Stipel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Stipel (en italien : Società Telefonica Interregionale Piemontese e Lombarda, soit la « Société téléphonique interrégionale piémontaise et lombarde ») est une société téléphonique italienne active entre 1924 et 1964 dans les régions du Piémont et de Lombardie.

Histoire[modifier | modifier le code]

La société est fondée le 10 juin 1924 à Turin avec le nom de Società Telefonica Piemontese (STEP, société téléphonique piémontaise). En 1925, le territoire national italien est découpé en 5 régions géographiques : la Stipel obtient les concessions téléphoniques pour le Piémont. La Telve obtient la Vénétie, la Teti obtient les provinces thyrénéennes (Ligurie, Toscane, une partie du Latium, Sardaigne et une petite partie de l'Ombrie), la Timo obtient l'Émilie-Romagne, les Abruzzes, les Marches et la plus grande partie de l'Ombrie, et la SET, la Campanie, les Pouilles, le Basilicate, la Calabre, la Sicile et une partie du Latium.

La STEP n'a pas le capital suffisant pour obtenir la concession au gouvernement italien et fait appel à l'entreprise d'électricité Alta Italia, contrôlée par la Société hydroélectrique piémontaise, pour augmenter son capital dont le montant s'élève alors à 100 milliards de lire. La STEP change de nom et devient alors la Stipel.

En 1964, la Stipel et les 4 autres sociétés téléphoniques italiennes fusionnent dans la SIP, l'ancienne Société hydroélectrique piémontaise nationalisée en 1963. La SIP fusionne avec d'autres entreprises pour devenir Telecom Italia en 1994.

Sources[modifier | modifier le code]