Sorin Oprescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oprescu.
Sorin Oprescu
Illustration.
Sorin Oprescu, en 2014.
Fonctions
Maire de Bucarest

(7 ans, 2 mois et 27 jours)
Prédécesseur Adriean Videanu
Successeur Ștefănel-Dan Marin (intérim)
Sénateur
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Bucarest
Nationalité Roumaine
Parti politique PDSR (avant 2001)
PSD (2001-2008)
Indépendant (Depuis 2008)

Sorin Oprescu

Sorin Mircea Oprescu, né le à Bucarest, est un homme politique roumain.

Médecin chirurgien de profession, il est sénateur de 2000 à 2008 et maire de Bucarest de 2008 à 2015, date de sa démission à la suite de son incarcération dans le cadre d'une affaire de corruption.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

En 1970, Sorin Oprescu réussit le concours d'entrée à la faculté de médecine de Bucarest et obtient son diplôme de médecin en 1976.

Il poursuit ensuite une spécialisation en chirurgie et est reçu docteur en sciences médicales, spécialité chirurgie en 1981. Il est notamment le médecin personnel de l'ancien chef de l'État Ion Iliescu[1].

Dans les années 1990, il est conseiller auprès du cabinet du ministre de la santé (1992-1993), puis à la ville de Bucarest (1996-2000).

En 2000, il est nommé professeur à l'Université de médecine et pharmacie Carol Davila.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Parlementaire[modifier | modifier le code]

Sorin Oprescu est élu sénateur de la capitale roumaine, Bucarest, en 2000, sous l'étiquette Parti social-démocrate. Il est réélu en 2004. Lors des législatures 2000-2004 et 2004-2008, il est vice-président de la commission sénatoriale chargée de la santé publique.

Il est président de la fédération PSD de Bucarest de février 2006 à sa démission du parti, en avril 2008. Lors du congrès extraordinaire du , il brigue la présidence du PSD mais Mircea Geoană, avec sa plateforme programme « Roumanie sociale », est élu président du parti avec 981 voix contre 395[2].

En juin 2008, après son élection comme maire de Bucarest, Sorin Oprescu démissionne de son poste de sénateur[3].

Élection présidentielle de 2009[modifier | modifier le code]

Il est l'un des douze candidats[4] à l'élection présidentielle dont le 1er tour a lieu le . Généralement crédité de la 4e place dans les sondages d'opinion, il arrive finalement en 6e position, avec 3,18 % des voix, devancés par Traian Băsescu, Mircea Geoană, Crin Antonescu, Corneliu Vadim Tudor et Hunor Kelemen. Il ne considère pas ce résultat comme une défaite et promet de continuer son combat politique. Il ne donne aucune consigne de vote pour le second tour, déclarant : « Les voix de mes électeurs ne sont pas à moi mais appartiennent aux Roumains. Leur conscience leur indiquera pour qui voter »[5].

Candidatures à la mairie de Bucarest[modifier | modifier le code]

Sorin Oprescu a brigué à trois reprises le poste de premier magistrat de la ville de Bucarest. La première fois, en 1998, il n'est pas qualifié pour le second tour, devancé, respectivement, par Viorel Lis, de la Convention démocratique roumaine (CDR) et Gheorge Pădure, candidat sans étiquette.

Il se présente à nouveau aux élections municipales de 2000 et arrive en tête du 1er tour, devant Traian Băsescu, du Parti démocrate (PD). Au second tour, Traian Băsescu le devance avec 9 815 voix d'écart.

Sorin Oprescu aux côtés de Victor Ponta, le 10 février 2014.

Sorin Oprescu est pour la 3e fois candidat lors des élections municipales de juin 2008 où il est confronté à 18 adversaires[6], dont Cristian Diaconescu, l'ancien ministre de la justice, de mars à décembre 2004, du gouvernement d'Adrian Năstase. Cristian Diaconescu a obtenu l'investiture du Parti social-démocrate au détriment de Sorin Oprescu ; de ce fait, ce dernier démissionne donc de son parti au mois d'avril 2008 et choisit de se présenter comme candidat sans étiquette. Le , il arrive en tête du 1er tour de l'élection municipale, devançant le démocrate-libéral Vasile Blaga, l'ancien ministre de l'intérieur, et Cristian Diaconescu.

