Majeure cinquième

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Système majeur cinquième)
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Au bridge, le terme majeure cinquième regroupe tous les systèmes d'enchères dont le principe d'ouverture privilégie une couleur majeure (♠ ou ) dès que la main de l'ouvreur compte au moins cinq cartes dans au moins une des majeures ; ces systèmes s'opposent notamment aux autres systèmes naturels d'enchères qui autorisent l'ouverture en majeure avec seulement quatre cartes. Dans un sens plus restreint, la majeure cinquième qualifie le système d'enchères français (SEF).

(Voir Glossaire du bridge pour les définitions et abréviations usuelles.)

Principe de la majeure cinquième[modifier | modifier le code]

Les systèmes à base de majeure cinquième n'autorisent une ouverture dans une couleur majeure (♠ ou ) que si la main compte au moins cinq cartes dans cette majeure. Le partenaire peut alors soutenir l'ouvreur dès qu'il a au moins trois cartes dans cette majeure.

La simplicité de la majeure cinquième - et son succès - tient à ses qualités intrinsèques :

  1. la manche est plus facile à réaliser avec une couleur majeure (10 plis à réaliser) qu'avec une couleur mineure (11 plis) ;
  2. avec cinq cartes d'une même couleur, la probabilité d'avoir la majorité des atouts avec son partenaire est significative, et la présence de ce cinquième atout renforce les avantages d'un jeu en majeure par rapport à sans-atout ;
  3. les jeux réguliers sont décrits par une ouverture ou une suite d'enchères permettant de trouver un contrat à sans-atout à défaut de majeure intéressante.

Ce principe remplace des méthodes plus anciennes comme le Bridge Canapé, qui a obtenu ses plus grands succès avec Giorgio Belladonna, et qui permettaient aussi d'ouvrir avec quatre cartes dans une majeure ; le partenaire n'avait alors pas le moyen avec trois cartes dans cette majeure de soutenir directement. La majeure cinquième a été popularisée en France par les livres de Pierre Jaïs et Michel Lebel ("La majeure cinquième", "La nouvelle majeure cinquième", ...).

Les principaux systèmes appliquant le principe de majeure cinquième sont le standard american yellow card (SAYC ou Sayc) et le système d'enseignement français (SEF). Leurs principales différences sont liées aux ouvertures au palier de 2 : l'ouverture 2 est une ouverture conventionnelle généralement très forte (forcing de manche) pour le SEF (24 points et plus) alors qu'elle est faible pour le SAYC. L'ouverture 2♣ est une ouverture forte générique dans ces deux systèmes mais avec une fourchette de points différente.

Le SEF, système français[modifier | modifier le code]

On peut prendre comme référence pour le SEF le livre "Le Système d'Enseignement Français" dans son édition de 2006[1]. Ce document donne les conventions d'enchères de la Fédération Française de Bridge[2] mais aussi les principes du jeu de la carte (conventions de défausse notamment).

Variantes du SEF[modifier | modifier le code]

Pour le SEF, les enchères 2♠ et 2 indiquent une couleur de six cartes avec 6 et 10 points H (2 faibles). Cette variante, qui permet des enchères plus compétitives, remplace depuis la fin du XXe siècle le 2 fort où les ouvertures 2♠ et 2 indiquaient au moins une vingtaine de points, tandis que l'enchère générique de force était le 2♣ Albarran.

La principale variante actuelle porte principalement sur les ouvertures 1♣ et 1 (sans majeure cinquième donc) : avec la meilleure mineure on ouvrira toujours de la mineure la plus longue, tandis qu'avec le carreau quatrième on n'ouvrira de 1 qu'avec au moins quatre cartes dans cette couleur (la différence concerne seulement des mains 4♠432♣).

Le SEF évolue dans le temps, ainsi la version 2012 du Système d'Enseignement Français publié par la FFB adopte par exemple la convention du 3 sans-atout fitté (en réponse à une ouverture de 1 en majeure).

Évaluation d'une main[modifier | modifier le code]

Un système de points permet de connaître la force d'une main et de déterminer si une enchère peut être annoncée. On notera toutefois qu'il est possible de ne pas en tenir compte pour une annonce, mais cela induit à la fois les adversaires et son partenaire en erreur. On utilise trois types de points : H, L et D selon les situations (points H seuls, points HL : points H plus points L, points DH, ou points HLD).

