Aller au contenu

Sorry Seems to Be the Hardest Word

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sorry Seems to Be the Hardest Word

Single de Elton John
extrait de l'album Blue Moves
Face B Shoulder Holster
Sortie
Enregistré
Eastern Sound, Toronto
Durée 3:48
Genre Soft rock
Format 45 tours
Auteur Bernie Taupin
Compositeur Elton John
Producteur Gus Dudgeon
Label Rocket, MCA

Singles de Elton John

Sorry Seems to Be the Hardest Word est une chanson écrite par Elton John et Bernie Taupin, interprétée par Elton John, parue en 1976 dans son album Blue Moves.

Version d'Elton John

[modifier | modifier le code]
Classement (1976-77) Meilleure
place
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[1] 11
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot 100)[2] 6
Drapeau des États-Unis États-Unis (Adult Contemporary)[3] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[4] 14
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Dutch Single Tip)[4] 1
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RMNZ)[5] 7
Drapeau de la France France (IFOP)[6] 19
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[6] 9

Elle a notamment été reprise par Joe Cocker et le guitariste Francis Goya. De même, l'artiste jazz québécoise Térez Montcalm, sur l'album Voodoo (2006), parmi d'autres reprises (Sweet dreams de Eurythmics, Voodoo Child de Jimi Hendrix entre autres), interprète avec brio cette chanson. Elle a été reprise en duo avec Ray Charles (ce dernier se serait éteint un mois après son dernier enregistrement), pour son tout dernier album Genius Loves Company en 2004. En 2004, une version chantée par Mary J. Blige est présente sur l'album de la bande originale du film "Bridget Jones - L'Âge de Raison" (3:45).

En 2006, une interprétation par Jimmy Scott est proposée sur l'album Reprise ! When Jazz Meets Pop Vol.2.

En 2013, Sophie-Tith, la gagnante de la Saison 9 de Nouvelle Star fait une reprise pour son premier album.

Plus récemment en 2015 , reprise par Diana Krall , sur le disque WallFlower.

Une version en allemand a été réalisée par Anne Haigis (Nacht aus Glas) en 1994.

Une version en espagnol a été réalisée par Pedro Aznar (Ya no hay forma de pedir perdón) en 1993.

Salvatore Adamo en fait une adaptation en français en 2023, dans son album In French Please ! en 2023, sous le titre Désolé est bien le mot qui tue. Il s'est heurté longtemps à la difficulté de traduire en français «The Hardest word» avant de trouver «le mot qui tue»[7].

Version de Blue et Elton John

[modifier | modifier le code]
Sorry Seems to Be the Hardest Word

Single de Blue et Elton John
extrait de l'album One Love
Face B Sweet Thing
Sortie 9 décembre 2002
Durée 3:41
Genre
Format CD single, cassette single
Auteur Elton John, Bernie Taupin
Producteur Stargate
Label

Singles de Blue et Elton John

Clip vidéo

[vidéo] Sorry Seems to Be the Hardest Word sur YouTube

Sorry Seems to Be the Hardest Word a été reprise en 2002 par le boys band britannique Blue. La chanson a été enregistrée en collaboration avec Elton John, et a été le deuxième single de leur second album, One Love. Le single a atteint la première place dans le classement des singles au Royaume-Uni, et a également atteint le numéro un en Hongrie et aux Pays-Bas.

Elle a remporté le prix de la meilleure chanson internationale de l'année aux NRJ Music Awards en 2004[8],[9].

Listes des pistes

[modifier | modifier le code]
CD single 1 au Royaume-Uni
NoTitreDurée
1.Sorry Seems to Be the Hardest Word (Radio Edit)3:31
2.Lonely This Christmas2:08
3.Sorry Seems to Be the Hardest Word (Ruffin Ready Soul Mix)3:51
4.Recording Studio Footage3:30
CD single 2 au Royaume-Uni
NoTitreDurée
1.Sorry Seems to Be the Hardest Word (Radio Edit)3:31
2.Album Medley5:44
3.Sweet Thing3:38
4.Sorry Seems to Be the Hardest Word (Video)3:31
Cassette single au Royaume-Uni
NoTitreDurée
1.Sorry Seems to Be the Hardest Word (Radio Edit)3:31
2.Album Medley5:44
3.Sweet Thing3:38

Crédits provenant de Tidal[10] .

