Silure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Silurus)
Aller à : navigation, rechercher

Silurus

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silure (homonymie).

Les silures (Silurus) forment un genre de poisson d'eau douce de la famille des Siluridae. On compte aujourd'hui 16 espèces identifiées de silures, dont la plus connue est le silure glane.

Description[modifier | modifier le code]

Les silures mesurent environ 1,5 m de long en moyenne, mais peuvent atteindre 2,5 m.

Éthologie[modifier | modifier le code]

Silurus asotus capturé au Japon.
Silurus sp. - ensemble des viscères - mnhn Paris

Ce sont des poissons omnivores. Le silure est un poisson solitaire, lucifuge (qui évite la lumière), vivant d'ordinaire dans les zones les plus profondes de son habitat. Cependant ce comportement peut évoluer exceptionnellement comme mis en évidence par une étude sur des silures du Tarn chassant, en pleine journée et en se projetant hors de l'eau, des pigeons venus s'abreuver sur les rives de la rivière[1][2].

Ils vivent en moyenne 20 ans. La période des amours se situe de mai à juillet dans des eaux à 20 °C ; la femelle peut pondre jusqu'à 500 œufs. Après avoir fécondé la femelle, le mâle reste deux jours avec elle et lui donne des coups de tête dans le ventre pour l'inciter à pondre.[réf. nécessaire]

Risques sanitaires, écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Parce que s'alimentant volontiers au niveau du sédiment et étant susceptible de vivre longtemps, dans une eau polluée, le silure fait partie des poissons reconnus bioaccumulateurs. En raison de sa propension à bioconcentrer les métaux lourds, certains métalloïdes ou des polluants peu biodégradables tels que les PCB, furanes ou dioxines, le silure peut dans certains milieux aquatiques pollués être durablement ou provisoirement interdit de pêche, de détention et de toute commercialisation, dont en France[3].

Espèces[modifier | modifier le code]

Détail de la tête d'un Silurus lithophilus en aquarium.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Article Blog Passeur de Sciences : Dans le Tarn, d’étonnants poissons se mettent à chasser… le pigeon », sur [Le Monde],‎ (consulté le 14 décembre 2014)
  2. (en) « “Freshwater Killer Whales”: Beaching Behavior of an Alien Fish to Hunt Land Birds », sur PLOS ONE,‎ (consulté le 14 décembre 2012)
  3. ARS (Agence régionale de santé Nord- Pas- de- Calais)Arrêté interpréfectoral portant interdiction de consommation, de commercialisation, et de détention de certaines espèces de poissons pêchés dans les cours d'eau des départements du Nord et du Pas-de-Calais. Arrêté n° 2014202-0003 signé par Dominique BUR - Préfet du Nord Denis ROBIN, Préfet du Pas- de- Calais - le 21 Juillet 2014]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]