Silovik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un silovik (en russe : Силовик) (pluriel en langue russe :siloviki) est un représentant d'organismes étatiques chargés de veiller à l'application de la loi, d'organismes de renseignements, des forces armées et autres structures auxquels l'état délègue son droit d'utiliser la force (ils sont généralement appelés ministère ou organisme d'application de la loi). Appliqué à la Russie [1] le concept est souvent étendu aux représentants des groupes politiques, mais également aux hommes d'affaires, associés aux structures du pouvoir en Russie ou dans le passé en URSS [2]. En tant que terme d'argot ce mot est passé dans d'autres langues comme terme politique largement utilisé dans la conversation courante et dans le journalisme pour décrire les processus politiques propres à la Russie ou à l'ex-espace soviétique. L'étymologie du mot est le mot russe sila (сила) qui signifie force.

Organismes étatiques en Russie actuelle[modifier | modifier le code]

La politologue Bettina Renz répertorie [1] entre autres les organismes suivants parmi les structures de pouvoirs susceptibles d'être qualifiées de siloviki dans la fédération de Russie:

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Renz B., Routledge Handbook of Russian Politics and Society, Taylor \& Francis, , 498 p. (ISBN 9781136641022, lire en ligne), The Russian power ministries and security services, p. 209—219
  2. BBC:«Russian ex-spies flex their muscles»

Liens externes[modifier | modifier le code]