Siligo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une [[commune <adjF>]] image illustrant italien image illustrant la Sardaigne
Cet article est une ébauche concernant une commune italienne et la Sardaigne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Siligo
Panorama
Panorama
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of the Italian region Sardinia.svg Sardaigne 
Province Sassari 
Code postal 07040
Code ISTAT 090068
Code cadastral I732
Préfixe tel. 079
Démographie
Gentilé silighesi
Population 891 hab. (31-11-2014[1])
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 35′ 00″ Nord 8° 44′ 00″ Est / 40.58333, 8.73333
Altitude Min. 406 m – Max. 406 m
Superficie 4 361 ha = 43,61 km2
Divers
Saint patron Santa Vittoria
Fête patronale 23 décembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sardaigne

Voir sur la carte administrative de Sardaigne
City locator 14.svg
Siligo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Siligo

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Siligo
Liens
Site web http://www.comunesiligo.it/

Siligo est une commune de la province de Sassari dans la Sardaigne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Siligo fait partie de la région agraire No. 6 - Meilogu (Logudoro). Étend son territoire plus de 4000 hectares et se caractérise par plusieurs reliefs d'origine volcanique, parmi eux le Mont Santu (733 mètres), avec sa forme de cône tronqué caractéristique (Mesa) et le mont Ruju avec ses dykes d'une taille considérable, appelé Su Muru 'e Ferru (Le mur de fer). Autres relief de grande valeur paysagère est le mont Saint-Antoine (599 mètres), qui est la branche nord-ouest du plateau volcanique appelé mont Pelau.

Archéologie et histoire[modifier | modifier le code]

Au sommet du mont Saint-Antoine il y a une importante sanctuaire nuragique ainsi que les vestiges d'un château fort médiéval (identifiés par plusieurs noms, y compris Cepola, Capula, Crastula). Son nom est documenté dans les condaghes (du XIe au XIIIe siècle) de San Nicola di Trullas (Saint-Nicolas de Trullas) et San Michele di Salvennor (St. Michael de Salvennor), et dans d'autres différents documents, où le nom est inscrit sous différentes formes telles que "Siloque, Siloghe, Syloge".

Economie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

  • San Vincenzo Ferrer, la dernière semaine d'août

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
10 mai 2015 en cours Mario Sassu PD  
Les données manquantes sont à compléter.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ardara, Banari, Bessude, Bonnanaro, Codrongianos, Florinas, Mores, Ploaghe

Personnalités[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Sur les autres projets Wikimedia :