Télévision centrale soviétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La télévision centrale soviétique (en russe : Центральное телевидение СССР, ЦТ СССР, Tsentral'noe televidenie SSSR) était l'entreprise d'État chargée de la télévision en Union soviétique. Elle a existé du au .

Comme une grande part des médias soviétiques la télévision centrale soviétique était un instrument de propagande du Parti communiste de l'Union soviétique. Initialement, la CT SSSR faisait partie du ministère de la Culture de l'URSS, puis s'est appelé la Gosteleradio. Les premières diffusions ont été réalisées au milieu des années 1930 mais furent interrompus en 1941 à la suite de l'invasion allemande et la Grande Guerre patriotique. En 1949, la Première chaîne télévisée fut créée. Le est née la Deuxième chaîne. La Troisième chaîne a été créée le mais diffusait seulement à Moscou, en effet il fallut attendre 1982 pour que celle-ci diffuse dans la totalité de l'URSS. Le fut inauguré la Quatrième chaîne de même la colorisation des chaînes. En 1991, peu avant l'effondrement de l'Union soviétique, la CT SSSR se disloque pour devenir quatre chaînes dont deux privées.

Zone de diffusion[modifier | modifier le code]

Le principal problème de transmission était la diffusion : l'Union soviétique était un pays immense et ce n'était pas facile de diffuser dans tout le territoire national. Il a fallu attendre les années 1980 et la création de la télévision satellite pour que le problème soit réglé. La Deuxième chaîne n'était visible que dans les quartiers de grandes villes où sont situés les sièges des instances du parti et il a fallu attendre le début de la Perestroïka pour qu'elle soit visible sur le territoire soviétique. Dans le cadre de la Glasnost, toutes les chaînes ont vu disparaître la censure.

Programmes[modifier | modifier le code]

La programmation était presque essentiellement formé d'un ensemble de plusieurs journaux télévisés (baptisés Vremia qui signifie "Temps") ainsi que des programmes d'approfondissement de l'information et de documentaires. Il y avait aussi des musiques militaires de propagande et de la musique classique qui meublait les programmes.

Début des programmes[modifier | modifier le code]

La première chaîne débutait la diffusion de ses programmes le matin, cela commençait par l'apparition d'une mire avec de la musique, ensuite la chaîne diffusait l'Hymne de l'Union soviétique accompagnait d'une vue panoramique sur la ville de Moscou, la capitale de l'Union Soviétique.


Fin des programmes[modifier | modifier le code]

La chaîne finissait ses programmes à minuit par l'apparition de l'hymne soviétique, à la fin de l'hymne, un message clignotant (Не забудьте выключить телевизор ! - N'oubliez pas d'éteindre votre télévision !) accompagnait d'un bip aigu s'affichait sur l'écran de télévision. A la fin du message, une mire apparaissait, et l'écran s'éteignait.

Références[modifier | modifier le code]