Sophie Janinet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie Janinet
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 40 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Geneviève Sophie Billé
Autres noms
Sophie Giacomelli
Nationalité
Activités
Maître
Jean-François Janinet
(son beau-père)
Mouvement

Sophie Janinet, connue aussi sous le nom de Sophie Giacomelli[1], née Geneviève Sophie Billé le à Paris[2] et morte dans la même ville le [3], est une artiste peintre et graveuse française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Sophie Janinet, née Billé, est la fille de Jacques Henri Billé et Marie Magdeleine Fourmantin[4]. Après le décès de son père, sa mère se remarie avec Jean-François Janinet ; Sophie Janinet prendra par la suite le nom de son beau-père comme nom d'artiste. En 1802, elle épouse Joseph Marie Juvenal Giacomelli, artiste musicien[5],[6]. Lui même veuf en 1819, il se remarie avec Anne Rebours, dont il aura une descendance. Il meurt à Paris en 1835[7].

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Artiste néoclassique, Sophie Janinet fait ses débuts au Salon en 1799 avec un lavis à l'encre de Chine intitulé La Mort de Lucrèce[8],[9]. Elle expose aux Salons de l'an VII et de l'an VIII la Paix et l'Abondance, gravures au lavis, à l'imitation des bas-reliefs, d'après Sauvage, et un portrait du consul Bonaparte[10]. En 1800, elle expose une gravure à l'imitation du bronze[8]. Elle a par ailleurs des activités de chanteuse et de sculptrice[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

La Mort de Lucrèce (Salon de 1799), lavis d'encre sur papier, localisation inconnue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]