Jessica Diggins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diggins.
Jessica Diggins
Image illustrative de l'article Jessica Diggins
Jessica Diggins à Seefeld 2018.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active de 2008 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance (26 ans)
Lieu de naissance Afton
Club Stratton Mountain Elites
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 1 2 1
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves individuelles) 1 1 2

Jessica Diggins , née le à Afton, est une fondeuse américaine qui a commencé sa carrière en 2008. Lors de sa deuxième participarticipation à des Championnats du monde, en 2013 à Val di Fiemme elle obtient une première médaille mondiale en remportant le Team sprint associée à Kikkan Randall. Elle remporte sa première médaille individuelle lors du dix kilomètres libre des Mondiaux 2015 de Falun. Lors de l'édition de 2017 à Lahti, elle remporte deux médailles, l'argent du sprint libre et le bronze du Team sprint, associée à Sadie Bjornsen. Sur les épreuves de coupe du monde, elle devient première fondeuse non-européenne à terminer sur le podium final du Tour de ski, lors de l'édition de 2017-2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Premières années[modifier | modifier le code]

Jessica Diggins est la fille de Deborah Robinet-Diggins, née à Senneterre au Québec et grandissant à Duluth au Minnesota, et de Clay Diggins, également Canadien. Née à Afton au Minnesota, Jessica Diggins possède de par ses deux parents canadiens la double citoyenneté canadienne et américaine[1]. C'est avec ses parents, lors de randonnées, qu'elle découvre le ski de fond, avant de le pratiquer dans le club scolaire puis dans un club[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Jessica Diggins participe en 2009 aux Championnats du monde junior, disputés à Praz de Lys où elle termine 59e du quinze kilomètres, 43e de la poursuite et 7e du relais. Lors de l'édition suivante, à Hinterzarten, elle termine 26e du sprint libre, 25e du dix kilomètres poursuite et huitième du relais. En , à Otepää, elle termine septième du cinq kilomètres, douzième du dix kilomètres poursuite et septième du relais. Elle dispute des courses FIS à Beitostoelen puis dispute sa première course en coupe du monde lors de cette saison 2010-2011 lors du sprint libre de Drammen. Elle est retenue pour participer à ses premiers mondiaux, lors de l'édition d'Oslo. Lors du sprint libre, elle se qualifie pour la phase finale, obtenant une 25e place. Elle termine ensuite 28e de la poursuite et termine sa compétition par une neuvième place du relais, avec Kikkan Randall, Holly Brooks et Elizabeth Stephen.

Elle commence sa saison suivante sur les circuits nord-américains, puis retrouve la coupe du monde à Milan, terminant dix-huitième d'un sprint libre, puis le lendemain deuxième du Team sprint, son troisième départ en coupe du monde, où elle est associée à Kikkan Randall[3]. Elle ne parvient pas à se qualifier pour la phase finale du sprint classique d'Otepaa avant de terminer dix-huitième d'un dix kilomètres classique sur ce site. Meilleur temps des qualifications du sprint libre de Moscou, elle termine finalement sixième de cette course[4]. Elle enchaine par une cinquième place à Rybinsk sur un dix kilomètres libre départ en ligne[5] avant de terminer douzième du skiathlon. Elle participe aux mondiaux des moins de 23 ans à Erzurum où elle termine quinzième du skiathlon. Sans résultat important en coupe du monde, elle dispute les Finales. Elle y obtient une huitième place du sprint de Falun et termine finalement quinzième du classement général de la compétition. Elle termine cette première saison en coupe du monde à la 34e place du classement général, terminant respectivement 26e et 35e des classements des courses de distances et des sprints.

