Société du papier linge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sopalin)

Sopalin
Sofidel France
(ex Société du papier linge)
Création 1946
Fondateurs Papeterie Darblay
Forme juridique Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Frouard
Drapeau de France France
Direction Luigi Lazzareschi
Activité Fabrication d'articles en papier à usage sanitaire ou domestique (code 1722Z)
Produits Essuie-tout
Société mère Soffass Italie
Effectif 737 en 2017
SIREN 411 198 880
Site web www.sopalin.fr

Chiffre d'affaires 253 897 900 € en 2018
Résultat net -6 329 800 € en 2018 (perte)[1]

La Société du papier linge est une société française créée par la papeterie Darblay, Essonnes, en 1946 pour commercialiser un essuie-tout et des mouchoirs en ouate de cellulose[2]. La marque Sopalin (acronyme formé par contraction des premières lettres de la raison sociale : « So-pa-lin ») est devenue notoire en ce qui concerne les essuie-tout et a acquis une grande renommée depuis son dépôt le à l'INPI. Elle est couramment utilisée par antonomase pour désigner n'importe quelle marque d'essuie-tout en papier[3].

Le Sopalin connaît un réel succès auprès des familles françaises, ce qui nécessite une extension des unités de production implantées à Essonnes et Villabé.

En 1958, avec l’aide d’une société américaine, les Darblay envisagent la construction d’une nouvelle machine avant que le ministre de l’Industrie et du Commerce de l’époque s’y oppose pour cause de décentralisation[réf. nécessaire][4]. C’est finalement à Sotteville, près de Rouen (Seine-Maritime), que le Sopalin continue à être fabriqué par le groupe Kimberly-Clark, acteur américain qui prend en France le nom de Kimberley Clark Sopalin.

En 2010, Kimberly-Clark vend les marques Sopalin et Le Trèfle au groupe italien Délipapier, qui prend le nom de Sofidel le .

La marque est la propriété de la société italienne Soffass (Porcari)[5].

Elle est exploitée par la société Sofidel France, qui continue de produire du « Sopalin » dans son usine de Frouard, en Meurthe-et-Moselle[6],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/sofidel-france-411198880.html
  2. Odile Blanc, Textes et textiles du Moyen-Age à nos jours, École Normale Supérieure, 2008 (ISBN 978-2-8478-8110-3), p. 38 [lire en ligne]
  3. Bras de fer économico-juridique autour du nom Sopalin, LSA, 30 septembre 2010
  4. Mémoire du Patrimoine VIvant, témoignage de Stanislas Darblay, https://www.asso-mpv.com/ (lire en ligne), à partir de la 55e minute
  5. « Informations légales », sur Sopalin (consulté le 16 février 2019)
  6. Inauguration de l'usine de Delipapier à Frouard, L'Usine nouvelle, 15 juin 2004
  7. Délipapier, c'est la ouate qu'elle préfère, Le Républicain lorrain, 17 avril 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]