Synergistic Software

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Synergistic Software
Création 1978
Disparition 1999
Fondateurs Ann et Robert Clardy
Siège social Bellevue (Washington)
Actionnaires Sierra EntertainmentVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Industrie vidéoludique
Industrie du logiciel
Société mère Sierra On-Line (1996-1999)

Synergistic Software est une ancienne société de développement et d'édition de logiciels et de jeux vidéo américaine. Elle est fondée en 1978 par Ann et Robert Clardy pour publier deux jeux vidéo de rôle – Dungeon Campaign et Wilderness Campaign – programmés par ce dernier. La société édite ensuite plusieurs logiciels précurseurs pour l’Apple II. En 1980, Robert Clardy développe ensuite la suite de ses deux premiers jeux qui est publiée sous le titre de Odyssey: The Compleat Apventure . L’entreprise se développe ensuite rapidement. En 1981, elle recrute ainsi son premier employé et doit quitter le sous-sol de la maison de Clardy pour s’installer dans de nouveaux locaux. En 1982, elle compte déjà une dizaine d’employés et déménage à nouveau pour s’installer à Renton, dans la banlieue de Seattle. L’année suivante, pour faire face à la conjoncture, Robert Clardy décide de mettre un terme aux activités d’éditeur de la société pour se concentrer uniquement sur le développement de nouveaux programmes ou d’adaptation. A partir de là, Synergistic Software travaille ainsi en tant que développeur indépendant pour plusieurs éditeurs. En 1996, l’entreprise est rachetée par Sierra On-Line. Son équipe de développement conserve néanmoins son indépendance jusqu’en 1999, date à laquelle elle est fusionnée avec d’autres studios au sein de la division jeu vidéo de Sierra dans le cadre d’une restructuration.

Historique[modifier | modifier le code]

Synergistic Software est fondé par Ann et Robert Clardy. En 1978, alors qu’il travail comme concepteur de système de détection et de commandement aéroporté chez Boeing, Robert Clardy achète un micro-ordinateur Apple II et commence à s’intéresser à la programmation. Après s’être perfectionné en retravaillant un des programmes du manuel de l’Apple II, Dragon Maze de Gary Shannon, il décide de créer son propre jeu. Tout en poursuivant sa carrière, il se lance alors dans le développement d’un jeu vidéo de rôle, qu’il baptise Dungeon Campaign. Après l’avoir terminé, il se rend à une réunion d’un groupe d’échange de programmes pour l’Apple II, l’Apple PudgetSound Program Library Exchange, où il distribue les premières copies de son jeu. Celui-ci rencontre un succès inattendu auprès des membres du groupe, qui le pousse à l’améliorer et à le faire éditer. Il achète alors de la mémoire supplémentaire pour son Apple II afin de pouvoir doter le jeu de graphismes en haute résolution et en , il commence à travailler sur la suite de Dungeon Campaign, qu’il baptise Wilderness Campaign. Il le termine assez rapidement et décide de le regrouper avec Dungeon Campaign pour le commercialiser[1]. Il en fait la promotion dans plusieurs boutiques d’ordinateur de la région, qui se montre intéressées et grâces auxquelles il parvient à réaliser ses premières ventes. Fort de ce premier succès, lui et sa femme Ann Clardy envisagent sérieusement de se consacrer à plein temps à cette nouvelle activité. Robert Clardy décide alors de démissionner et se donne trois mois pour réussir à en vivre, avant d’éventuellement chercher un nouvel emploi. Le succès de leur projet dépasse cependant largement leur espérance et ils fondent donc leur propre société d’édition de logiciel, qu’ils baptisent Synergistic Software[2].