Jessica Diggins commence sa saison suivante sur le circuit de la coupe du monde, d'abord à Gaellivare où elle obtient un podium avec le relais américain, le premier podium d'un relais féminin en coupe du monde[6]. Elle dispute ensuite le Nordic Opening à Kuusamo. Son meilleur résultat sur ce mini-tour est une douzième place du cinq kilomètres avant de terminer à la 24e place du classement final. La saison se poursuit en Amérique du nord, d'abord à Québec, où elle remporte le Team sprint style libre avec Kikkan Randall, cette victoire étant la première d'une équipe américaine dans ce format de compétition[7]. Elle participe ensuite au tour de ski où son classement final est un 21e rang. Ses meilleurs résultats individuels sont ensuite une quinzième place d'un sprint à Sotchi et une quatorzième place d'un dix kilomètres libre à Davos. Elle commence ses mondiaux, à Val di Fiemme, par une victoire sur le Team sprint avec Kikkan Randall. Les Américaines s'imposent devant la Suède, équipe composée de Charlotte Kalla et Ida Ingemarsdotter et la paire finlandaise Riikka Sarasoja, Krista Lähteenmäki[8]. 23e du dix kilomètres libre, elle obtient la quatrième place lors du relais avec l'équipe américaine composé de Sadie Bjornsen, Kikkan Randall et Elizabeth Stephen, Diggins occupant le rôle de dernière relayeuse[9]. Elle termine sa compétition par un abandon lors du trente kilomètres. Lors des Finales, disputées en Suède à Stockholm puis à Falun, elle obtient une huitième place d'un 2,5 kilomètres et une 26e place au classement final.

Après avoir commencé sa saison suivante en course FIS à Beitostoelen, elle termine à la 23e place finale du Nordic opening. À Lillehammer, elle obtient un nouveau podium en terminant troisième position avec le relais américain. Elle obtient une douzième place lors du sprint de Davos avant de s'aligner pour le tour de ski. Elle termine à la cinquième place du prologue de celui-ci, à Oberhof[10]. Elle réalise ensuite le huitième temps de la poursuite en style libre entre Cortina et Toblach, puis dixième d'un cinq kilomètres à Val di Fiemme où elle termine le lendemain à la treizième position au sommet de Alpe Cermis, montée qui clôture le tour de ski. Elle dispute ensuite une finale de sprint à Szklarska Poreba, course remportée par Kikkan Randall[11]. À la fin du mois de janvier, elle dispute les championnats du monde des moins de 23 ans à Val di Fiemme où elle termine deuxième du sprint, battue par l'Allemande Elisabeth Schicho[12]. Lors de la sa première course des Jeux olympiques de Sotchi, elle termine à la huitième place du skiathlon, remporté par Marit Bjørgen devant Charlotte Kalla[13]. Elle est éliminée en quarts de finale du sprint[14]. Lors de la course du relais, l'équipe américaine est composée de Kikkan Randall, Sadie Bjornsen, Elizabeth Stephen et Jessica Diggins. Déjà sortie de la course aux médailles après le premier relais de Randall, qui transmet le témoin en douzième position, l'équipe américaine termine à la neuvième place, Diggins, dernière relayeuse, se trompant également de parcours en fin de course pour terminer neuvième[15]. Elle n'est pas retenue pour le Team sprint, la sélection américaine est représentée par Sophie Caldwell et Kikkan randall. Elle termine enfin à la 40e place du trente kilomètres. Après les Jeux, elle participe aux Finales, disputées à Falun, où elle obtient la 36e place au classement final.

Les résultats de son début de coupe du monde 2014-2015 ne sont pas satisfaisant, avec des non-qualifications pour les quarts de finale du sprint de Ruka et de Lillehammer, première étape du Nordic Opening où elle termine 44e du classement général. Elle obtient ses premiers points de la saison à Davos, avec une 21e place d'un dix kilomètres, puis une 17e place d'un dix kilomètres libre et une 22e place du sprint libre. Quatorzième du prologue du tour de ski, elle abandonne ensuite en ne prenant pas le départ du quinze kilomètres départ en ligne à Toblach. À Rybinsk, elle termine douzième d'un dix kilomètres libre puis dispute la finale du sprint libre, remporté par la Suédoise Jennie Öberg[16]. Le lendemain, elle termine également cinquième d'un skiathon[17]. Sa première course des championnats du monde de Falun est le Team sprint où, associée à Sophie Caldwell, elle termine huitième. Sur le dix kilomètres libre, elle termine deuxième derrière Charlotte Kalla, l'Américaine Caitlin Gregg terminant troisième[18]. Le relais américain qu'elle forme avec Sadie Bjornsen, Rosie Brennan et Elizabeth Stephen termine à la quatrième place. Après les mondiaux, elle termine quatrième d'un sprint à Lahti remporté par Bjørgen et où Kikkan Randall termine troisième[19]. Elle obtient ensuite une 17e place sur le même site sur dix kilomètres classique puis une quatorzième du trente kilomètres d'Oslo.

