Jerez de los Caballeros

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jerez.

Jerez de los Caballeros
Blason de Jerez de los Caballeros
Héraldique
Jerez de los Caballeros
Vue panoramique de l'église et du château
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Estrémadure
Province Badajoz
Comarque Jerez de los Caballeros
Maire Carlos Angulo Tintore
Code postal 06380
Démographie
Gentilé Jerezano/a
Population 9 367 hab.[1] ()
Densité 13 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 19′ 20″ nord, 6° 46′ 17″ ouest
Altitude 505 m
Superficie 74 046 ha = 740,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Jerez de los Caballeros

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Jerez de los Caballeros
Liens
Site web www.jerezdeloscaballeros.es

Jerez de los Caballeros est une commune espagnole située dans la province de Badajoz (Communauté autonome d'Estrémadure).

Cette ville tire son nom des chevaliers de l'ordre du Temple, auxquels elle a appartenu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancienne commanderie de l'ordre du Temple, Jerez de los Caballeros fut tenue par le Portugal après la dissolution de l'ordre et jusqu'en 1330 puis devient ville royale et est donnée par Henri II de Castille à l'ordre de Santiago en 1370[2].

L'enceinte médiévale de Jerez de los Caballeros
Porte médiévale 
Porte et muraille 

Monuments[modifier | modifier le code]

Burriquita[modifier | modifier le code]

La Burriquita ou Cofradia de Santo Domingo de Guzman et Nuestra señora del Rosario est une célèbre et la plus ancienne confrérie religieuse de Jerez de los Caballeros Estrémadure[3]. Elle est liée à l'église paroissiale de Santa Catalina, Virgen y Mártir (Sainte Catherine, vierge et martyre)[4]. La sortie processionnelle de la Burriquita a lieu chaque dimanche des Rameaux et chaque dimanche de Pâques[3].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Enrique Flórez, Memorias de las Reinas Católicas. Historia genealógica de la Casa real de Castilla y de León, Madrid, Antonio Marín (OCLC 651223506, lire en ligne)
  • (es) Manuel López Fernández, El inicio del dominio santiaguista en Jerez “cerca de Badajoz” (Jerez de los Caballeros), Badajoz, , 959-996 p. (ISSN 0210-2854, lire en ligne)
  • (es) Sebocia Sopo Rogelio et VV.AA., Los Santos de Maimona en la historia VI y otros estudios de la Orden de Santiago (12 y 13 de diciembre de 2014), Asociación Histórico-Cultural Maimona (ISBN 978-84-606-9152-5)
  • (es) VV.AA., Bullarium equestris ordinis S. Iacobi de Spatha, Madrid, Ex Typographia Ioannis de Ariztia, (OCLC 80385734, lire en ligne)


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INE. Instituto Nacional de Estadística
  2. López Fernández 2016, p. 963-964.
  3. a et b (es) « La Cofradía de Santo Domingo de Guzmán y Nuestra Señora del Rosario muestra este año al completo el proceso de renovación de las imágenes del paso de la Entrada de Jesús en Jerusalén », Hoy,‎ (lire en ligne)
  4. (es) ANA HOLGUIN, « La Burriquita recorre Jerez », El Periodico Extremadura,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]