Sevan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sevan (homonymie).

Sevan
(hy) Սևան
Sevan
Administration
Pays Drapeau de l'Arménie Arménie
Région Gegharkunik
Démographie
Population 19 229 hab. (Recensement 2011)
Densité 719 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 32′ 51″ nord, 44° 57′ 19″ est
Altitude 2 000 m
Superficie 2 675 ha = 26,75 km2
Fuseau horaire UTC+4
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte administrative d'Arménie
City locator 13.svg
Sevan

Géolocalisation sur la carte : Arménie

Voir la carte topographique d'Arménie
City locator 13.svg
Sevan

Sevan (en arménien Սևան) est une ville d'Arménie située au bord du lac Sevan.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et topographie[modifier | modifier le code]

Sevan se trouve dans la région de Gegharkunik, principalement occupée par le lac homonyme. La ville est construite à deux cents mètres de la rive, à près de 2 000 mètres d'altitude.

L'autoroute M4 relie Sevan à la capitale Erevan à 85 kilomètres de là.

Climat[modifier | modifier le code]

Du fait de son altitude, la ville connait un climat montagnard très marqué. Les étés sont bien moins chauds que dans le reste du pays — la température y dépasse rarement 30 °C — et les hivers sont longs et rigoureux. La neige tombe parfois dès le mois de novembre et ne fond pas avant avril.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une ville fantôme.

La ville fut fondée en 1842 sous le nom russe d'Elenovka. Ce n'est qu'en 1935 qu'elle acquit son nom actuel. Le premier site devait certainement se trouver sur les bords du lac mais le niveau de l'eau n'a cessé de diminuer jusqu'au début des années 1980 et Sevan n'est plus aujourd'hui au bord du lac dont elle a tiré son nom.

Sous le régime soviétique, Sevan devint très prospère grâce à la construction de nombreuses usines dans la ville et sa périphérie. Dès lors, nombreux étaient les Erevanais, ainsi que des Russes, à venir y passer quelques heures ou quelques jours.

De nos jours, si l'activité touristique n'a pas diminué, elle profite toutefois très peu à la ville, située trop en retrait du lac.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de la ville, qui comprend également le village de Gagarin, diminue depuis 20 ans. Elle comptait 27 000 habitants en 1989, plus que 18 776 en 2001, mais semble remonter en 2008 à 23 134[1].

Économie[modifier | modifier le code]

La rue principale de Sevan
Le centre-ville

Des dizaines d'usines installées autour et dans la ville à l'époque soviétique, il ne reste que quelques industries en fonctionnement (usine d'asphalte ou de construction d'autobus...). L'économie de la ville et de la région est ruinée et les usines n'embauchent plus assez de personnel.

Aujourd'hui, à cause de la crise économique et de l'exode de la population, la ville revêt presque le visage d'un village fantôme.

La ville s'ouvre au tourisme, surtout en été, sur les plages du lac Sevan. Non loin de Sevan est situé un monastère très prisé par les touristes, Sevanavank.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) ArmStat, Marzes of the Republic of Armenia in figures, 2008, « RA Gegharkunik Marz », (consulté le 5 avril 2009).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]