Trois skieuses légérement de profils, posant côte à côte leur ski dans les mains.
De gauche à droite, acobsen, Johaug, Diggins, sur le podium d'un 10 kilomètres à Nové Mesto

Elle commence sa saison par deux victoires lors de courses FIS à Gallivare, le sprint[20] et un dix kilomètres libre[21]. Pour le début de la saison de coupe du monde, elle termine seizième d'un cinq kilomètres libre pour terminer à la 38e place du classement général du mini-tour disputé à Ruka. Elle obtient un podium avec le relais américain à Lillehammer; avec Rosie Brennan, Sadie Bjornsen et Elizabeth Stephen. Elle enchaîne par une onzième place d'un quinze kilomètres libre à Davos où elle termine neuvième du sprint le lendemain. Après deux résultats proche de la vingtième place, elle commence le tour de ski par une huitième place du sprint de Lenzerheide[22]. Lors de la course suivante, elle termine douzième d'un quinze kilomètres classique départ en ligne puis franchit la ligne d'arrivée en huitième position de la poursuite libre de cinq kilomètres. À Oberstdorf, elle est 21e du sprint classique et 23e d'un dix kilomètres départ en ligne, toujours en classique. Elle enchaîne par une victoire à Toblach sur un cinq kilomètres libre, sa première victoire dans une étape de coupe du monde[23],[24]. 17e de la course en ligne classique de Val di Fiemme, elle franchit le lendemain la ligne d'arrivée du tour de ski en dixième position[25]. À Nove Mesto, elle obtient deux podiums, en terminant d'abord troisième d'un dix kilomètres libre remporté par Therese Johaug devant Astrid Jacobsen[26], puis deuxième avec le relais américain, Diggins, dernière relayeuse, se débarrassant de la Finlandaise Kerttu Niskanen pour terminer à 42 s de Jacobsen[27]. Après une 13e place à Drammen, une 25e du trente kilomètres d'Oslo et une quinzième à Stockholm, elle retrouve le 'top 10 avec une cinquième place d'un cinq kilomètres classique à Falun[28], suivie d'une quatrième place de la course en ligne libre sur dix kilomètres[29]. La semaine suivante, elle termine deuxième du sprint de Lahti, battue par Maiken Caspersen Falla, Kikkan Randall complétant le podium[30]. Le lendemain, elle termine 17e du skiathlon. Elle participe ensuite au Ski Tour Canada, terminant troisième du sprint de Gatineau, remporté par Falla[31], Elle enchaîne par une huitième place à Montréal sur un 10,5 kilomètres classique départ en ligne, une treizième place du sprint libre de Québec, et une sixième place du sprint classique de Canmore. Sur le skiathlon disputé sur ce lieu, elle termine onzième du skiathlon avant de terminer à la cinquième place finale[32] après un dix kilomètres libre. Elle termine pour la première dans le Top 10 du classement général de la coupe du monde avec une huitième place, terminant également neuvième des courses de distances et huitième des sprints.

Cinq skieuses de fond, les une derrière les autres dans une descente.
Jessica diggins, ici en 3e position, lors du Team sprint des mondiaux 2017.