Blue
  • Elton John – interprète associé, compositeur
  • Bernie Taupin – compositeur
  • Mikkel S. Eriksen (StarGate) – interprète associé, production
  • Tor Erik Hermansen (StarGate) – interprète associé, production
  • Mikkel SE – interprète associé
  • Hallgeir Rustan – interprète associé
  • Tore Reppe – interprète associé
  • Neil Tucker – personnel du studio
  • Ron Warshaw – personnel du studio

Classements et certifications

[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires

[modifier | modifier le code]
Classement (2002–03) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[11] 3
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA)[12] 43
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[13] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[14] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[15] 4
Drapeau du Canada Canada (Canadian Singles Chart)[16] 7
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[17] 5
Drapeau de l'Écosse Écosse (OCC)[18] 1
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[19] 7
Europe (Eurochart Hot 100)[20] 2
Drapeau de la France France (SNEP)[21] 6
Drapeau de la Grèce Grèce (IFPI)[22] 3
Drapeau de la Hongrie Hongrie (Rádiós Top 40)[23] 1
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[24] 3
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[25] 4
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[26] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RMNZ)[27] 5
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[28] 1
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[29] 1
Drapeau du Portugal Portugal (AFP)[30] 5
Drapeau de la Roumanie Roumanie (Romanian Top 100)[31] 5
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[32] 1
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[33] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[34] 3

Classements de fin d'année

[modifier | modifier le code]
Classement (2002) Position
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[35] 34
Classement (2003) Position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (GfK Entertainment)[36] 24
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[37] 29
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50)[38] 29
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50)[39] 10
Drapeau de la France France (SNEP)[40] 28
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[41] 24
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[42] 25
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[43] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Single Top 100)[44] 4
Drapeau de la Roumanie Roumanie (Romanian Top 100)[45] 11
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (UK Singles Chart)[46] 90
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[47] 20
Drapeau de la Suisse Suisse(Schweizer Hitparade)[48] 26

Certifications

[modifier | modifier le code]
Pays Certification Ventes certifiées
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA)[49] Disque d'or Or 25 000*
Drapeau de la France France (SNEP)[50] Disque d'or Or 250 000*
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (NVPI)[51] Disque d'or Or 400 000^
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni (BPI)[52] Disque d'or Or 400 000
Drapeau de la Suisse Suisse (IFPI)[53] Disque d'or Or 20 000x

*Ventes selon la certification
^Mise en rayon selon la certification
xNon précisé par la certification
ventes/streaming selon la certification