Points H[modifier | modifier le code]

Les points d'honneurs (points H) sont calculés en fonction du nombre et de la qualité des honneurs d'une main :

  • As : 4 points H,
  • Roi : 3 points H,
  • Dame : 2 points H,
  • Valet : 1 point H.

Points L[modifier | modifier le code]

Chaque carte à partir de la cinquième dans une couleur commandée par un gros honneur compte pour un point de longueur (L) y compris pour la cinquième carte de la couleur majeure de l'ouvreur (mais pas du répondant en cas de misfit).

Points D[modifier | modifier le code]

Voir la section "Réponse aux ouvertures de 1 en majeure"

  • Chicane : 3 points D
  • Singleton : 2 points D,(exceptions : Roi seul 3DH, Dame ou valet seul : 2DH)
  • Doubleton : 1 point D.

Table de décision[modifier | modifier le code]

Force du camp en points HL Nombre de levées moyen
20-21-22 7
23-24 8
25-26 9
27-28-29 10
30-31-32 11
33-34-35-36 12
37-38-39-40 13

Les ouvertures[modifier | modifier le code]

Ouverture Description Points Notes
1♠ ou 1 Majeure cinquième 12HL à 23HL Nécessite au moins 5 cartes dans la couleur
1SA Sans-atout 15HL à 17 HL Nécessite une main régulière
1 ou 1♣ Couleur mineure 12HL à 23HL Nécessite au moins 3 cartes dans la couleur
2♣ main unicolore de 20-23HL (couleur forte) ou main régulière entre 22 et 23HL (super 2SA)
2 Forcing de manche
(on ne s'arrêtera pas avant d'avoir atteint la manche)
24HL et +
2 ou 2♠ Ouverture de barrage
(destinée à gêner les adversaires)
6HL à 10HL Six cartes dans la majeure nommée et une main sans valeur d'ouverture
2SA 20HL, 21HL main régulière
3♣, 3, 3 ou 3♠ Ouverture de barrage 6HL à 10HL 7 cartes dans la couleur et une main sans valeur d'ouverture
4♣, 4, 4 ou 4♠ moins de 12H 8 cartes dans la couleur

Cas particuliers :

  • Mains d'au moins 20HL que l'on ouvre au palier de 1 : mains très fortement bicolores dont la description est fortement facilitée par une ouverture au palier de 1. Sans perdre de vue cependant que l'ouvreur risque un passe général, ainsi ces ouvertures se limiteront aux mains de moins de 22H.
  • Main régulière de 18-19H : ouverture de 1♣ ou 1 suivi de 2SA.

Réponses aux ouvertures de 1 à la couleur[modifier | modifier le code]

On doit répondre avec des mains à partir de 5HL. Toutes les réponses ne limitant pas la main du répondant sont forcing, c'est-à-dire qu'elles obligent l'ouvreur à reparler quelle que soit sa main (en pratique, il s'agit de tous les changements de couleur).

Soutien[modifier | modifier le code]

soutien simple 6-10 HLD
soutien à saut 11-12 HLD
soutien à double saut 13-15 HLD

Réponses aux ouvertures de 1 en mineure[modifier | modifier le code]

Avec une main de moins de 12HL, priorité doit être donnée à l'annonce d'une majeure quatrième. Dans le cas où l'on possède deux majeures au moins quatrièmes, on nomme la plus longue s'il y a disparité de longueur ; sinon la moins chère () quand elles sont toutes les deux quatrièmes, la plus chère (♠) si elles sont au moins cinquièmes.

Avec les mains d'au moins 12HL, priorité doit être donnée à l'annonce de sa couleur la plus longue, en cas d'égalité de longueur, on nomme la moins chère si elles sont toutes les deux quatrièmes, la plus chère si elles sont au moins cinquièmes (même principe que pour la nomination d'une majeure dans les mains de moins de 12HL).

