du dix kilomètres départ en ligne de Seefeld, remporté par Jessica Diggins[21].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est la fille du fondeur Alois Stadlober et de la skieuse alpine Roswitha Steiner et sœur de Luis Stadlober, aussi fondeur[22].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 37e 20e 9e 13e
JO 2018
Drapeau : Corée du Sud PyeongChang
Épreuve inexistante à cette date 9e Épreuve inexistante à cette date 7e 9e 14e

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Teresa Stadlober

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km
Relais
libre classique libre classique sprint 4 x 5 km
Mondiaux 2013
Drapeau : Italie Val di Fiemme
Épreuve inexistante à cette date 26e Épreuve inexistante à cette date 29e 11e
Mondiaux 2015
Drapeau : Suède Falun
Épreuve inexistante à cette date 25e Épreuve inexistante à cette date 21e 13e
Mondiaux 2017
Drapeau : Finlande Lahti
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 12e 6e 8e

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par Teresa Stadlober

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 8 en 2018.
  • Meilleur résultat individuel : 4e (elle obtient toufois des places sur le podium lors d'étapes de mini-tour).

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
2008-2014, 3017
Ski Tour Canada
(2016)
Nordic Opening
depuis 2011
Class. Points Class. Points Class. Points
2013-2014 72e 47 54e 31 27e 62e
2014-2015 28e 247 26e 143 10e Épreuve inexistante à cette date 33e
2015-2016 19e 486 15e 330 11e 18e 27e
2016-2017 12e 532 11e 348 9e 14e 15e
2017-2018 8e 888 7e 592 5e 14e 6e

Championnats du monde junior et moins de 23 ans[modifier | modifier le code]

Teresa_Stadlober compte trois médailles lors des mondiaux chez les jeunes, l'or du skaiathlon et l'argent du cinq kilomères des Championnats du monde junior 2013 à Liberec et la médaille de bronze du skiathlon des Championnats dumonde moins de 23ans 2014 à Val di Fiemme.

Championnats du monde junior
Épreuve / Édition Sprint km Poursuite
Skiathlon
Relais
libre classique libre classique
Mondiaux 2010
Drapeau : Allemagne Hinterzarten
18e 24e
Mondiaux 2011
Drapeau : Estonie Otepää
34e 18e 12e
Mondiaux 2012
Drapeau : Turquie Erzurum
11e 6e 7e
Mondiaux 2013
Drapeau : République tchèque Liberec
Médaille d'argent, monde Médaille d'or, monde 5e


Championnats du monde moins de 23 ans
Épreuve / Édition 10 km Poursuite
Skiathlon
libre classique
Mondiaux 2014
Drapeau : Italie Val di Fiemme
9e Médaille de bronze, monde

Championnats d'Autriche[modifier | modifier le code]

  • Championne d'Autriche du 5 kilomètres en 2014.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Mirko Hominal, « Victoria Carl offre un nouveau titre à l'Allemagne », sur ski-nordique.net, 23 javier 2013.
  2. Mirko Hominal, « Teresa Stadlober gagne la bataille de Russie », sur ski-nordique.net, 25 javier 2013.
  3. (en) Alex Kochon, « U23 World Champs Wrap Up with Skiathlons: Teammates Top the Podium; Patterson Repeats in 18th (Updated) », sur fasterskier.com, .
  4. Mirko Hominal, « Therese Johaug pour l'honneur », sur ski-nordique.net, .
  5. « Tour de Ski : 7ème étape à Val di Fiemme », sur dauphinordique.com, .
  6. Mirko Hominal, « Therese "dynamite" Johaug explose la concurrence », sur ski-nordique.net,
  7. (en) Jeremy Blazar, Alex Kochon, « Weng Finally Outduels Østberg for First World Cup Win; Bjornsen Ninth in Stage 7 », sur fasterskier.com, .
  8. (de) « Teresa Stadlober auf Endrang elf », sur sport.orf.at, .
  9. Mirko Hominal, « La Clusaz : Heidi Weng frappe fort », sur ski-nordique.net,
  10. (de) « Tour de Ski: Stadlober Fünfte in Val di Fiemme », sur kurier.at, .
  11. (de) « Gesamtsieg für Weng », sur sport.orf.at, .
  12. (de) « Teresa Stadlober 6. bei Der WM in Lahti! », sur sportslab.at, .
  13. (de) « Teresa Stadlober beim 18. Titel von Björgen mitten in der Weltklasse », sur derstandard.at, .
  14. ar Mirko Hominal, « Teresa Stadlober impressionne », sur ski-nordique.net, .
  15. (de) « Stadlober zeigte in Ruka mit drei Top-Sechs-Plätzen auf », sur sn.at, .
  16. (de) « Stadlober in Davos Fünfte über 10 km », sur orf.at, .
  17. « Heidi Weng s'impose sur le 10 km classique à Val di Fiemme », sur lequipe.fr, .
  18. (de) « Teresa Stadlober holte ersten Weltcup-Podestplatz », sur kleinezeitung.at, .
  19. Mirko Hominal, « Un deuxième Tour pour Heidi Weng », sur ski-nordique.net,
  20. Mirko Hominal, « Planica : Krista Parmakoski première », sur ski-nordique.net,
  21. Mirko Hominal, « Seefeld : Un exploit signé Diggins », sur ski-nordique.net, .
  22. (de) « Erstmals gemeinsam bei einer WM », sur laola1.at, .

Liens externes[modifier | modifier le code]