Tavera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tavera (homonymie).

Tavera
Tavera
La statue-menhir
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement Ajaccio
Canton Gravona-Prunelli
Intercommunalité Communauté de communes Celavu-Prunelli
Maire
Mandat
Paul-François Raffalli
2014-2020
Code postal 20163
Code commune 2A324
Démographie
Population
municipale
398 hab. (2015 en augmentation de 2,31 % par rapport à 2010)
Densité 12 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 04′ 09″ nord, 9° 00′ 58″ est
Altitude 465 m
Min. 312 m
Max. 1 920 m
Superficie 32,43 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Tavera

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Tavera

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Tavera

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Tavera

Tavera est une commune française, située dans la circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Le village appartient à la piève de Celavo.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tavera est un petit village corse situé à 33 km d'Ajaccio. Sa superficie est de 33,42 km carrés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce village doit son nom à une famille noble espagnole, dont le père s'appelait Juan Antonio Pagano nobile Tavera. Arrivant en Corse au XVIe siècle dans la région d'Ajaccio, elle s'installa très vite dans la montagne à 800 m, dans un endroit nommé Tavera Vecchia (Tavera la vieille). À cet endroit subsistait une vieille église romane datant du VIIe siècle non loin du village actuel de Bocognano. Puis cette famille, avec leurs serviteurs, descendit dans la vallée et fonda Tavera. Ils construisirent en 1622 une grande maison appelée Casalta (la maison haute). Une autre maison, érigée plus tard, porte le nom de Casa-nova.

Napoléon Bonaparte, alors capitaine d'artillerie, s'opposa à Pascal Paoli, qui voulait rattacher la Corse à l'Angleterre. Dénoncé et poursuivi, Bonaparte quitta précipitamment Corte pour Ajaccio, et trouva refuge à Tavera[1], dans la famille Mancini[2].

L'essor du village fut vraiment réel vers 1880, avec une des premières maisons communales comprenant une école, édifiées en Corse. Et se développa avec l'arrivée du chemin de fer (gare de Tavera).

Économie[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1884 1925 Paul-Dominique Olivieri
(1858-?)[3]
  Conseiller d'arrondissement (1913-1919)
2001 en cours Paul-François Raffalli PRG Retraité de l'enseignement

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 398 habitants[Note 1], en augmentation de 2,31 % par rapport à 2010 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
655605699742750768718817817
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
610755804838824801714723709
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
707692653689624553480496288
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
278267250249336371376385398
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La statue-menhir de Tavera, découverte en 1961 par Pierre Lamotte, conservateur des Archives de la Corse[8]. Elle fut découverte à près de 1 000 m d’altitude, sur les pentes du massif qui domine la vallée de la Gravona. Aujourd’hui redressée, elle se trouve à quelques mètres du lieu de sa découverte, en contrebas du site médiéval I Casteddi[9]. La statue est accessible en 20 minutes à pied, à partir de la RN 193[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :