Sirop de datte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la cuisine <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la cuisine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sirop de datte.

Le sirop de datte, également appelé improprement « miel » de datte, est un sirop sucré foncé (mélasse de fruit) obtenu à partir d'extrait de dattes et typique de la cuisine du Moyen-Orient.

Le sirop de datte est appelé Rub Al-Tamr dans le monde arabe[1].

Le sirop est préparé à base de dattes cuites dans de l'eau, puis filtrées pour enlever les noyaux et enfin pressées pour extraire un jus. Le jus extrait est concentré par cuisson à feu doux jusqu'à l'obtention d'un liquide coloré et sirupeux (30 à 35°), avec une concentration de solide total de 70 % en poids. Le sirop contient principalement des sucres dont le sucrose, le glucose et le fructose[1],[2]. Les dattes du Phoenix dactylifera de par leur teneur importante en sucre sont utilisés pour la fabrication du sirop de datte[3].

Les mélanoïdines (issue de réaction de Maillard) et les complexes de fer-polyphénol sont responsables de la couleur foncée du sirop[1].

Le sirop de datte s'utilise de la même façon que le sirop d'érable, pour accompagner les crêpes, les gaufres, ou bien en pâte à tartiner[4]. En cuisine, il est mélangé à du tahini ou avec d'autres pâtisseries comme édulcorant ou pour son odeur caractéristique[3]. Il sert à l'élaboration de produit alimentaires industriels tels que crème glacée, boissons, alcool, vinaigre, etc.[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) M.A. Mohamed & A.A. Ahmed. Libyan Date Syrup (Rub Al-Tamr). Journal of Food, 2006, Science Volume 46 Issue 4, Pages 1162 - 1174. DOI:10.1111/j.1365-2621.1981.tb03015.x
  2. (en) R. Patzold & H. Bruckner. "Mass Spectrometric Detection and Formation of D-Amino Acids in Processed Plant Saps, Syrups, and Fruit Juice Concentrates". J. Agric. Food Chem 53: 9722-9729, 2005. DOI:10.1021/jf051433u.
  3. a et b (en) J. Basan (2007). The Middle Eastern Kitchen. Hippocrene Books. p.158. ISBN 0-7818-1190-2.
  4. Datte www.passeportsante.net

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]