Système numérique de contrôle-commande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir SNCC et DCS.
image illustrant l’industrie
Cet article est une ébauche concernant l’industrie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Deux racks de CS3000, un SNCC de Yokogawa. De droite à gauche, dans le rack supérieur : une alimentation, une CPU, une carte bus pour communiquer avec l'autre rack, des cartes d'entrées-sorties ; dans le rack inférieur : idem sauf la CPU. On peut remarquer que la CPU est connectée à deux câbles Ethernet redondants pour communiquer avec d'autres CPU et des PC de supervision.

Un système numérique de contrôle-commande (SNCC, ou DCS pour distributed control system en anglais) est un système de contrôle d'un procédé industriel doté d'une interface homme-machine pour la supervision et d'un réseau de communication numérique[1].

Historiquement, le premier système informatique utilisé pour le contrôle industriel a été mis en place en 1959 à la raffinerie Texaco de Port Arthur, au Texas, avec un RW-300 de Ramo-Wooldridge[2].

L'avantage de ces systèmes est leur modularité, qui permet de les installer et de les modifier facilement[3].

Parmi les constructeurs de SNCC on peut citer ABB, Emerson, Foxboro, Honeywell, Rockwell, Siemens, Yokogawa (en)[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Le Gallais, « Systèmes numériques de contrôle-commande (SNCC) », Techniques de l'ingénieur. Informatique industrielle, vol. S2, no R7505,‎ , R7505.1-R7505.15 (ISSN 1632-3831).
  2. (en) Thomas M. Stout et Theodore J. Williams, « Pioneering Work in the Field of Computer Process Control », IEEE Annals of the History of Computing, IEEE, vol. 17, no 1,‎ , p. 6–18 (DOI 10.1109/85.366507).
  3. (en) H. Van Dyke Parunak et Raymond S. Vanderbok, « Managing emergent behavior in distributed control systems », Proceedings of ISA-Tech'97, ISA,‎ (lire en ligne).
  4. (en) Vanessa Romero Segovia et Alfred Theorin, « History of Control: History of PLC and DCS », Department of Automatic Control de l'Université de Lund, 15 juin 2012, § 3.7 « DCS Company History », p. 17–20.

Voir aussi[modifier | modifier le code]