Silure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Silurus

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Silure (homonymie).

Les silures (Silurus) forment un genre de poisson d'eau douce de la famille des Siluridae. On compte aujourd'hui 16 espèces identifiées de silures, dont la plus connue est le silure glane.

Description[modifier | modifier le code]

Le silure est un poisson sans écailles avec une peau de couleur verte - brune et une peau très glissante car recouverte de mucus. Son ventre est assez clair, de couleur jaune ou blanc et il existe également des spécimens albinos de couleur jaune, jaune-orangé. La tête du silure est massive et plate avec une grosse bouche dotée de lignes de dents très petites et nombreuses orientées vers l’arrière de sa gueule. Il possède 6 barbillons, deux longs sur la mâchoire supérieure et quatre courts sur la partie inférieure de sa tête. On compte 4 nageoires, une anale, une dorsale munie d’un aiguillon et des pelviennes de chaque côté également munie d’un dard.

Les silures mesurent environ 1,5 m de long en moyenne et les poissons de plus de 2m sont de plus en plus réguliers, pour un poids allant de 50kg à 80kg. Les plus gros silures atteignent des tailles allant de 2,65 m à 2,75 m[1], le record pris sur les eaux françaises étant de 2,74 m[2],[3],[4].

Éthologie[modifier | modifier le code]

Silurus asotus capturé au Japon.
Silurus sp. - ensemble des viscères - mnhn Paris

Le silure est un poisson omnivore solitaire, lucifuge (qui évite la lumière), vivant d'ordinaire dans les zones les plus profondes de son habitat. Ce comportement peut cependant évoluer exceptionnellement, comme mis en évidence par une étude sur des silures du Tarn chassant en pleine journée des pigeons venus s'abreuver sur les rives de la rivière[5],[6] en se projetant hors de l'eau. Ils sont également très nombreux à peupler la Seine, à Paris en particulier.

Ils vivent en moyenne 20 ans. La période des amours se situe de mai à juillet dans des eaux à 20 °C ; la femelle peut pondre jusqu'à 500 œufs. Après avoir fécondé la femelle, le mâle reste deux jours avec elle et lui donne des coups de tête dans le ventre pour l'inciter à pondre.[réf. nécessaire]

Risques sanitaires, écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Parce que s'alimentant volontiers au niveau du sédiment et étant susceptible de vivre longtemps, dans une eau polluée, le silure fait partie des poissons reconnus bioaccumulateurs. En raison de sa propension à bioconcentrer les métaux lourds, certains métalloïdes ou des polluants peu biodégradables tels que les PCB, furanes ou dioxines, le silure peut dans certains milieux aquatiques pollués être durablement ou provisoirement interdit de pêche, de détention et de toute commercialisation en France[7].

Espèces[modifier | modifier le code]

Détail de la tête d'un Silurus lithophilus en aquarium.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Silure record du monde : découvrez la taille du plus gros silure du monde », sur www.1max2peche.com (consulté le 1er novembre 2017)
  2. Eric Berger, « Le record du monde du plus gros silure battu dans le Tarn avec une prise de 2,74 mètres ! », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  3. « Il sort d’une rivière un silure de 130 kilos! », sur lunion (consulté le 8 novembre 2015)
  4. « Un monstre de 2m73 et 130 kg sorti de l’eau : nouveau record du monde ! », sur www.estrepublicain.fr (consulté le 8 novembre 2015)
  5. « Article Blog Passeur de Sciences : Dans le [[Tarn (rivière)|Tarn]], d’étonnants poissons se mettent à chasser… le pigeon », sur [Le Monde], (consulté le 14 décembre 2014)
  6. (en) « “Freshwater Killer Whales”: Beaching Behavior of an Alien Fish to Hunt Land Birds », sur PLOS ONE, (consulté le 14 décembre 2012)
  7. ARS (Agence régionale de santé Nord- Pas- de- Calais)Arrêté interpréfectoral portant interdiction de consommation, de commercialisation, et de détention de certaines espèces de poissons pêchés dans les cours d'eau des départements du Nord et du Pas-de-Calais. Arrêté n° 2014202-0003 signé par Dominique BUR - Préfet du Nord Denis ROBIN, Préfet du Pas- de- Calais - le 21 juillet 2014.]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]