Sergueï Ivanov (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sergueï Ivanov et Ivanov.

Sergueï Ivanov
Illustration.
Fonctions
Chef de l'Administration présidentielle de la Fédération de Russie

(4 ans, 7 mois et 21 jours)
Président Dmitri Medvedev
Vladimir Poutine
Prédécesseur Sergueï Narychkine
Successeur Anton Vaïno
Vice-président du gouvernement russe

(3 ans, 7 mois et 10 jours)
Président Dmitri Medvedev
Président du gouvernement Vladimir Poutine
Premier vice-président du gouvernement russe

(2 ans, 5 mois et 28 jours)
Président Vladimir Poutine
Dmitri Medvedev
Ministre de la Défense

(5 ans, 10 mois et 18 jours)
Président Vladimir Poutine
Prédécesseur Igor Sergueïev
Successeur Anatoli Serdioukov
9e secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie

(5 mois et 22 jours)

(10 mois et 1 jour)
Président Vladimir Poutine
Boris Eltsine
Prédécesseur Vladimir Poutine
Successeur Vladimir Rouchaïlo
Biographie
Nom de naissance Sergueï Borissovitch Ivanov
Сергей Борисович Иванoв
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Léningrad
Nationalité Russe
Conjoint Irina Ivanova

Sergueï Ivanov (homme politique)

Sergueï Borissovitch Ivanov (en russe : Сергей Борисович Иванoв), né le à Léningrad, est un homme politique russe. Il fut premier vice-président du gouvernement chargé de l'industrie de défense et de la diversification de l'économie civile entre le et sa nomination comme chef de l'administration présidentielle en 2011. Avant cela il fut ministre de la défense du au et vice-Premier ministre affecté à la défense et au complexe militaro-industriel du gouvernement de Mikhaïl Fradkov du au . En il est nommé vice-président du gouvernement de Vladimir Poutine, puis peu avant la nouvelle élection de Poutine en 2012, il est nommé par Dmitri Medvedev chef de l'administration du président de Russie en décembre 2011, succédant à Sergueï Narychkine. Il est remercié le 12 août 2016 et remplacé par son adjoint Anton Vayno.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sergueï Ivanov est né en 1953 à Leningrad. Après ses études de philologie il est admis à l'institut supérieur du KGB de Minsk où il monte en grade. Il est promu en directeur adjoint du FSB (ex KGB).

Il devient secrétaire du Conseil de sécurité de la Russie. Par décret présidentiel numéro 353, le , il est promu ministre de la Défense. Il est nommé vice-Premier ministre affecté à la défense et au complexe militaro-industriel par Vladimir Poutine le .

Ivanov était considéré comme candidat potentiel pour l'élection présidentielle de 2008, mais son étoile présidentielle faiblit suite à l’affaire Andreï Sytchev. Le jeune soldat Sytchev avait dû être amputé des deux jambes et de ses testicules après avoir été battu par d'autres soldats en janvier 2006 lors d'un des bizutages sévères traditionnels dans l'armée russe. Le ministre de la Défense Ivanov avait alors minimisé les violences subies par Sytchev[1]. Des associations avaient fait circuler une pétition demandant la démission d'Ivanov. Cette pétition de 10 000 signatures avait été envoyée au président Poutine[2].

Le fin de sa carrière au plus haut niveau a fait l'objet d'interrogations: alors que Serguey Ivanov a déclaré avoir demandé à être déchargé de son poste après avoir eu le plus long terme parmi les chefs de l'administration du président (4 ans et 8 mois), les observateurs relient son départ à celui d'autres membres du "groupe de Léningrad"[3], une poignée de dirigeants proches de V. Poutine depuis ses débuts comme étudiant, puis jeune politicien à Saint Petersbourg. Sans négliger la recherche de nouveaux collaborateurs plus jeunes pour résoudre la crise économique et mettre en œuvre sa politique de restauration de la puissance russe, la crainte de V. Poutine de répéter l'image sénile d'un Brejnev entouré des vieillards du Politburo serait une des motivations pour ce renouvellement de génération autour de lui[4].

Son fils Aleksander, 37 ans, membre du Conseil d'administration de la banque Vnechekonombank (Внешэкономбанк) s'est noyé dans des circonstances obscures aux Émirats arabes unis le 3 novembre 2014[5]. Il avait auparavant causé la mort, au volant de sa voiture à Moscou, d'une piétonne de 68 ans, Svetlana Beridze, affaire dans laquelle il avait été blanchi le 21 novembre 2005 au motif qu'il n'avait pas eu « la possibilité technique de freiner à temps »[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]