Pompilidae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Pompilidae (les Pompiles) constitue une famille d'insectes hyménoptères apocrites de la superfamille des Vespoidea. Plus de 4 000 espèces ont été actuellement décrites de par le monde, avec une prédominance dans les zones tropicales.

Les pompiles peuvent paralyser et déplacer des proies beaucoup plus lourdes qu'eux

Leur caractéristique principale est d'être des prédateurs exclusifs d'araignées.

Morphologie[modifier | modifier le code]

D'une taille générale variant de 15 à 25 mm, mais s'étalant de 2,5 à 50 mm, corps noir dans les régions paléarctiques mais fréquemment colorés sous les tropiques avec des reflets bleu-violet sur les ailes.

  • Antennes longues de 13 mm chez le mâle, 12 chez la femelle et s'enroulant en crosse après la mort.
  • Scape court, un peu renflé.
  • Tête orthognathe, trois ocelles.
  • Téguments lisses, très rarement sculptés au niveau du segment médiaire.
  • Le pronotum atteint en arrière la base des ailes.
  • L'abdomen est rarement pétiolé.
  • Les pattes sont longues.

7 sous-familles : Pompilinae, Pepsinae, Macromerinae, Claveliinae, Pedinaspinae, Homonotinae, Ceropalinae

  • Genres : Agenia, Agenioideus, Anospilus, Batozonus, Calicurgus, Chyphomoryx, Cryptocheilus , Heteronyx, Pedinapis, Pepsis, Planiceps, Platyderes, Pogonius, Pseudogenia, Salius, Shystomyx, Stenagernia

Biologie[modifier | modifier le code]

Ce sont exclusivement des prédateurs d'araignées pour leur descendance, avec une seule proie par larve. Ils sont assez spécialisés, les genres Pepsis, Pompilus et Pedinapis ne s'attaquant qu'aux mygales.

Leur nid consiste le plus souvent en un terrier creusé à même le sol. Peu de pompiles sont bâtisseurs : le genre Pseudogenia bâtit des petits tonnelets en terre gâchée regroupés en un abri et contenant chacun une voire plusieurs araignées aux pattes sectionnées en compagnie d'un seul œuf.

Sous-famille des Pepsinae : Pompiles de grande taille avec une rangée de petites épines uniformes sur les tibias postérieurs.

Sous-famille des Macromerinae : Agenia, Macromeris, Heteropoda, Pseudogenia, etc.

Sous-famille des Claveliinae : Clavelia, Haploneurion, Sphictothetus, etc.

Sous-famille des Pompilinae : ils possèdent une rangée de petites épines d'inégale longueur sur les tibias postérieurs, celles des extrémités étant nettement plus longues. Leur taille dépasse rarement 10 à 25 mm :

  • Genres : Anoplius, Aporus, Episyron, Evagetes, Homonotus, Pompilus.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Latreille, 1805 : Des pompiliens. Histoire naturelle, générale et particulière des crustacés et des insectes: ouvrage faisant suite aux œuvres de Leclerc de Buffon, et partie du cours complet d'histoire naturelle, 13: 277-284[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Latreille, P. A. 1805. Des Pompiliens. Histoire naturelle, générale et particulière des crustacés et des insectes: ouvrage faisant suite aux œuvres de Leclerc de Buffon, et partie du cours complet d'histoire naturelle, 13: 277-284. Texte intégral.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Taxinomie :