Références

[modifier | modifier le code]
  1. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company. Consulté le 22 janvier 2017.
  2. (en) Elton John - Chart history – Billboard. Billboard Hot 100. Prometheus Global Media. Consulté le 22 janvier 2017.
  3. (en) Elton John - Chart history – Billboard. Billboard Adult Contemporary. Prometheus Global Media. Consulté le 22 janvier 2017.
  4. a et b (nl) Dutchcharts.nl – Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Single Top 100. Hung Medien. Consulté le 22 janvier 2017.
  5. (en) Charts.org.nz – Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. RMNZ. Hung Medien. Consulté le 22 janvier 2017.
  6. a et b « Elton JOHN », sur blogspot.fr (consulté le ).
  7. Sylvain Siclier, « Quand Salvatore Adamo adapte des succès d’Elton John, Pearl Jam ou 10cc », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  8. L'Obs, « Les Yvelinois de Kyo triomphent aux NRJ awards », Le Nouvel Observateur, (consulté le )
  9. Karim Fadoul, « Le sacre de Kyo et de Madonna - DH Les Sports+ », La Dernière Heure, (consulté le )
  10. « One Love / Blue – Tidal », Tidal, (consulté le )
  11. (de) Musicline.de – Blue. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  12. (en) Australian-charts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. ARIA Top 50 Singles. Hung Medien.
  13. (de) Austrian-charts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  14. (nl) Ultratop.be – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  15. Ultratop.be – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  16. (en) « Blue Chart History (Canadian Digital Songs) », Billboard
  17. (da) Danishcharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Tracklisten. Hung Medien.
  18. (en) Archive Chart. Scottish Singles Top 40. The Official Charts Company.
  19. (en) Spanishcharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Canciones Top 50. Hung Medien.
  20. (en) « Hits of the World – Eurochart Hot 100 », Billboard, Nielsen Business Media, Inc., , p. 49
  21. Lescharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. SNEP. Hung Medien.
  22. (el) « Top 50 Singles Εβδομάδα 29/03 – 04/04 » [archive du ], IFPI Voir Best column.
  23. (hu) Rádiós Top 40 játszási lista – 2003. 17. hét. Rádiós Top 40 játszási lista. Magyar Hanglemezkiadók Szövetsége.
  24. (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association.
  25. (en) Italiancharts.com – Blue – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Top Digital Download. Hung Medien.
  26. (en) Norwegiancharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. VG-lista. Hung Medien.
  27. (en) Charts.org.nz – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. RMNZ. Hung Medien.
  28. (nl) Top 40-lijst. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  29. (nl) Dutchcharts.nl – Blue – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Single Top 100. Hung Medien.
  30. « Top National Sellers » [PDF], Music & Media, (consulté le ), p. 13
  31. « Romanian Top 100 » [archive du ]
  32. (en) Archive Chart. UK Singles Chart. The Official Charts Company.
  33. (en) Swedishcharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Singles Top 60. Hung Medien.
  34. (en) Swisscharts.com – Blue feat. Elton John – Sorry Seems To Be The Hardest Word. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  35. (en) « The Official UK Singles Chart 2002 » [PDF], sur UKChartsPlus
  36. (de) « Top 100 Single–Jahrescharts 2003 », GfK Entertainment (consulté le )
  37. « Jahreshitparade Singles 2003 », sur austriancharts.at (consulté le )
  38. (nl) « Jaaroverzichten 2003 », Ultratop (consulté le )
  39. « Rapports Annuels 2003 », Ultratop (consulté le )
  40. « Tops de L'année | Top Singles 2003 », SNEP (consulté le )
  41. (it) « Top of the Music – Mix e Singoli » [archive du ], FIMI (consulté le )
  42. « End of Year Charts 2003 », Recorded Music NZ (consulté le )
  43. « Top 100–Jaaroverzicht van 2003 », Dutch Top 40 (consulté le )
  44. (nl) « Jaaroverzichten – Single 2003 », MegaCharts (consulté le )
  45. (ro) « Topul anului 2003 » [archive du ], Romanian Top 100 (consulté le )
  46. (en) « The Official UK Singles Chart 2003 » [PDF], sur UKChartsPlus
  47. (sv) « Årslista Singlar, 2003 », Sverigetopplistan (consulté le )
  48. (de) « Schweizer Jahreshitparade 2003 » (consulté le )
  49. « Ultratop − Goud en Platina – 2003 », Ultratop & Hung Medien / hitparade.ch
  50. « France single certifications – Blue – Sorry Seems To Be The Hardest Word », Syndicat National de l'Édition Phonographique
  51. (nl) « Pays-Bas single certifications – Blue – Sorry Seems To Be The Harderst Word », Nederlandse Vereniging van Producenten en Importeurs van beeld- en geluidsdragers
  52. (en) « Royaume-Uni single certifications », British Phonographic Industry
  53. « The Official Swiss Charts and Music Community: Awards 2003 », Hung Medien