Székely Himnusz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Székely Himnusz (hu)
Hymne sicule
Image illustrative de l’article Székely Himnusz
Prince Csaba sur un chemin d'étoiles

Hymne national du Drapeau du Pays sicule Pays sicule
Paroles György Csanády
1921
Musique Kálmán Mihalik
1921
Adopté en 2009
Fichier audio
Fichier audio externe Székely Himnusz

Székely Himnusz (hymne sicule) est un poème écrit en 1921 et adopté par le Conseil national sicule comme l'hymne du Pays sicule le [1]. Les paroles ont été écrites par György Csanády, la musique a été composée par Kálmán Mihalik. Longtemps interdit mais très connu en Transylvanie[2], il est régulièrement chanté lors de fêtes[3]et de rencontres sportives[4], accompagné par l'Hymne hongrois[5] et le Szózat.

Paroles originales[modifier | modifier le code]

Ki tudja merre, merre visz a végzet
Göröngyös úton, sötét éjjelen.
Segítsd még egyszer győzelemre néped,
Csaba királyfi csillagösvényen.

Maroknyi székely porlik, mint a szikla
Népek harcától zajló tengeren.
Fejünk az ár ezerszer elborítja,
Ne hagyd el Erdélyt, Erdélyt, Istenem!

Version courante et traduction[modifier | modifier le code]

Paroles en hongrois Traduction

Ki tudja merre, merre visz a végzet
Göröngyös úton, sötét éjjelen.
Vezesd még egyszer győzelemre néped,
Csaba királyfi csillagösvényen.

Maroknyi székely porlik, mint a szikla
Népek harcának zajló tengerén.
Fejünk az ár, jaj, százszor elborítja,
Ne hagyd elveszni Erdélyt, Istenünk!

Qui sait où, où mène le destin
Sur un chemin rugueux, dans une nuit noire.
Mène de nouveau ton peuple à la victoire,
Prince Csaba, sur un chemin d'étoiles.

Une poignée de Sicules s'effritent comme la roche
Sur la mer démontée de la bataille des peuples.
Nos têtes sont, oh, recouvertes par les flots,
Ne laisse pas la Transylvanie être perdue, notre Seigneur !

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]