Sia Partners

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sia Partners
logo de Sia Partners
Logo Sia Partners

Création 1999
Fondateurs Matthieu Courtecuisse
Personnages clés Anne-Marie Idrac (conseillère principale)
Forme juridique Société anonyme
Slogan Pioneer of Consulting 4.0
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Matthieu Courtecuisse
Activité Consulting
Produits Conseil en management et stratégie opérationnelle
Effectif 1650+ consultants
SIREN 423507730Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.sia-partners.com/

Chiffre d'affaires comptes récents non disponibles[1]

Sia Partners est un cabinet de conseil en management et en intelligence artificielle fondé en 1999.

Historique[modifier | modifier le code]

Cofondée en 1999 par Matthieu Courtecuisse (diplômé de l'ENSAE Paris[2]), la société est fondée à Paris autour du secteur des services financiers puis elle investit dans d'autres secteurs. Le cabinet s'implante en 2005 à Bruxelles, en 2006 à Rome et Milan et en 2007 à Casablanca. En 2008, le cabinet acquiert d’EDS Consulting Services France (anciennement AT Kearney Interactive), une entité réunissant une vingtaine de consultants[3]. En 2009, Sia Partners s'implante à Dubaï et aux Pays-Bas.

En , Sia Partners a acquis la société Axelboss, le pôle conseil en management de la société Valtech. Cette opération augmente les effectifs du cabinet d’une trentaine de personnes pour les porter à près de 300[4]. En , Sia Partners a fait l’acquisition de OTC Americas, filiale à New-York du groupe OTC Conseil. La même année, Sia Conseil France et Sia Conseil Maroc deviennent Sia Partners[5]. En 2013, le cabinet ouvre un bureau en Arabie Saoudite (Riyad).

En , Sia Partners annonce l’acquisition des activités internationales de Management Consulting du groupe Investance, société de conseils et de services dédiés au secteur de la finance. Ce rachat se traduit par l’intégration de 60 consultants et par trois nouvelles implantations : Londres (20 consultants), Hong Kong et Singapour (20 consultants). À New York, l’équipe de Sia Partners double ainsi de taille et atteint 40 consultants[6]. En , Sia Partners rachète Sourcing France (ex-Factea France)[7].

Sia Partners ouvre un bureau à Charlotte, en Caroline du Nord, en [8]. Le cabinet annonce l'acquisition de Molten Group en [9].

En , Sia Partners lance un fonds d'investissement, Studio>. En , le fonds comprend cinq start-ups : Big Moustache (), un e-commerçant qui commercialise des produits de rasage et de soins pour hommes ; Livsty (), une plateforme d’investissement dans le viager ; Cleep (), une plateforme d'achat en ligne ; Lettria (), un outil de traitement du langage naturel (NLP) dédié à la compréhension du français ; et Sparted (), une plateforme de micro-learning sur mobile.

En , Sia Partners acquiert l'agence de marketing relationnel français, FOVE[10].

En , Sia Partners annonce l'acquisition de deux cabinets de conseil à Londres, Royaume-Uni, Inzenka et SKT Consulting [11].

En , Sia Partners acquiert le cabinet de conseil Loft9 aux États-Unis, à Seattle.

En , Sia Partners annonce l'acquisition du cabinet de conseil Gartland & Mellina Group (GMG) à New York.

En , le cabinet annonce le lancement de son programme d'affiliation en Amérique Latine, en Afrique subsaharienne, et en Asie. RTP, basé à Panama City, devient Sia Partners Panama, le premier membre du réseau Sia Partners.

En , Sia Partners annonce l'acquisition du cabinet de conseil Caiman Consulting aux États-Unis, dont les bureaux sont situés à Seattle, WA, à San Francisco, CA, et à San Jose, CA.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/423507730-sia-partners-750199B105200000.html
  2. « Matthieu Courtecuisse, nouvelle star française du conseil », Capital.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 octobre 2018)
  3. Les Échos, 12 septembre 2008, page 24
  4. Sia rachète Axelboss au cabinet Valtech
  5. Sia Conseil devient Sia Partners
  6. Sia Partners rachète les activités internationales du groupe Investance
  7. « Matthieu Courtecuisse (Sia Partners) », Les Échos,‎ (lire en ligne, consulté le 29 août 2020).
  8. « Consulting firm Sia Partners opens Charlotte office », sur charlotteobserver (consulté le 24 mai 2016)
  9. « SIA PARTNERS prend de l'ampleur avec le britannique MOLTEN GROUP, Fusacq Buzz », sur www.fusacq.com (consulté le 7 février 2017)
  10. (en) « Sia Partners acquires French digital marketing agency Fove », sur www.consultancy.eu (consulté le 18 octobre 2018)
  11. (en) « Sia Partners acquires British boutiques Inzenka and SKT Consulting », sur www.consultancy.uk (consulté le 18 octobre 2018)