Support de culture

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir substrat.

Le support de culture ou substrat est l'élément dans lequel un végétal vit et puise les minéraux dont il a besoin. Dans la nature, une terre arable constitue le substrat de base mais chaque terre, chaque terroir à ses spécificités qui déterminent son usage. Il y a ainsi des terres à blé, à vigne, à maïs, etc.. Chaque plante puise dans le substrat selon ses besoins et c'est pour éviter l'épuisement du sol que les agriculteurs mettent généralement en place une rotation des cultures.

En horticulture, on utilise le plus souvent des substrats reconstitués à partir de différents éléments répondant aux besoins spécifiques de chaque plante.

Composition[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de bon substrat "universel" car celui-ci doit être adapté à la plante cultivée. Il est évident qu'un pommier n'a pas besoin du même substrat qu'un cactus. Mais les cinq propriétés principales d'un substrat restent constantes[1]. Il doit pouvoir conserver :

Certains terreaux sont fabriqués pour répondre aux besoins spécifiques de telle ou telle plante.

Pour les bonsaï[modifier | modifier le code]

Les bonsaï vendus dans le commerce sont le plus souvent dans du terreau ou de l'argile (pour les arbres importés de Chine), mais il est communément admis que ces substrats ne conviennent pas à une bonne culture des bonsaïs, car souvent ils deviennent trop compacts et "durs", ne laissant plus pénétrer l'eau, ce qui conduit à un étouffement des racines et à la mort programmée de l'arbre.

Les substrats conseillés sont :

  • l'akadama (une argile cuite qui se présente sous la forme de grains plus ou moins gros), car elle associe à la fois une bonne rétention de l'eau et une aération correcte des racines. Elle peut être utilisée pure ou mélangée à un autre substrat.
  • la kanuma (substrat), très proche de l'akadama, à ceci près qu'elle est acide, elle convient donc au plantes acidophiles comme l'azalée.
  • le sable, qui doit être associé à d'autres substrats. Attention à ne jamais utiliser de sable de mer.
  • le kiryu, la pierre ponce, sont des substrats aux propriétés identiques: ils ont une bonne rétention d'eau, n'étouffent pas les racines, et grâce à leurs aspérités, permettent une bonne division racinaire.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cultures en pots et conteneurs: principes agronomiques et applications - F. Lemaire - INRA 2003