Siège de Kehl (1703)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Kehl.
Siège de Kehl (1703)

Informations générales
Date 20 février-
Lieu Kehl
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du royaume de France Royaume de FranceDrapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Claude Louis Hector de VillarsLouis-Guillaume de Bade-Bade

Guerre de Succession d'Espagne

Batailles

Campagnes de Flandre et du Rhin

Campagnes d'Italie

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Antilles et Amérique du sud

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 48° 34′ 17″ nord, 7° 48′ 32″ est

Géolocalisation sur la carte : Bade-Wurtemberg

(Voir situation sur carte : Bade-Wurtemberg)
Siège de Kehl (1703)

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
Siège de Kehl (1703)

Le siège de Kehl, au printemps 1703, est un épisode de la guerre de Succession d'Espagne.

Le siège[modifier | modifier le code]

Les forces françaises du duc de Villars assiègent et s'emparent de la forteresse de Kehl, ville du Saint Empire située sur le Rhin, face à Strasbourg. Les opérations de siège commencent le . La forteresse, défendue par 3 500 soldats de Louis-Guillaume, margrave de Baden-Baden, capitule le 10 mars.

Le régiment de Bourbonnais commandé par Louis Armand de Brichanteau était parmi les troupes Françaises.

Source de traduction[modifier | modifier le code]