La Haba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La Haba
Escudo de La Haba (Badajoz).svg
Image dans Infobox.
Nom officiel
(es) Haba, LaVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Partie de
Mancomunidad de servicios La Serena-Vegas Altas (d), service intercommunal d'approvisionnement en eau de La Coronada, La Haba et Magacela (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Superficie
86,6 km2Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
305 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
1 219 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
14,1 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Juan Pedro Rodríguez González (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code postal
06714Voir et modifier les données sur Wikidata
INE
06061Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La Haba est une commune et une localité espagnole située en Estrémadure dans la province de Badajoz. La commune compte 1 219 habitants en 2020.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Haba dépend du district judiciaire de Villanueva de la Serena dans la comarque Vegas Altas (es)[1],[2].

Le chef-lieu se trouve dans la partie nord du territoire communal à environ 300 m d'altitude[3], à 6 km de Villanueva de la Serena et à 8 km de Don Benito.

La commune — arrosée par le río Ortiga (es), un affluent du fleuve Guadiana qui prend sa source sur le territoire de Zalamea de la Serena et rejoint le Guadiana aux environs de Medellín — présente un paysage de prairies et de pâturages[1] typique des plaines de la Serena (es).

Elle est desservie principalement par la route estrémègne EX-346 qui va de Don Benito à Quintana de la Serena.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'occupation de la commune pendant l'Antiquité est attestée par divers vestiges romains à proximité du río Ortiga et de l'ermitage de Nuestra Señora de la Antigua[4] et plus récemment par un fragment de tuile romaine retrouvé dans l'église paroissiale[réf. souhaitée]. Des fouilles effectuées lors de la construction de la route EX-346 permettent de discerner des traces de fondations et trois sépultures par incinération du Ier ou IIe siècle et une série de sépultures creusées dans la roche au IIIe ou IVe siècle[réf. souhaitée].

Les fouilles de l'EX-346 montrent une continuité d'occupation du Ve au VIIe siècle avec des structures domestiques, funéraires et artisanales dont un four à céramique[réf. souhaitée]. La découverte fortuite d'un trousseau funéraire hispano-wisigothique confirmera une présence wisigothique dans la commune[réf. souhaitée].

Ces mêmes fouilles révèlent aussi des silos d'époque musulmane ainsi qu'un grand mur de fondation sur le Cerro de la Horca[réf. souhaitée].

Fondée par l'ordre d'Alcántara sous le nom d'Aldehuela, la future La Haba dépend de la commanderie de Magacela[5]. L'origine du nom « La Haba » est incertaine[réf. souhaitée]. Vers 1504, tandis que Villanueva de la Serena se sépare de Magacela et devient une ville à part entière, La Haba reste un village et passe simplement de l'autorité de Magacela à celle de Villanueva.

La Haba obtient finalement son autonomie et le statut de ville en 1660 au plus tard[5]. Comme toutes les villes de la région, elle reste cependant soumise à l'autorité de l'ordre d'Alcántara.

Elle se constitue en commune constitutionnelle de la région d'Estrémadure à la chute de l'Ancien Régime (es), au début du XIXe siècle.

Population[modifier | modifier le code]

La population de la commune passe par un maximum au recensement de 1950 avec plus de 3 400 habitants[6]. En 2020, la commune de La Haba compte 1 219 habitants[7].

Année 1996 2001 2006 2011 2016 2020
Population de la commune[7] 1491 1456 1397 1350 1275 1219

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Hernando Arias de Saavedra (1527-1586), l'un des soldats intervenus dans la fondation de la ville argentine de San Juan en 1562, est originaire de La Haba.

Points d'intérêt[modifier | modifier le code]

Église paroissiale.
Mairie.

La Haba est connue notamment pour :

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a et b (es) Diputación de Badajoz, « La Haba : Información general », sur dip-badajoz.es (consulté le )
  2. Selon d'autres sources dans la comarque La Serena (es) ?[à vérifier]
  3. (en) « La Haba », populated place (ca) 313 m 38° 55′ 09″ N, 5° 48′ 01″ O, sur geonames.org (consulté le )
  4. a b c et d (es) Diputación de Badajoz, « La Haba : Monumentos », sur dip-badajoz.es (consulté le )
  5. a et b (es) Diputación de Badajoz, « La Haba : Historia », sur dip-badajoz.es (consulté le )
  6. (es) « Alteraciones de los municipios », sur ine.es (consulté le )
  7. a et b (es) « Badajoz: Población por municipios y sexo. (2859) », sur INE (consulté le )
  8. (ca) « Sant Cugat : Agermanaments », sur santcugat.cat