Siège de Barcelone (1705)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Barcelone.
Siège de Barcelone (1705)
Description de cette image, également commentée ci-après

Lord Peterborough inspectant le siège de Barcelone.

Informations générales
Date 13 septembre -
Lieu Barcelone
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Commandants
Francisco de Velasco Charles Mordaunt de Peterborough
Georges de Hesse-Darmstadt

Guerre de Succession d'Espagne

Batailles

Campagnes de Flandre et du Rhin
Landau (1702) (en) · Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Landau (1704) · Vieux-Brisach · Eliksem · Ramillies · Stollhofen · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau (1713) · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione (en) · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta (es) · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) (en) · Murcie (es) · El Albujón (es) · Santa Cruz de Ténérife (en) · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa (ca) · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud

Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 41° 24′ 07″ N 2° 10′ 17″ E / 41.40194444, 2.1713888941° 24′ 07″ Nord 2° 10′ 17″ Est / 41.40194444, 2.17138889

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Barcelone (1705).

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Barcelone (1705).

Le siège de Barcelone s'est déroulé du 13 septembre au [1] pendant la guerre de Succession d'Espagne.

Prélude[modifier | modifier le code]

Le , la flotte de la coalition, sous le commandement du comte de Peterborough et de Georges de Hesse-Darmstadt arrive devant la côte catalane. Elle est composée de 180 navires britanniques, néerlandais et autrichiens, et amène 9 000 soldats et 800 chevaux.

À cette nouvelle, la population catalane prend les armes[2] et quinze cent d'entre eux s'enrôlent dans l'armée de Charles III. Dans les campagnes alentour les partisans de Philippe V sont massacrés. La garnison de Barcelone déserte et se rallie par troupes à l'ennemi[3].

Le vice-roi de Catalogne, Francisco de Velasco, n'en demeure pas moins déterminé à tenir. Peterborough fait alors mine de lever le siège. Les soldats replient leurs tentes et retirent leur artillerie.

Prise du fort de Montjuïc[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 13 septembre, l'armée de la coalition s'approche du château, en trois colonnes distinctes. James Stanhope, qui commande l'une d'elles, a pour mission de faire diversion et de détourner le feu des défenseurs. Les deux autres colonnes, qui attaquent à revers, sont d'abord repoussées, mais réussissent à prendre les défenses extérieures du château. Au cours de l'assaut, un éclat traverse la jambe de Georges de Hesse-Darmstadt, qui décède d’hémorragie. Le 17 septembre, le château tombe aux mains des alliés.

La prise de Barcelone[modifier | modifier le code]

Dès la prise du fort, Peterborough y installe ses batteries, qui commencent aussitôt à bombarder Barcelone. Les canons de Velasco ne répondent que mollement, souvent chargés à poudre, ils visent trop haut[3].

Les honneurs de la guerre sont rendus au gouverneur et à la garnison, et tous ceux qui le désirent sont autorisés à se retirer[4].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Toute la province proclame Charles III, roi d'Espagne. Les royaumes d'Aragon et de Valence suivent cet exemple[2],[5].

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Montjuïc (1705) » (voir la liste des auteurs).
  • Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Volume 3 - Par Théophile Lavallée - 1854
  • La princesse des Ursins: essai sur sa vie et son caractère politique d'après François Combes - 1854
  • Quinze ans du règne de Louis XIV: (1700-1715): Volume 2 - Ernest Moret - 1859
  • Histoire de France, depuis l'établissement des Francs dans la Gaule jusqu'en 1830 - Théodose Burette - 1840
  • Histoire constitutionnelle de la monarchie espagnole, Volume 2- Victor Du Hamel - 1845

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des Français depuis le temps...
  2. a et b Histoire des Français depuis le temps des Gaulois, page 333
  3. a et b Quinze ans du règne de Louis XIV, page 115
  4. Histoire constitutionnelle de la monarchie espagnole, page 159
  5. Histoire de France, depuis l'établissement des Francs.., page 477