Takeshi Okada

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Takeshi Okada
Image illustrative de l’article Takeshi Okada
Biographie
Nom Takeshi Okada
Nationalité Japonais
Naissance (65 ans)
Osaka (Japon)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 1980 - 1990
Poste Défenseur puis entraineur
Parcours junior
Années Club
1972-1974 Lycée Tennoji
1976-1979 Université Waseda
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1980-1990 Furukawa Electric 189 0(9)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1980-1985 Japon 024 0(1)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1997-1998 Japon
1999-2001 Consadole Sapporo
2003-2006 Yokohama F. Marinos
2007-2010 Japon
2011-2013 Hangzhou Lücheng
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

Takeshi Okada (岡田 武史, Okada Takeshi?) est un footballeur japonais, né le à Osaka.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie à l'Université Waseda au sein du département de sciences politiques et d'économie[1].

Joueur[modifier | modifier le code]

En tant que défenseur, Takeshi Okada fut international japonais à 24 reprises (1980-1985) pour un but.

Il joua dans un seul club : Furukawa Electric Soccer Club. Il remporta un championnat du Japon en 1986 et la Ligue des Champions de l'AFC en 1987.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Sa première expérience d'entraîneur fut la sélection japonaise. Il est le premier sélectionneur nippon à amener le Japon en phase finale d'une coupe du monde de football, celle de 1998, mais le Japon est éliminé au premier tour.

Il entraîna ensuite pendant deux saisons, Consadole Sapporo, avec qui il remporta une J-League 2 en 2000. Puis il entraîna Yokohama F. Marinos pendant trois saisons. Il remporta deux J-League (2003 et 2004) et fut récompensé en 2003 et en 2004 du titre de Meilleur entraîneur de la J-League.

Il succède à Ivica Osim en décembre 2007, à la suite d'une attaque cardiaque du Bosniaque. Il réussit à qualifier le Japon pour la Coupe du monde de football 2010 mais en démissionne après que son équipe ait atteint les huitièmes de finale.

Il entraîne le Hangzhou Greentown en 2012 et 2013.

Dirigeant[modifier | modifier le code]

En , il devient propriétaire et entraîneur du FC Imabari, évoluant dans la division régionale de Shikoku (cinquième division)[2].

En 2016, il devient co-actionnaire majoritaire du Portimonense Sporting Clube, initiant une stratégie sportive et commerciale fondée entre autres sur des partenariats entre le club de Portimão et des clubs japonais[3].

De 2016 à 2018, il est vice-président de la fédération japonaise de football.

Clubs[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]