En début de saison suivante, elle remporte une course de la Worldloppet, le Merino Muster disputé sur 42 kilomètres en Nouvelle-Zélande. Pour ses débuts en coupe du monde, il termine 26e du sprint de Ruka où il termine ensuite treizième d'un dix kilomètres classique. Lors du Nordic opening disputé à Lillehammer, il termine quatorzième du sprint avant de s'imposer sur le cinq kilomètres libre, devant Heidi Weng, Marit Bjørgen et Ingvild Jacobsen[33]. Il franchit l'arrivée de la dernière course, un dix kilomètres classique poursuite en huitième position, son classement dans ce mini-tour remporté par Heidi Weng[34]. Elle termine ensuite quatrième d'un quinze kilomètres libre à Davos, remporté par Ingvild Flugstad Østberg[35] et cinquième du sprint du lendemain[36]. Lors du tour de ski, elle termine sixième du sprint d'ouverture, puis huitième d'un cinq kilomètres classique départ en ligne, avant de terminer deuxième du skiathlon d'Oberstdorf remporté par Stina Nilsson[37],[38]. Cinquième de la poursuite du lendemain, elle remporte ensuite le cinq kilomètres libre de Toblach devant Krista Parmakoski et sa compatriote Sadie Bjornsen[39]. Elle est ensuite huitième du dix kilomètres classique départ de en ligne de Val di Fiemme, puis termine cinquième au sommet de Alpe Cermis. À Ulricehamn, elle est septième d'un dix kilomètres libre puis quatrième avec le relais américain. Elle obtient ensuite deux dixième place à Falun, lors du sprint libre et du quize kilomètres départ en ligne, puis une cinquième place u sprint d'Otepää[40]. La première épreuve des championnats du monde de Lahti la voit remporter la médaille d'argent du sprint remporté par Maiken Caspersen Falla, Kikkan Randall remportant la méaille de bronze[41]. Après un abandon lors du skiathlon, elle obtient une nouvelle médaille, le bronze, sur le Team sprint où elle fait équipe avec Sadie Bjornsen, la victoire revenant aux Norvégiennes Heidi Weng et Maiken Caspersen Falla devant les Russes Yulia Belorukova et Natalia Matveeva[42]. Elle est de nouveau la dernière relayeuse de l'équipe américaine qui termine quatrième, derrière la Norvège, la Suède et la Finlande[43]. Elle termine la compétition par une cinquième place du trente kilomètres remportée par Marit Bjørgen devant Heidi Weng, Astrid Uhrenholdt Jacobsen et Ragnhild Haga[44]. 26e d'un sprint à Drammen, elle dispute ensuite les Finales, terminant neuvième du sprint de Québec, 27e s'un départ en ligne classique de dix kilomètres, et seizième lors de la poursuite finale. Elle termine sixième du classement général de la coupe du monde, septième du classement des distances et dixième des sprints.

Comme la saison précédente, elle se rend en Nouvelle-Zélande pour préparer sa saison hivernale, remportant de nouveau Merino Muster. Elle commence sa saison de coupe du monde 2017-2018 par le ruka Triple où elle termine douzième du classement général, son meilleur résulat sur le mini-tour étant une dixième place du dix kilomètres classique. Lors des couses de Lillehammer, elle termine sixième du sprint[45] et cinquième du skiathlon[46]. À Davos, elle termine quatrième du sprint libre où trois Américaines sont en finale, Randall terminant troisième et Ida Sargent sixième[47]. Le lendemain elle termine quinzième d'un dix kilomètres libre. Après une septième place à Toblach lors du dix kilomètres puis de la poursuite classique, elle participe au tour de ski. Elle commence l'épreuve par une cinquième place du sprint de Lenzerheide[48], avant de terminer septième du dix kilomètres classique. Toujours sur ce site, elle franchit la ligne d'arrivée de la poursuite libre en troisième position[49]. À Oberstdorf, elle obtient le deuxième temps de la qualification du sprint qui est finalement annulé en raison du vent. Elle y termine à la 24e place de la course en ligne style libre de dix kilomètres. Sur la course suivante, un dix kilomètres départ en ligne classique disputé à Val di Fiemme, elle termine quatrième. Lors de la montée finale, elle réalise le troisième temps pour franchir la ligne d'arrivée en troisième position[50]. C'est la première fois qu'une fondeuse non européenne termine sur le podium du tour de ski[51],[52]. Elle retrouve ensuite la coupe du monde à Planica où elle se classe quatrième du sprint classique, puis dixième d'un dix kilomètres classique. À Seefeld, elle remporte le dix kilomètres libre départ en ligne, devançant Heidi Weng et Ragnhild Haga[53].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Résultats aux Jeux olympiques
Épreuve / Édition Sprint 10 km Skiathlon
2 × 15 km
30 km
Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 10 km
JO 2014
Drapeau : Russie Sotchi
13e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 8e 40e 9e
JO 2018
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
Épreuve inexistante à cette date 6e 5e Épreuve inexistante à cette date 5e 5e

Légende :

  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée par la skieuse

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Jessica Diggins a prend part à quatre éditions des Championnats du monde. Elle fait ses débuts en 2011 à Oslo. En 2013 à Val di Fiemme, elle est devenue championne du monde avec Kikkan Randall du sprint par équipes. En 2015, elle gagne une médaille d'argent en individuel sur le dix kilomètres libre. Lors de l'édition suivante, 2017, elle remporte la médaille d'argent sur le sprint, puis le bronze avec Sadie Bjornsen sur le sprint par équipes.

Épreuve / Édition Sprint 10 km Poursuite
2 × 7,5 km
30 km Relais
libre classique libre classique Sprint 4 × 5 km
Mondiaux 2011
Drapeau : Norvège Oslo
25e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 28e 9e
Mondiaux 2013
Drapeau : Italie Val di Fiemme
Épreuve inexistante à cette date 23e Épreuve inexistante à cette date DNF Médaille d'or, monde 4e
Mondiaux 2015
Drapeau : Suède Falun
Épreuve inexistante à cette date Médaille d'argent, monde Épreuve inexistante à cette date DNF 8e 4e
Mondiaux 2017
Drapeau : Finlande Lahti
Médaille d'argent, monde Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date DNF 5e Médaille de bronze, monde 4e

Légende :

  • Médaille d'or, monde : première place, médaille d'or
  • Médaille d'argent, monde : deuxième place, médaille d'argent
  • Médaille de bronze, monde : troisième place, médaille de bronze
  • Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve
  • — : Non disputée
  • DNF : abandon

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 8e en 2016.
  • 10 podiums :
    • 4 podiums en épreuve individuelle : 1 victoire, 1 deuxième place et 2 troisièmes places.
    • 6 podiums en épreuve par équipes, dont 1 victoire, 2 deuxièmes places et 3 troisièmes places.

Palmarès mis à jour au 28 janvier 2018.

Tour de ski[modifier | modifier le code]

  • 3e en 2018.
  • 2 victoires d'étape.

Classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Différents classements en Coupe du monde
Saison / Épreuve Général Distance Sprint Tour de ski
depuis 2007
Finales
depuis 2008
Ski Tour Canada 2016
Nordic Opening
depuis 2011
Place Points Place Points Place Points
2012 34e 228 26e 135 35e 61 - 15e -
2013 36e 208 34e 105 44e 39 21e 26e 24e
2014 20e 320 21e 133 23e 93 13e 24e
2015 22e 287 17e 175 19e 112 13e Épreuve inexistante à cette date 24e
2016 8e 1128 9e 547 8e 297 10e 5e 38e
2017 6e 912 7e 432 10e 206 5e 16e 8e
2018 3e 12e

Détail des victoires individuelles[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Sprint 10 km Skiathlon
2 × 7,5 km
30 km
Tour de ski ou
Finales ou
Nordic Opening
Libre Classique Libre Classique Libre Classique
2017-18 Drapeau : Autriche Seefeld in Tirol

Elle remporte trois victoires d'étapes dans des mini-tours, le cinq kilomètres du Tour de ski 2015-2016 à Toblach, le cinq kilomètres libre à Lillehammer lors du Nordic Opening 2016 et le cinq kilomètres du Tour de ski 2016-2017 à Toblach.

