FishBase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Logo
FishBase

Adresse https://fishbase.net.br/search.php
Commercial Non
Écrit en PHP
Licence (CC-BY-NC)
Type de site Encyclopédie
Langue Français
Siège social Laguna
Drapeau des Philippines Philippines
Directeur éditorial Rainer Froese, Daniel Pauly
Lancement 1996
État actuel En activité

FishBase est une base de données d'information sur les poissons[1], accessible sur le Web[2] depuis août 1996.

En décembre 2006, elle contenait la description de plus de 29 700 espèces, 223 600 noms vernaculaires dans des centaines de langues, plus de 43 800 images, et plus de 39 300 références à des publications scientifiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Classification[modifier | modifier le code]

FishBase est en cours de migration de sa classification des poissons pour suivre Fishes of the World, 4e version, mars 2006, de Joseph S. Nelson (ISBN 0-471-25031-7).[Depuis quand ?]

Liens :

Direction[modifier | modifier le code]

Depuis l'an 2000, FishBase est dirigé par le Consortium FishBase. Ce consortium est coordonné par le Leibniz-Institut für Meereswissenschaften et constitué par (dans l'ordre alphabétique) :

Les auteurs sont le Français Daniel Pauly et l'Allemand Rainer Froese.

Usage[modifier | modifier le code]

FishBase est une des références les plus importantes de Wikipédia pour ce qui concerne l'ichtyologie et en particulier la description et l'identification des poissons. Pour ce qui est de la taxinomie, FishBase est souvent en désaccord avec ITIS. Auquel cas, les deux taxinomies sont présentées dans Wikipédia. Exemples de conflits : Rajiformes et Ablabys.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Terence W. Rowell, « FishBase 96: Concepts, design and data sources », Aquaculture, vol. 154, no 1,‎ , p. 87–89 (ISSN 0044-8486, DOI 10.1016/s0044-8486(97)82599-9, lire en ligne, consulté le )
  2. Rainer Froese et Martin Quaas, « Rio+20 and the reform of the Common Fisheries Policy in Europe », Marine Policy, vol. 39,‎ , p. 53–55 (ISSN 0308-597X, DOI 10.1016/j.marpol.2012.10.007, lire en ligne, consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]