Cinq (carte à jouer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une main de quatre cinq portant les enseignes françaises.

Le cinq est une valeur de carte à jouer.

Historique[modifier | modifier le code]

Si l'origine précise des cartes à jouer n'est pas connue, elles se sont diffusées en Europe par l'intermédiaire du monde arabe. Les cartes de tarot existent en Italie au début du XIVe siècle, tandis que les cartes non-spécifiques au tarot apparaissent en Espagne 50 ans auparavant[1]. Ces jeux de cartes comportent la valeur « cinq ».

Pour des raisons pratiques et budgétaires (adaptation des cartes à différents jeux, réduction des coûts lors de l'impression, etc.), les jeux de tarot voient leur nombre de cartes diminuer, par suppression des atouts et des cartes de faible valeur[2]. Tous les pays ne conservent pas les mêmes cartes, ni le même nombre de cartes au total. Par conséquent, les cinq restent présents dans les paquets de cartes traditionnels de certains pays, tandis qu'ils sont absents d'autres.

Usage[modifier | modifier le code]

Tarot[modifier | modifier le code]

Le cinq apparaît dans les paquets de 78 cartes de la plupart des jeux de tarot, où il s'agit d'une carte faible, entre le quatre et le six. Les enseignes et le dessin des cartes varient suivant les pays.

En France, les enseignes françaises sont généralement utilisées. Les cartes font usage d'un format assez long (60 × 120 mm), permettant de conserver en main un nombre de cartes assez fourni. Le style le plus courant est le Tarot nouveau, dessiné à la fin du XIXe siècle. Dans ce style, la valeur des cinq est indiquée par cinq enseignes : deux en haut, deux autres en bas orientées en sens contraire (permettant de lire la carte dans n'importe quel sens), la dernière au centre. La valeur « 5 » et l'enseigne sont indiqués dans chaque coin. Aucun autre dessin ne figure sur les cartes.

Variations régionales[modifier | modifier le code]

Ensemble complet d'un jeu Napoletane édité par le cartier italien Modiano ; destiné à la Scopa, il utilise les valeurs de 1 à 7 (dont le 5), cinq figures (valet, cavalier et roi) et les enseignes latines (bâtons, coupes, deniers et épées).

Du fait de l'évolution différente des jeux de cartes en Europe, le cinq n'apparait pas dans toutes les régions :

  • Le cinq n'est en revanche pas présent dans le jeu de 32 cartes (valeurs de 7 à 10, valet, dame, roi et as).

La valeur des cinq dépend des jeux et des régions. Cependant, il s'agit d'une carte généralement faible.

La galerie suivante présente les cinq d'un jeu de cartes muni des enseignes françaises :

La galerie suivante présente les cinq d'un jeu de cartes italien muni des enseignes latines, dans le style de Bergame :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]