Au second tour, le , Sorin Oprescu obtient l'appui de son ex-formation politique[6] et il remporte aisément l'élection face à Vasile Blaga, avec 56,55 % des suffrages. La droite roumaine enregistre ainsi dans la capitale une défaite historique[6] et Sorin Oprescu ne manque pas de le rappeler quand il déclare lors de l'annonce de sa victoire : « Ce n'est pas moi qui fait l'histoire aujourd'hui mais votre vote. Votre vote a été plus fort que les intérêts de certaines personnes »[6].

Cependant, deux maires d'arrondissement sociaux-démocrates viennent quelque peu ternir le succès de Sorin Oprescu. Neculai Onțanu, maire du 2e arrondissement annonce son soutien à Vasile Blaga[7] ; le maire du 5e arrondissement, Marian Vanghelie, annonce, lui, son refus de soutenir Oprescu et le qualifie de « petit démagogue »[8].

Accusations de corruption et incarcération[modifier | modifier le code]

Au début du mois de septembre 2015, Sorin Oprescu est placé en rétention préventive pour 30 jours par la Direction nationale anticorruption (DNA), après avoir reçu un pot-de-vin de 25 000 euros[9],[10]. Selon le communiqué de la DNA, entre 2013 en 2015, un groupe de fonctionnaires de l'administration locale de la municipalité de Bucarest s'est formé dans le but de conditionner l'attribution des contrats publics par la mairie au paiement d'une commission sur les profits bruts, Sorin Oprescu recevant 10 % de la valeur des contrats[11]. Le 7 septembre, l'Agence nationale d'intégrité déclenche une procédure de vérification des avoirs de Sorin Oprescu[12].

Annexes[modifier | modifier le code]

Résultats des élections municipales de Bucarest[modifier | modifier le code]

Année 1er tour[13] 2e tour
Viorel Lis Gheorge Pădure Sorin Oprescu
1998 241 017 - 41,6 % 113 182 - 19,5 % 111 759 - 19,3 % Oprescu non qualifié
Année 1er tour[14] 2e tour[15]
Traian Băsescu Sorin Oprescu Traian Băsescu Sorin Oprescu
2000 108 862 - 17,19 % 260 689 - 41,16 % 362 853 - 50,69 % 353 038 - 49,31 %
Année 1er tour[16] 2e tour[17]
Vasile Blaga Sorin Oprescu Vasile Blaga Sorin Oprescu
2008 161 165 - 29,56 % 164 219 - 30,12 % 242 760 - 43,45 % 315 981 - 56,55 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Dosar de politician : Sorin Oprescu - Doctorul, Primarul, Miticul de Bucureşti », sur realitatea.net, (consulté le 9 novembre 2015)
  2. Revue de la presse roumaine du 11 décembre 2006, sur le site investir-roumanie.com
  3. Sorin Oprescu a demisionat din Parlament, sur le site gandul.info
  4. Le maire de Bucarest candidat à la présidentielle, sur le site uneautreroumanie.com
  5. Romania : Traian Basescu, Mircea Geoana Face Runoff, sur le site seeurope.net
  6. a, b, c et d L'organisation administrative et politique de la Roumanie, sur le site cdsp.sciences-po.fr [PDF]
  7. Onțanu îl sprijină pe Blaga!, sur le site alegerilocale2008.ro
  8. Vanghelie: Oprescu e un demagog ieftin, sur le site alegerilocale2008.ro
  9. (ro) Mădălina Mihalache, « Sorin Oprescu, reținut de DNA. Nicușor Dan: O zi memorabilă. Analist politic: Candidații din afara sistemului au o altă perspectivă la alegerile din 2016 », sur Adevărul,
  10. (ro) Alina Neagu, « Sorin Oprescu, acuzat de luare de mita, a fost arestat preventiv pentru 30 de zile », sur HotNews,
  11. (ro) « Direcția Națională Anticorupție - comunicat », sur Pna.ro
  12. (ro) R. M., « ANI a declanșat procedura de verificare a averii lui Sorin Oprescu », sur HotNews,
  13. Toamna se numara voturile, sur le site evz.ro
  14. « Rezultatele finale ale primului tur de scrutin in Bucuresti »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site ziua.net
  15. « Basescu a venit la Primarie »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur le site ziua.net
  16. Rezultate, alegerea primarului general, sur le site du Birou Electoral Central [PDF]
  17. BEM: Sorin Oprescu a fost declarat primar general al Capitalei, sur le site alegarilocale2008.ro

Lien externe[modifier | modifier le code]