Sky Deutschland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sky Deutschland AG)
Aller à : navigation, rechercher

Sky Deutschland

Description de l'image  SKY Basic Logo.svg.
Création
Dates clés 2002, faillite de KirchPay TV
Forme juridique Société anonyme
Siège social Drapeau d'Allemagne Unterföhring (Allemagne)
Direction Brian Sullivan
Activité Audiovisuel
Produits Télévision payante
Site web www.sky.de

Sky Deutschland est une entreprise allemande cotée au MDAX dont le siège social se situe à Munich en Bavière. L'entreprise a été créée en 1991 sous le nom de Premiere, et c'est un acteur majeur de la télévision payante en Allemagne, en Autriche et en Suisse allemande.

Historique[modifier | modifier le code]

Premiere AG a été créé en 1990 par les groupes Kirch, UFA et Canal+ Groupe. En 1991, Kirch, qui possédait depuis 1984 Teleclub, bouquet qui émettait déjà en Allemagne et en Suisse, le fusionne avec Premiere. En 1997, Premiere est diffusé pour la première fois en numérique. Malgré un succès mitigé (une majorité d'Allemands reçoit par câble une trentaine de chaines gratuite et ne voit donc pas l'utilité de payer pour en voir d'autres...), KirchPay TV fait faillite en 2002, entrainant Premiere et ses droits de diffusions élevés du football dans sa chute. Le bouquet est racheté en 2003 par le fonds d'investissement Permira et d'autres partenaires qui relancent le bouquet et l'introduisent en bourse en 2005, en pleine gloire. Malheureusement pour Premiere, les fonds levés ne s'avèrent pas suffisants pour racheter les droits de la Bundesliga, qui filent vers un consortium de cablo-opérateurs. La société les récupéra en 2006 en faisant rentrer ce consortium dans son capital, mais les autorités allemandes de la concurrence jugeront en 2007 le rapprochement anticoncurrentiel.

En février 2009, le groupe a encore publié de mauvais résultats. Preuve que la télévision à péage peine à s'imposer outre-Rhin. Au dernier trimestre 2008, Premiere a encore perdu 114.3 millions d’euros, contre 23.5 pour le dernier trimestre 2007. La perte annuelle se serait élevée à 269.4 millions d'euros, là encore un record. Pire, le nombre des abonnés a légèrement baissé passant de 2,5 à 2,4 millions.

Mais depuis quelques mois[Quand ?], le groupe News Corp de Ruppert Murdoch a pris 25.1% du capital de Premiere. Il souhaite monter encore plus dans le capital et placer ses propres dirigeants.

Le , le groupe Premiere a été rebaptisé pour devenir Sky Deutschland.

Activités[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Distribution d'offres de télévision à péage[modifier | modifier le code]

À l'instar de ses concurrents européens tel que Canal+ Groupe ou Sky Global, Premiere AG propose à ses abonnés différentes formules tel que Premiere Start, son offre premium comparable à Canal+ Le Bouquet en France, qui diffuse des programmes tels que la bundesliga, le championnat allemand de football, de la Formule 1, des films et des séries américaines, des contenus érotiques...

Premiere Thema, comparable à Canalsat, est un bouquet de chaines thématiques. On y retrouve des thématiques diverses et variés tel que la science-fiction avec Sci Fi Germany, des documentaires avec Discovery Channel...

Ses offres sont disponibles via le satellite, l'ADSL et le câble. Premiere AG comptait fin septembre 2007 plus de 3,53 millions d'abonnés à ses différentes formules.

Premiere Internet TV[modifier | modifier le code]

Premiere AG détient 100 % de Premiere Internet TV, éditeur des sites internet allemand, autrichien et suisse de Premiere (Premiere.de, Premiere.at...) du site de vidéo à la demande (VOD) vod.première.de, accessible sur Internet, et Direkt+ via le décodeur. Par ailleurs, Les activités de Pay-per-view sont très développées en Allemagne, les offres de Premiere AG sous les noms de Premiere Direkt, de Premiere Erotik...connaissent donc un grand succès. Enfin, les services interactifs, disponibles avec le décodeur, sont parmi les plus complets d'Europe.

Premium Media Solution[modifier | modifier le code]

PMS est la régie pub de Premiere AG. Elle commercialise les espaces publicitaires des chaines de Premiere AG, notamment ceux diffusés lors des retransmissions de Formule 1, qui rencontrent un grand succès.

Primus Sport[modifier | modifier le code]

Primus Sport, société contrôlée à 100 % par Premiere AG, est une agence de gestion de droits sportifs qui a pour objectif d’acquérir les droits des retransmissions sportives diffusées sur les chaines de Premiere AG. L’agence commercialise les compétitions non diffusées et gère aussi les droits liés aux nouveaux médias (internet, mobile, UMTS...).

Activités à l'étranger[modifier | modifier le code]

Distribution d'offres de télévision à péage[modifier | modifier le code]

Premiere Autriche[modifier | modifier le code]

Premiere Autriche, dérivée autrichienne de Premiere Allemagne, propose en tant que contenus premiums à ses abonnés le championnat autrichien de football, du hockey sur glace...

Premiere Suisse[modifier | modifier le code]

Premiere Suisse n'est par une offre en tant que telle, il s'agit en réalité de Premiere Allemagne vendu en Suisse germanophone.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]