Táliga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Táliga
Blason de Táliga
Héraldique
Drapeau de Táliga
Drapeau
Táliga
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Drapeau de l'Estrémadure Estrémadure
Province Drapeau de la province de Badajoz Province de Badajoz
Comarque Llanos de Olivenza
District judic. Olivenza
Maire
Mandat
Inmaculada Bonilla Martínez (PSOE)
2007-2011
Code postal 06133
Démographie
Gentilé Taligueño, -ña
Population 674 hab. ()
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 31′ 00″ nord, 7° 00′ 00″ ouest
Altitude 315 m
Superficie 3 100 ha = 31 km2
Distance de Madrid 25 km
Localisation
Localisation de Táliga
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Táliga
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Voir sur la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Táliga
Liens
Site web (es) Conseil municipal Táliga

Táliga est une municipalité d’Espagne, dans la province de Badajoz, communauté autonome d'Estrémadure.

Cette commune a appartenu au Portugal pendant cinq siècles. Cette commune faisait partie de celle d'Olivence jusqu'en 1850. Comme dans le reste du territoire cédé à l'Espagne en vertu du Traité de Badajoz en 1801, le Portugal ne reconnaît pas la souveraineté espagnole sur Táliga invoquant le Congrès de Vienne en 1815, bien que n'étant pas activement investis dans la récupération de leur possession. Pour sa part, Madrid estime le territoire juridiquement espagnol en vertu du dit traité qui, conformément à la position espagnole, n'a pas été annulé ou abrogé[1].

Géographique[modifier | modifier le code]

Táliga se trouve au sud de la comarque des plaines d'Olivence (Llanos de Olivenza). Limité par Alconchel et Olivence à l'ouest, et Barcarrota à l'est..[pas clair]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de Táliga remonte à l'époque médiévale, sa fondation est attribuée à l'ordre du Temple. Ce fief semble avoir appartenu à l'évêché de Badajoz "usurpé" d'après l'évêque par les templiers de la baillie de Jerez de los Caballeros. Le , un litige survient entre l'évêché, le Temple et l'ordre de Santiago à propos des différents villages de ce secteur dont trois villages templiers: Olivence, Táliga et Villanueva de Los Santos[2]. En 1297, après le Traité d'Alcañices, le territoire rejoint la Couronne du Portugal dans le territoire d'Olivence. En 1801, après la fin de la Guerre des Oranges, et par le Traité de Badajoz, il est transféré au Royaume d'Espagne, après avoir appartenu au Portugal pendant cinq siècles[3].

Constituée en paroisse dans la municipalité de Olivence, avec le nom de Nuestra señora de la Asunción de Táliga ou Nossa Senhora da Assunção de Talega. (Notre-Dame de l'Assomption de Táliga en français). Elle a cessé de faire partie de la municipalité de Olivence en 1850..

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1991 1996 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008
736 773 766 762 738 719 712 694 677 791 808

Galerie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) conclusions Diputación de Badajoz
  2. Philippe Josserand, Église et pouvoir dans la péninsule ibérique : les ordres militaires dans le royaume de Castille, 1252-1369, Casa de Velázquez, , 912 p. (ISBN 978-8-4955-5572-4, présentation en ligne), p. 346, note 299
    Pour d'autres historiens, Villanueva et Los santos sont deux lieux distincts, le premier correspondant à Villanueva de Barcarrota.
  3. (es) Information générale et d'histoire de Táliga

Liens externes[modifier | modifier le code]