Sumie Inagaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sumie Inagaki
Image illustrative de l’article Sumie Inagaki
Inagaki aux 24 heures internationaux de Soochow en 2007
Contexte général
Sport Ultrafond
Biographie
Nationalité sportive Japon
Naissance (53 ans)
Lieu de naissance Hokkaido (Japon)
Taille 154 cm
Poids de forme 46 kg
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde des 24 heures IAU 2

Sumie Inagaki (稲垣寿美恵, Inagaki Sumie?, née le 6 Avril 1966) est une coureuse d'ultramarathon japonaise de Hokkaido et qui détient le record du monde des 24 heures en salle depuis 2011, ainsi que celui des 48 heures sur piste depuis 2010. Elle remporte également deux fois les championnats du monde des 24 heures IAU en 2004 et 2006.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sumie Inagaki détient actuellement le record du monde des 24 heures en salle avec 240,631 km à Espoo en 2011[1] et celui des 48 heures sur piste avec 397,103 km à Surgères en 2010[1],[2]. Elle gagne deux fois les championnats du monde des 24 heures IAU en 2004 et 2006[3]. Elle remporte le Spartathlon en 2006[4] et en 2009[5] et le Badwater Ultramarathon en 2011 et 2012[6].

Après avoir obtenu son diplôme universitaire, Inagaki travaille dans une école maternelle. Elle commence à prendre des cours de yoga, puis devient professeur d'aérobic et de yoga[7].

Inagaki déclare que l'ultrafond n'est pas son travail, mais ce qu'elle aime faire, où elle trouve la joie de vivre. « Ce que je fais, c'est le plaisir de courir. Je m'entraîne comme si je devais faire un pique-nique[7],[8]. »

Compétitions gagnées et records du monde[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sumie Inagaki d'après la Deutsche Ultramarathon-Vereinigung (DUV)[6] et l'International Association of Ultrarunners (IAU)[1] :

2004

2006

2008

  • 48 heures sur piste de Surgères : 382,718 km, record du monde[9],[10],[11]

2009

  • Spartathlon – 245,3 km sur route : 27 h 39 min 49 s[12]

2010

  • 24 heures en salle d'Helsinki : 241,426 km (le record du monde n'a pu être homologué faute de test anti-dopage)[1]
  • 48 heures sur piste de Surgères : 397,103 km, record du monde[13],[11]

2011

2012

  • 24 heures en salle d'Helsinki : 228,222 km
  • Badwater Ultramarathon – 217 km sur route : 29 h 53 min 09 s[15]

2013

  • 24 heures en salle d'Helsinki : 220,775 km
  • 48 heures sur piste de Skövde : 331,058 km

2014

  • 24 heures en salle d'Helsinki : 210,993 km

2015

  • 24 heures en salle d'Helsinki : 220,198 km[16]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sumie Inagaki d'après la Deutsche Ultramarathon-Vereinigung (DUV)[6] :

  • 100 km route : 8 h 58 min 32 s aux 100 km de Tango en 2010
  • 6 heures piste : 66,800 km aux 24 h de Taipei en 2012 (6 h split)
  • 12 heures piste : 136,000 km aux 24 h de Taipei en 2008 (12 h split)
  • 24 heures en salle : 241,426 km aux 24 h d'Helsinki en 2010
  • 48 heures piste : 397,103 km aux 48 h de Surgères en 2010[17]
  • 6 jours route : 713,530 km aux 6 j d'Emu, Hongrie en 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d http://www.iau-ultramarathon.org/images/file/World_Best_Performances_FEB_13_.pdf
  2. (en) Edward S. Sears, Running Through the Ages, 2d ed., McFarland, (ISBN 9780786473397, lire en ligne)
  3. (en) Andy Milroy and Franco Anichini, « All-Time World List - 24 hours », sur statistik.d-u-v.org, (consulté le 4 décembre 2017)
  4. a et b Jürgen Schoch, « DUV - Spartathlon 2006 », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 1er décembre 2017)
  5. Jürgen Schoch, « DUV - Spartathlon 2009 », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 4 décembre 2017)
  6. a b et c Jürgen Schoch, « DUV - Stats de Sumie Inagaki », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 1er décembre 2017)
  7. a et b Chunichi Sports Newspaper 29 May 2006
  8. http://livedoor.blogimg.jp/hapiti0201/imgs/6/a/6abc768b.jpg
  9. a et b « La 24ème édition des 48 Heures Pédestres de Surgères est terminée !! - Jogging International », Jogging International,‎ (lire en ligne, consulté le 4 décembre 2017)
  10. a et b « 48 heures pédestres de Surgères », sur www.48heures-surgeres.net (consulté le 4 décembre 2017)
  11. a et b (en-US) « Sumie Inagaki Breaks Women's 48-Hour Record | Ultrarunning Magazine », sur ultrarunning.com (consulté le 4 décembre 2017)
  12. « Le Spartathlon pour la 30ème édition! – U Run », sur www.u-run.fr (consulté le 4 décembre 2017)
  13. a et b http://www.iau-ultramarathon.org/images/file/IAU_WBP_WABP_201405.pdf
  14. (en) « 2011 Badwater Ultramarathon – TALON Athletes Shine », sur endurancebuzz.com (consulté le 4 décembre 2017)
  15. (en) « Results for Sumie Inagaki at Badwater 135-mile ultramarathon 2012 », sur runnerstats.net (consulté le 4 décembre 2017)
  16. Jürgen Schoch, « DUV - Helsinki 2015 », sur statistik.d-u-v.org (consulté le 1er décembre 2017)
  17. « 48 heures pédestres de Surgères », sur www.48heures-surgeres.net (consulté le 13 décembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]