Réponses à l'ouverture de 1 ♣[modifier | modifier le code]
  • 1: promet quatre cartes dans la couleur, non limitée en force. Enchère Forcing.
  • 1: promet quatre cartes dans la couleur, non limitée en force. Enchère Forcing.
  • 1♠: promet quatre cartes dans la couleur, non limitée en force. Enchère Forcing.
  • 1SA : main régulière ne comportant ni 4, ni 4, ni 4♠, entre 8 et 10HL (avec moins de 8HL, il est préférable de répondre 1). Enchère Non Forcing.
  • 2♣: dénie une majeure quatrième, et promet au moins cinq cartes dans la couleur (l'ouvreur peut n'en avoir que trois) et une main entre 5 et 10HL. Enchère Non Forcing.
  • 2,2 ou 2♠: main unicolore avec au moins trois gros honneur dans la couleur et au moins 16HL. C'est une enchère de chelem donc bien évidemment Forcing de manche.

NB: Cette enchère a tendance à être remplacée, en bridge moderne, par le "2 faible", utilisé aussi bien en réponse qu'en ouverture ou en intervention : 6 cartes et 6-10 HL.

  • 2SA: main régulière sans majeure quatrième de 11HL. Enchère Non Forcing.
  • 3♣: promet en général 5 cartes dans la couleur et une main entre 11 et 12 HLD. Enchère Non Forcing.
  • 3SA: main régulière sans majeure quatrième entre 12 et 14HL. Enchère Non Forcing.
Réponses à l'ouverture de 1 [modifier | modifier le code]
  • 1: promet quatre cartes dans la couleur, non limitée en force. Enchère Forcing.
  • 1♠: promet quatre cartes dans la couleur, non limitée en force. Enchère Forcing.
  • 1SA : main régulière ne comportant ni 4, ni 4♠, entre 5 et 10HL. Enchère Non Forcing.
  • 2♣: promet au moins cinq cartes dans la couleur (ou un fit fort à ) et une main d'au moins 11HL. Enchère Auto-Forcing (ce qui signifie qu'elle est forcing pour l'ouvreur et que le répondant se doit de reparler sur la redemande de l'ouvreur). Peut masquer 4 cartes majeures, la séquence étant le plus souvent forcing de manche.
  • 2:promet au moins quatre cartes dans la couleur (l'ouvreur peut n'en avoir que trois) et une main entre 5 et 10HL. Enchère Non Forcing.
  • 2 ou 2♠: main unicolore avec au moins trois gros honneur dans la couleur et au moins 16HL. C'est une enchère de chelem donc bien évidemment Forcing de manche.

NB: Cette enchère a tendance à être remplacée, en bridge moderne, par le "2 faible", utilisé aussi bien en réponse qu'en ouverture ou en intervention : 6 cartes et 6-10 HL.

  • 2SA: main régulière sans majeure quatrième de 11HL. Enchère Non Forcing.
  • 3: promet en général 5 cartes dans la couleur et une main entre 11 et 12HLD. Enchère Non Forcing.
  • 3SA: main régulière sans majeure quatrième entre 12 et 14HL. Enchère Non Forcing.

Réponses aux ouvertures de 1 en majeure[modifier | modifier le code]

La notion de fit (couleur d'au moins huit cartes réparties entre les deux mains) entre en vigueur. Avec elle, les points de distribution (D) qui ne sont valables qu'en cas de fit : une erreur fréquente de débutant consiste à compter ces points D avant qu'un fit n'ait été détecté.

Ils se comptent de la sorte :

  • doubleton (seulement deux cartes dans une couleur) : 1 pt D.
  • singleton (seulement une carte dans une couleur) : 2 pts D.
  • Chicane (aucune carte dans une couleur) : 3 pts D.
  • un neuvième atout (par exemple un fit de quatre cartes dans l'ouverture majeure de l'ouvreur) : 2 pts D.
  • un dixième atout (par exemple un fit de cinq cartes dans l'ouverture majeure de l'ouvreur) : 1 pt D.

Lorsque l'on possède le fit dans la couleur d'ouverture (3 cartes dans la couleur), priorité doit être donnée à l'expression de ce fit pour les mains de moins de 11HL. Par contre, les mains de 11HL et plus comprenant un fit doivent nécessairement passer par un changement de couleur forcing préalablement à l'expression du fit. Ce qui signifie que toute enchère directe de fit en majeure dénie plus de 10HL.

