Sphecidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Sphecidae sont une famille d'insectes hyménoptères apocrites de la super-famille des Apoidea. Plus de 7 700 espèces de sphécidés ont été décrites à ce jour, réparties dans quatre sous-familles. Ce sont des Guêpes fouisseuses.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Les sphécidés ont comme caractéristiques :

  • Antennes à 13 articles chez le mâle, 12 chez la femelle.
  • Pilosité du corps simple, peu développée (non ramifiée ou plumeuse).
  • Pronotum court et transverse.

Biologie[modifier | modifier le code]

Les Sphecidae ont en commun de creuser des terriers où leurs larves seront nourries d'autres insectes chassés et paralysés

Les adultes se nourrissent du nectar des fleurs, mais leurs larves sont exclusivement carnassières. Ce sont des hyménoptères paralyseurs qui transportent leur proie dans leur nid afin d'alimenter leurs larves. Les proies sont des insectes ou des araignées, stockées en nombre variable. Les larves dévorent vivant l'insecte paralysé et ce durant plusieurs mois.

Chaque genre est plus ou moins spécialisé à un type de proie :

Utilisation en lutte biologique[modifier | modifier le code]

Larra luzonensis (Larrinae) et Ampulex compressa (Ampulicinae) originaires des Philippines, ont été introduits aux îles Hawaï en 1931 afin de lutter contre les courtilières (Gryllotalpa) et les grillons (Gryllidae). Larra bicolor a été introduit avec succès dans l'île de Porto Rico en 1936 contre une courtilière (Scapteriscus).

Taxonomie des sous-familles, tribus et genres[modifier | modifier le code]

Au niveau mondial, les Sphecidae, qui comprennent plus de 7 700 espèces, sont répartis en 4 sous-familles, 20 genres dont 1 éteint[1],[2] :

Genres et espèces rencontrés en Europe[modifier | modifier le code]

Selon Fauna Europaea, la faune européenne est composée de 59 espèces réparties en 12 genres, eux-mêmes classés en 3 tribus[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Wojciech J. Pulawski, 2009, Family group names and Classification, California Academy of Sciences, Pdf
  2. (fr+en) Référence ITIS : Sphecidae Latreille, 1802 (+ version anglaise)
  3. Référence Fauna Europaea : Sphecidae, Consulté le 23 octobre 2018

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Berland, L., 1925. Hyménoptères vespiformes, I. Collection Faune de France, Volume 10. Lechevalier (ed.). Pdf
  • Bitsch, J., Barbier Y., Gayubo S. F., Schmidt & Ohl. M. (1997). Hyménoptères Sphecidae d'Europe Occidentale. Volume 2. Faune de France 82. Fédération française des Sociétés de Sciences Naturelles, Paris. 429 pp. Volume 2, Complément au Volume 2
  • Bitsch, J. & Leclercq J. (1993). Hyménoptères Sphecidae d'Europe Occidentale. Volume I. Faune de France 79. Fédération française des Sociétés de Sciences Naturelles, Paris. 325 pp. Volume 1, Complément au Volume 1
  • Bitsch, J., Barbier Y., Gayubo S. F., Schmidt & Ohl. M. (1997). Hyménoptères Sphecidae d'Europe Occidentale. Volume 2. Faune de France 82. Fédération française des Sociétés de Sciences Naturelles, Paris. 429 pp. Volume 2, Complément au Volume 2
  • Bitsch, J., Dollfuss H., Bouček Z., Schmidt K., Schmid-Egger Ch., Gayubo S.F., Antropov A.V. & Barbier Y.. (2001). Hyménoptères Sphecidae d'Europe Occidentale. Volume 3. Faune de France 86. Fédération française des Sociétés de Sciences Naturelles, Paris. 459 pp. Volume 3, Complément au Volume 3
  • Bohart, R.M. & Menke A.S. (1976). Sphecid Wasps of the World: a Generic Revision. Univ. Calif. Press, Berkeley, 695 pp.
  • Wojciech J. Pulawski, 2003, Catalog of Sphecidae, Genera and Species, California Academy of Sciences, Department of Entomology

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :