Sophie Ferracci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sophie Ferracci
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Autres informations
Parti politique

Sophie Gagnant-Ferracci est une avocate d'affaires.

Elle exerce différentes responsabilités dans des cabinets auprès d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie et à En marche !, puis auprès d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Olivier Sichel, directeur général adjoint de la Caisse des dépôts et consignations.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est diplômée d'HEC Paris (H99)[1] et est titulaire d'un DEA en droit de l'Université Paris II[2].

Elle est l'épouse de l'économiste Marc Ferracci[3].

En , elle devient directrice de cabinet d'Emmanuel Macron au ministère de l'Économie. Elle quitte ses fonctions au moment de la démission d'Emmanuel Macron et devient sa cheffe de cabinet au sein du mouvement En marche ! pour l'élection présidentielle française de 2017[4].

Le (JO ), elle est nommée chef de cabinet d'Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé[5].

En , elle est nommée directrice de cabinet d’Olivier Sichel, qui est lui-même directeur général adjoint de la CDC, une embauche qui serait controversée du fait de sa proximité avec Emmanuel Macron[6].

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. « L'avocate Sophie Ferracci sera la nouvelle chef de cabinet d'Emmanuel Macron - Journal des Entreprises Toutes éditions », sur Le Journal des Entreprises (consulté le 3 décembre 2017)
  3. Marc et Sophie Ferracci, le couple stratégique de la campagne d’Emmanuel Macron Le Monde, 26 avril 2017
  4. Agathe Dahyot, Cédric Pietralunga, Jérémie Baruch et Maxime Vaudano, « Qui sont les trente proches d’Emmanuel Macron qui comptent au sein d’En marche ! ? », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. Legifrance, JO du 24.05.2017.
  6. Laurent Mauduit, « Embauches controversées à la Caisse des dépôts », Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 4 mai 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]