Réponses à l'ouverture de 1 [modifier | modifier le code]
  • 1♠: quatre cartes dans la couleur, illimitée en force (avec une main comprenant trois et moins de 11HL, il ne faut pas nommer ses ♠ mais donner le fit). Enchère Forcing.
  • 1SA : main régulière ne comportant ni 3, ni 4♠, entre 5 et 10HL. Enchère Non Forcing.
  • 2♣ ou 2: promet au moins quatre cartes dans la couleur et une main d'au moins 11HL. Enchère Auto-Forcing(ce qui signifie qu'elle est forcing pour l'ouvreur et que le répondant se doit de reparler sur la redemande de l'ouvreur). Peut masquer 4 cartes à ♠ que l'on présentera alors en situation forcing de manche, ce qui implique un jeu de la valeur de l'ouverture.
  • 2: Enchère de fit à . Promet trois cartes dans la couleur et une main entre 5 et 10DHL. Enchère Non Forcing.
  • 2♠: main unicolore avec au moins trois gros honneur dans la couleur et au moins 16HL. C'est une enchère de chelem donc bien évidemment Forcing de manche.

NB: Cette enchère a tendance à être remplacée, en bridge moderne, par le "2 faible", utilisé aussi bien en réponse qu'en ouverture ou en intervention : 6 cartes et 6-10 HL.

  • 2SA: main régulière sans 3 ni 4♠ de 11HL. Enchère Non Forcing.
    À noter : la grande majorité des joueurs de compétition utilisent aujourd'hui cette enchère pour montrer une fit.
  • 3: Enchère de fit à . Promet quatre cartes dans la couleur et une main entre 11 et 12DHL. Enchère Non Forcing.
  • 3SA: main régulière sans 3 ni 4♠ entre 12 et 14HL. Enchère Non Forcing.
  • 4: Enchère de fit à . promet en général 5 cartes dans la couleur et une main faible de moins de 10H. Il s'agit d'une enchère de barrage. Enchère Non Forcing.
Réponses à l'ouverture de 1 ♠[modifier | modifier le code]
  • 1SA : main régulière ne comportant pas de fit à ♠, entre 5 et 10HL. Enchère Non Forcing.
  • 2♣ ou 2: promet au moins quatre cartes dans la couleur et une main d'au moins 11HL. Enchère Auto-Forcing(ce qui signifie qu'elle est forcing pour l'ouvreur et que le répondant se doit de reparler sur la redemande de l'ouvreur).
  • 2: promet au moins cinq cartes dans la couleur et une main d'au moins 11HL. Enchère Auto-Forcing(ce qui signifie qu'elle est forcing pour l'ouvreur et que le répondant se doit de reparler sur la redemande de 'louvreur).
  • 2♠: Enchère de fit à ♠. Promet trois cartes dans la couleur et une main entre 5 et 10DHL. Enchère Non Forcing.
  • 2SA: main régulière sans 3♠ de 11HL. Enchère Non Forcing.
  • 3♠: Enchère de fit à ♠. Promet quatre cartes dans la couleur et une main entre 11 et 12DHL. Enchère Non Forcing.
  • 3SA: main régulière sans 3♠ entre 12 et 16HL. Enchère Non Forcing.
  • 4♠: Enchère de fit à ♠. promet en général 5 cartes dans la couleur et une main faible de moins de 10H. Il s'agit d'un enchère de barrage. Enchère Non Forcing.

Réponses à l'ouverture d'1SA[modifier | modifier le code]

C'est un domaine des enchères qui est assez codifié. On y trouve là notamment les conventions les plus populaires du bridge, le Stayman (visant à la découverte d'un fit 4-4 en majeur) et le Texas ou encore Transfer pour les anglo-saxons (visant à nommer une majeure au moins cinquième). Priorité doit être donnée à la découverte d'un fit 4-4 en majeure. Ainsi, lorsque l'on est en possession d'un 5-4 majeur justifiant au moins un espoir de manche, le stayman doit être préféré au Texas.

Les réponses « usuelles » à l'ouverture d'1 Sans-Atout[modifier | modifier le code]