Championnats du monde junior et moins de 23 ans[modifier | modifier le code]

Jessica Diggins a participé à trois éditions des Championnats du monde junior en 2009, 2010 et 2011. Ses meilleurs résultats sont obtenus en relais avec une 7e place en 2009 et 2011, et une 8e place en 2010, ainsi que dans l'épreuve du 5 km en style libre en 2011 avec une 7e place.

Elle participe également aux championnats du monde des moins de 23 ans où elle obtient une médaille d'argent lors de l'édition de 2014 à Val di Fiemme.

Épreuve / Édition Sprint 5 km Poursuite
2 × 5 km
Relais
libre classique libre classique
Mondiaux 2009
Drapeau : France Praz de Lys
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 59e Épreuve inexistante à cette date 43e 7e
Mondiaux 2010
Drapeau : Allemagne Hinterzarten
26e Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 25e 8e
Mondiaux 2011
Drapeau : Estonie Otepää
Épreuve inexistante à cette date Épreuve inexistante à cette date 7e Épreuve inexistante à cette date 12e 7e
Mondiaux 2014
Drapeau : Italie Val di Fiemme
Médaille d'argent, monde  ?  ?  ?  ?  ?
Légende :
Épreuve inexistante à cette date : pas d'épreuve.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ian Bussières, « Coupe Sprint Québec: Jessie Diggins, la plus Québécoise des Américaines », sur lesoleil.com, .
  2. (en) « Athlete in Interview: Jessica Diggins USA », sur fis-ski.com, .
  3. (en) « USA Battles to Second in Milan », sur usskiandsnowboard.org, .
  4. (en) Audrey Mangan, « Diggins Blasts into Moscow Final, Leads Another Big Effort by U.S. Women », sur fasterskier.com, .
  5. (en) Topher Sabot, « Bjørgen Regains World Cup Lead with Patient Win », sur fasterskier.com, .
  6. (en) « First ever podium finish for US Women in relay World Cup: Gaellivare », sur nordicskiracer.com, .
  7. (en) « Randall/Diggins win World Cup Team Sprint World Cup: Quebec City », sur nordicskiracer.com, .
  8. Mirko Hominal, « Jessica Diggins et Kikkan Randall en or », sur ski-nordique.net, .
  9. (en) « Stephen and Diggins take 4th in relay », .
  10. (en) Alex Kochon, « Bjørgen Opens Tour with Slushy Prologue Win; Two U.S. Women in Top 10 », sur fasterskier.com, .
  11. Mirko Hominal, « Kikkan Randall s'offre un nouveau sprint », sur ski-nordique.net, .
  12. Mirko Hominal, « Elisabeth Schicho au top », sur ski-nordique.net, .
  13. (en) Chris Strauss, « USA's Jessie Diggins shows promise with strong skiathlon finish », sur usatoday.com, .
  14. (en) Tracee Hamilton, « Sophie Caldwell lone American to advance in cross-country », sur washingtonpost.com, .
  15. (en) Martha Bellisle, « U.S. cross country skiers say they kept fightign », sur usatoday.com, .
  16. (en) Lander Karath, « Öberg Takes First World Cup Win, Diggins Claims Fifth in Rybinsk Sprint. », sur fasterskier.com, .
  17. (en) Lander Karath, « ‘The old Jessie is back’ as Diggins Skis to Fifth in Rybinsk Skiathlon », sur fasterskier.com, .
  18. (en) Lander Karath, « Diggins, Gregg React to Historic Double Podium in Falun; U.S. Lands Four in Top 15 », sur fasterskier.com, .
  19. (en) Colin Gaiser, « Randall Returns to Podium as Bjørgen Claims Victory in Lahti Skate Sprint », sur fasterskier.com, .
  20. Mirko Hominal, « Gällivare : Les sprints pour Diggins et Ustiugov », sur ski-nordique.net, /.