Robert Clardy développe ensuite un des premiers utilitaires destiné à l’Apple II, Higher Graphics, qu’ils publient en novembre 1979. Avec Christopher Anon, il programme également un logiciel de base de données, Modifiable Database. Il n’est cependant pas préparer à assurer le service après-vente qu’implique un logiciel destiné aux professionnels et il se retrouve vite submergé de demande d’amélioration ou de modification de son programme, ce qui l’empêche de se consacrer à de nouveaux développement. A la même époque, il publie également un des premiers logiciels de programmation pour l’Apple II, Program Line Editor, développé par Neil Konzen, un des membres de son groupe d’échange. Après le succès rencontré par cette première vague de logiciel et après avoir participé à la cinquième West Coast Computer Faire en mars 1980, Robert Clardy commence à travailler sur le développement de la suite de Dungeon Campaign et Wilderness Campaign, Odyssey: The Compleat Apventure qu’il programme initialement en Integrer BASIC avant de le reprogrammé en AppleSoft BASIC sous la pression des joueurs, mécontent des limitations imposées au programme initial. Outre ses premiers produits, qui connaissent un certain succès commercial, Synergistic Software tente également de percer sur le marché des logiciels éducatifs, avec des programmes comme The Linguist et The Star Gazer’s Guide, mais cette tentative se révèle être un échec commercial[2]. En , l’entreprise recrute son premier employé à plein temps, le programmeur Mike Branham, et ils quittent le sous-sol de leur maison pour s’installer dans de nouveaux bureaux. Après l’échec de Data Reporter, la nouvelle version de Modifiable Database, qu’ils attribuent au manque de marketing et de promotion, ils recrutent le frère de Robert, Will Clardy, pour gérer ces deux aspects. Début 1982, la société compte une dizaine d’employé et déménage à nouveau pour s’installer dans de plus grands locaux à Renton, dans la banlieu de Seattle[3].

En 1983, compte tenu de la conjoncture, Robert Clardy décide de mettre un terme aux activités d’édition de logiciel et de jeu vidéo de l’entreprise pour se concentrer uniquement sur le développement de nouveaux programmes ou d’adaptation. Il commence alors à négocier avec d’autres éditeurs pour assurer la distribution des titres jusque-là édités par Synergistic, avec par exemple la distribution de Crisis Mountain par Micro Lab. Il prévoit également d’adapter les jeux et logiciels les plus populaires du studio à de nouvelles plates-formes, dont notamment une version IBM PC de The Data Reporter destinée au marché japonais. L’entreprise continue par ailleurs de développer de nouveaux jeux destinés à être publiés par d’autres éditeurs[4].

En 1996, l’entreprise est rachetée par Sierra On-Line. Son équipe de développement conserve néanmoins son indépendance jusqu’en 1999, date à laquelle elle est fusionnée avec d’autres studios au sein de la division jeu vidéo de Sierra dans le cadre d’une restructuration[5].

Produits[modifier | modifier le code]