Réponse Convention Points Notes Enchère forcing ?
2♣ Stayman 8H et + Nécessite une majeure quatrième. cf. ci-dessous pour les développements  Oui
2 Texas pour les Nécessite 5 cartes au moins à . cf. ci-dessous pour les développements  Oui
2 Texas pour les ♠. Nécessite 5 cartes au moins à ♠. cf. ci-dessous pour les développements  Oui
2♠ Souvent, Texas pour les ♣. Nécessite 6 cartes au moins à ♣ si la main est faible ( 7 points). cf ci-dessous pour les développements  Oui
2SA Proposition pour jouer 3SA. 8H  Non
3♣ Souvent, Texas pour les . Nécessite 6 cartes au moins à si la main est faible ( 7 points). cf. ci-dessous pour les développements  Oui
3 Proposition pour jouer 3SA Enchère très précise : l'ouvreur passe s'il n'a pas un gros honneur complémentaire ou dit 3SA s'il le possède dans le cadre d'une main riche en levées de tête.  Non
3 Enchère de chelem à 16 et + Demande à l'ouvreur de nommer les contrôles, nécessite 6 cartes à  Oui
3♠ Enchère de chelem à ♠ 16 et + Demande à l'ouvreur de nommer les contrôles, nécessite 6 cartes à ♠  Oui
3SA Pour jouer ce contrat. 9H à 15H Dénie une majeure au moins quatrième.  Non
4 Bicolore et ♠ 10 et + Demande à l'ouvreur de corriger dans la couleur majeure où il possède a minima 3 cartes. Nécessite d'avoir les 2 couleurs majeures cinquième.  Oui
4SA Proposition pour jouer 6SA 16H, 17H Quantitatif : dénie une majeure au moins quatrième.  Non
5SA Proposition pour jouer 7SA 19H, 20H Impose de jouer au moins 6SA (ou éventuellement 6♣ ou 6) si l'ouvreur est minimum. Dénie une majeure au moins quatrième.  Oui
6SA Pour les jouer. 18H Dénie une majeure au moins quatrième.  Non

Développements après un Stayman[modifier | modifier le code]

Rappel : La séquence est 1SA 2♣ (Convention Stayman)

  • 2: L'ouvreur ne possède pas de majeure quatrième
  • 2: L'ouvreur possède 4 cartes à mais pas quatre cartes à ♠
  • 2♠: L'ouvreur possède 4 cartes à ♠ mais pas quatre cartes à
  • 2SA: L'ouvreur possède les deux majeures quatrièmes
Développements après 2 [modifier | modifier le code]
  • 2 et 2♠: Enchères qui montrent 5 cartes dans cette couleur. Elles sont simplement propositionnelles de manche. L'ouvreur devra être maximum et fitté pour annoncer la manche (le plus souvent 4 ou 4♠, beaucoup plus rarement 3SA).
  • 2SA: Reste une proposition de manche faite avec une main de 8H qui possède au moins une majeure quatrième pour justifier l'emploi du Stayman. L'ouvreur passera avec une main minimum de 15H, annoncera 3SA avec 17H et avec 16H faire confiance à son jugement (cf. évaluation des mains).
  • 3: Convention du Chassé-Croisé.
    • C'est une enchère Conventionnelle et Forcing de manche qui montre un bicolore majeure 5-4. Mais attention comme l'objectif reste de faire joueur le contrat à l'ouvreur d'1SA, c'est un bicolore avec 5♠ et 4.
  • 3♠: Convention du Chassé-Croisé.
    • C'est une enchère Conventionnelle et Forcing de manche qui montre un bicolore majeure 5-4. Mais attention comme l'objectif reste de faire joueur le contrat à l'ouvreur d'1SA, c'est un bicolore avec 5 et 4♠.

On retrouve les enchères de 3SA, 4SA, 5SA... qui conservent le même sens que si elles avaient été effectuées directement après l'ouverture d'1SA, sans être passé par un Stayman.

Développements après 2 [modifier | modifier le code]
  • 2♠: Enchère qui montre 5 cartes dans cette couleur. Elle est simplement propositionnelle de manche. L'ouvreur devra être maximum et fitté pour annoncer la manche (le plus souvent 4♠, beaucoup plus rarement 3SA).
  • 2SA: Reste une proposition de manche faite avec une main de 8H qui possède quatre cartes à ♠ pour justifier l'emploi du Stayman. L'ouvreur passera avec une main minimum de 15H, annoncera 3SA avec 17H et avec 16H fera confiance à son jugement (cf. évaluation des mains).
  • 3: Proposition de manche faite avec une main de 8H qui possède quatre cartes à . L'ouvreur passera avec une main minimum de 15H, annoncera 3SA avec 17H et avec 16H fera confiance à son jugement (cf. évaluation des mains).