  21. Mirko Hominal, « Le doublé pour Diggins et Ustiugov », sur ski-nordique.net, .
  22. « 10ème TOUR de SKI : 1ère étape à Lenzerheide », sur dauphinordique.com, .
  23. (en) JoJo Baldus, « Diggins Second American to Win in Three Stages: ‘It is Totally Surreal,’ Coach Says », sur fasterskier.com, .
  24. (en) « Cross-Country Skier Jessie Diggins Claims First Individual World Cup Victory At Tour De Ski », sur teamusa.org, .
  25. (en) Seth Adams, « Johaug Tops Østberg to Win 2nd Tour de Ski; Diggins 10th; Stephen 3rd-Fastest to the Top », sur fasterskier.com, .
  26. Mirko Hominal, « Therese Johaug de peu », sur ski-nordique.net, .
  27. Mirko Hominal, « Aucun souci pour les Norvégiennes », sur ski-nordique.net, .
  28. (en) Chelsea Little, « Back in Falun, Diggins Fifth, Sadie Bjornsen Seventh for U.S. in 5 k Classic », sur fasterskier.com, .
  29. (en) Kaitlyn Patterson, « Johaug Wins 14th World Cup; Diggins Fourth in Gutsy Falun 10 k Skate », sur fasterskier.com, .
  30. Mirko Hominal, « Falla et les USA en fête », sur ski-nordique.net, .
  31. Mirko Hominal, « Maiken Caspersen Falla impressionnante », sur ski-nordique.net, .
  32. (de) « Diggins Finishes Fifth Overall at Ski Tour Canada », sur usskiandsnowboard.org, .
  33. « L'Américaine Jessica Diggins remporte le 5 km à Lillehammer devant un quatuor norvégien », sur lquipe.fr, .
  34. (en) Chelsea Little, « All Alone, Weng Wins First Mini-Tour Title in Lillehammer; Diggins Hangs On for 8th », sur fasterskier.com, .
  35. (en) Chelsea Little, « Østberg Tops Weng in Davos Duel, Cementing All-Around Threat », sur fasterskier.com, .
  36. (en) Chelsea Little, « Falla Solves Davos Sprint, Diggins Fifth; Beatty 25th in Canadian Breakthrough », sur fasterskier.com, .
  37. Mirko Hominal, « Grande première pour Nilsson », sur ski-nordique.net, .
  38. Craig Bohnert, « Jessie Diggins Wins Team USA’s First Skiathlon World Cup Podium », sur teamusa.org, 3 janier 2017.
  39. « essica Diggins devant la meute à Toblach », sur lequipe.fr, .
  40. (en) « Diggins Fab 5th and Randall 9th as Nilsson Bests Falla in Sprint F at Otepaa World Cup », sur by skitrax.com, .
  41. Mirko Hominal, « Falla et les USA en fête », sur ski-nordique.net, .
  42. « Les Norvégiennes sacrées championnes du monde du relais à Lahti », sur lequipe.fr, .
  43. Mirko Hominal, « Les reines sont toujours Norvégiennes », sur ski-nordique.net, .
  44. « Marit Bjoergen sacrée sur le 30 km des championnats du monde », sur lequipe.fr, .
  45. « Lillehammer : Falla prend sa revanche », sur ski-nordique.net, .
  46. Mirko Hominal, « Passation de pouvoir », sur ski-nordique.net, .
  47. (en) « Randall in 3rd Leads Three Americans in Sprint FR Final @ Davos – Nilsson Wins Over Falla », sur ski-nordique.net, .
  48. Jason Albert, « Van der Graaff Wins Opening Stage of Tour de Ski; Caldwell Second », sur fasterskier.com, .
  49. « Tour de Ski (F) – Poursuite 10 km de Lenzerheide : Oestberg s’impose aisément », sur sports.tv5monde.com, .
  50. Mirko Hominal, « Un deuxième Tour pour Heidi Weng », sur ski-nordique.net, .
  51. (en) « Tour de Ski - Val di Fiemme 10/15 km Classic », .
  52. (en) « Weng battles to successfully defend Tour de Ski title », sur eurosport.com, .
  53. Mirko Hominal, « Seefeld : Un exploit signé Diggins », sur ski-nordique.net, .