Année Titre Développeur Genre Plate-forme
1979 Dungeon Campaign / Wilderness Campaign[1] Robert Clardy Jeu vidéo de rôle Apple II
1979 Higher Graphics[2] Robert Clardy Logiciel Apple II
1979 Modifiable Database[2] Robert Clardy et Christopher Anon Logiciel Apple II
1979 Program Line Editor[2] Neil Konzen Logiciel Apple II
1980 Higher Text[3] Ron Aldrich Logiciel Apple II
1980 Higher Text II[3] Ron Aldrich Logiciel Apple II
1980 Linguist[2] Charles Fleishman Logiciel éducatif Apple II
1980 Odyssey: The Compleat Apventure[2] Robert Clardy Jeu vidéo de rôle Apple II
1980 Star Gazer’s Guide[2] Logiciel éducatif Apple II
1981 Data Reporter[3] Neil Konzen Logiciel éducatif Apple II
1981 Doom Cavern / Sorcerer's Challenge[6] Robert Clardy Jeu vidéo de rôle Apple II
1981 Escape From Arcturus[3] Ron Aldrich Jeu d’action Apple II
1982 Apventure to Atlantis[3] Robert Clardy Jeu vidéo de rôle Apple II
1982 Bolo[7] Elvyn Software Jeu d’action Apple II
1982 Communicator[2] David Kampschafer Logiciel éducatif Apple II
1982 Crisis Mountain David Schroeder Jeu d’action Apple IIAtari 8-bit
1982 Game Animation Package[3] Glen Bredon et David Kampschafer Logiciel Apple II
1982 Inventory Manager[3] Joe Marinello Logiciel Apple II
1982 Nightmare Gallery[3] Ron Aldrich Shoot 'em up Apple II
1982 Planetary Guide[8] Kevin Bagley et David Kampschafer Logiciel éducatif Apple II
1982 Probe One: The Transmitter[9] Lloyd Ollman Jeu d’aventure Atari 8-bit
1982 Procyon Warrior[3] Glen Bredon Jeu d’action Apple II
1982 U-Boat Command[10] Charles Fleishman Jeu d’action Apple II
1982 Warlock's Revenge[11] Charles Fleishman Jeu d'aventure Atari 8-bit
1982 World Weaver III[3] Bob Huelsdonk Traitement de texte Apple III
1983 Microbe: The Anatomical Adventure Robert Clardy et Alan Zalta Jeu éducatif Apple II
1984 Pitstop II Synergistic Software Jeu de course Apple II, Atari 8-bit
1985 Thexder (portage)[12] Synergistic Software Shoot 'em up Apple II, Amiga
1986 Championship Baseball (portage) Synergistic Software Jeu de sport IBM PC
1988 J. R. R. Tolkien's War in Middle Earth Synergistic Software Jeu vidéo de stratégie Apple II, Amiga, Atari ST, IBM PC
1988 Sidewinder Synergistic Software Shoot 'em up Amiga, Atari ST, PC Booter
1988 Silpheed (portage) Synergistic Software Shoot 'em up TRS-80 CoCo
1990 Fool's Errand (portage) Synergistic Software Jeu vidéo de réflexion Amiga, Atari ST
1990 Spirit of Excalibur[12] Synergistic Software Jeu vidéo de rôle Apple II, Amiga, Atari ST, PC, Macintosh
1991 Conan: The Cimmerian Synergistic Software Jeu d'action Amiga, PC,
1991 Vengeance of Excalibur (en)[12] Synergistic Software Jeu vidéo de rôle Amiga, Atari ST, PC
1994 Spectre (portage)[13] Synergistic Software Jeu d'action Super NES
1996 Triple Play '97 (portage) Synergistic Software Jeu de sport PC
1996 Birthright: The Gorgon's Alliance[14] Synergistic Software Jeu vidéo de stratégie PC
1997 Diablo: Hellfire (extension)[15] Synergistic Software Action-RPG PC
1997 Front Page Sports Football Pro '98 Synergistic Software Jeu de sport PC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Hunter 1982, p. 43.
  2. a b c d e f g h et i Hunter 1982, p. 45.
  3. a b c d e f g h i j et k Hunter 1982, p. 46.
  4. (en) Tommy Gear, « Backtalk », Softalk, vol. 4, no 2,‎ , p. 116-118 (ISSN 0274-9629).
  5. (en) « Sierra Shuts Down Studios », sur IGN, .
  6. (en) Margot Comstock Tommervik, « Doom Cavern / Sorcerer's Challenge », Softalk, vol. 1, no 9,‎ , p. 28 (ISSN 0274-9629).
  7. (en) Margot Comstock Tommervik, « Bolo », Softalk, vol. 3, no 6,‎ , p. 130-131 (ISSN 0274-9629).
  8. (en) Donald Dyer, « The Planetary Guide », Softalk, vol. 3, no 6,‎ , p. 141 (ISSN 0274-9629).
  9. (en) David Stone, « Probe One: The Transmitter », Computer Gaming World, vol. 3, no 1,‎ , p. 43 (ISSN 0744-6667).
  10. (en) Matt Yuen, « U-Boat Command », Softalk, vol. 3, no 2,‎ , p. 152 (ISSN 0274-9629).
  11. (en) David Small, « Dungeons and Asteroids », Creative Computing, vol. 8, no 10,‎ , p. 89 (ISSN 0097-8140).
  12. a b et c (en) « Liste des jeux développé par Synergistic Software », sur Ranker.com.
  13. (en) « Spectre », sur GameSpot.
  14. (en) « Birthright: The Gorgon's Alliance », sur GameRankings.
  15. (en) Desslock, « Diablo: Hellfire Review », sur GameSpot, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Hunter, «  Exec Synergistic Software: An Odyseey to Apventure », Softalk, vol. 2, no 9,‎ , p. 42-46 (ISSN 0274-9629)