On retrouve les enchères de 3SA, 4SA, 5SA... qui conservent le même sens que si elles avaient été effectuées directement après l'ouverture d'1SA, sans être passé par un stayman. Attention 4SA directement après 2 est une enchère quantitative et pas un blackwood. Ce qui signifie que pour poser le blackwood, le répondant doit au préalable nommer une autre couleur avant d'annoncer 4SA.

Développements après 2 ♠[modifier | modifier le code]
  • 2SA: Reste une proposition de manche faite avec une main de 8H qui possède quatre (voire cinq) cartes à pour justifier l'emploi du Stayman. L'ouvreur passera avec une main minimum (15H), annoncera 3SA avec 17H sans 3 cartes à et pensera à dire 3 avec une main maximum comportant 3 cartes à pour récupérer un éventuel fit 5-3. Avec 16H, il fera confiance à son jugement (ou jettera une pièce en l'air).
  • 3♠: Proposition de manche faite avec une main de 8H qui possède au moins quatre cartes à ♠. L'ouvreur passera avec une main minimum.

On retrouve les enchères de 3SA, 4SA, 5SA... qui conservent le même sens que si elles avaient été effectuées directement après l'ouverture d'1SA, sans être passé par un stayman. Attention 4SA directement après 2 est une enchère quantitative et pas un blackwood. Ce qui signifie que pour poser le blackwood, le répondant doit au préalable nommer une autre couleur avant d'annoncer 4SA.

Développements après 2SA[modifier | modifier le code]
  • 3: Proposition de manche à 4 faite avec une main de 8H qui possède quatre cartes à .
  • 3♠: Proposition de manche à 4♠ faite avec une main de 8H qui possède quatre cartes à ♠.
  • 4: Pour les jouer.
  • 4♠: Pour les jouer.

Développements après un Texas[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Texas.

Réponses à l'ouverture de 2SA[modifier | modifier le code]

On y retrouve la même structure de réponses que sur l'ouverture d'1SA. Notamment l'enchère de 3♣ qui est un stayman et les enchères de 3, 3, 3♠ et 4♣ qui sont des Texas.

La recherche du fit 4-4 reste prioritaire, donc l'emploi du Stayman l'est sur celui du Texas. Il n'y a plus de notion d'effort de manche. Tout enchère devient forcing de manche (à l'exception des enchères de Texas que certains joueurs jouent avec des mains nulles). En effet, par rapport à l'enchère d'1SA, il y a un palier de disponible en moins et la précision de l'ouverture est accrue puisque la fourchette est réduite à 2 points contre 3 pour l'ouverture d'1SA.

Réponse à l'ouverture de 2♣[modifier | modifier le code]

La réponse conventionnelle est 2, ce qui permet à l'ouvreur de préciser son jeu:

2, 2♠, 3, ou 3♣ avec une robuste couleur 6e,
2SA avec un jeu régulier de 22-23H,
3SA avec les deux majeures cinquièmes.

Réponses à l'ouverture de 2[modifier | modifier le code]

Les partenaires s'engagent normalement à ne pas passer avant d'avoir atteint une manche.

Les principales réponses à l'ouverture de 2 sont :

2 : pas de jeu (moins de 8H, pas d'as, et au plus un roi),
2♠ : un as,
2SA : pas d'as mais du jeu (au moins 8H ou au moins deux rois),
3SA : deux as.

Différentes conventions utilisent les réponses au niveau de 3 à la couleur pour des réponses plus précises : un as avec jeu, un as et un roi, deux as de même couleur, de même rang, ou mélangés, etc. Ces informations peuvent en effet être précieuses pour envisager un chelem.

Jeu sur Internet[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs sites web ou logiciels permettant de jouer sur internet. L'un des plus populaires, et qui est entièrement gratuit, est le célèbre BBO (Bridge Base Online) ; on peut y jouer soit par l'intermédiaire de son navigateur, soit en téléchargeant une application qui tourne sous Windows et sous Wine/Linux.

Comme le standard français SEF est très proche du standard américain SAYC et que ces deux systèmes sont très certainement les plus employés sur BBO, un joueur français peut facilement s'adapter à un environnement de jeu international. Il faut essentiellement se souvenir que, pour le SAYC, l'ouverture de 2 est une ouverture faible et que 2♣ est la seule ouverture forte.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le Système d'Enseignement Français, Université du Bridge, Edition le Bridgeur, 2006, (ISBN 978-2-9513230-6-3)
  2. Site Internet de la Fédération Française de Bridge